Irlande

Place du tourisme dans l’économie

Le tourisme est l’un des secteurs économiques les plus importants d’Irlande et a joué un rôle significatif dans le renouveau économique du pays depuis 2011.

Depuis 2010, l’activité touristique est en constante augmentation, stimulée par des effectifs accrus de visiteurs internationaux. En 2016, le nombre d’arrivées de l’étranger a augmenté de 10.9 % par rapport à l’année précédente, portant le total à 9.6 millions. L’augmentation du nombre de visiteurs en provenance d’Amérique du Nord a été particulièrement forte, progressant de 19.4 % pour atteindre 1.8 million, tandis que les effectifs de visiteurs venus de Grande-Bretagne, le marché émetteur le plus important de l’Irlande, ont augmenté de 10.6 %, atteignant 3.9 millions.

Les recettes totales du tourisme en 2016 se sont élevées à 6.7 milliards EUR (sans compter les 1.5 milliard EUR de chiffre d’affaires des entreprises irlandaises de transport). Elles sont en majeure partie imputables aux visiteurs internationaux, dont les dépenses ont augmenté de 8.8 % pour atteindre 4.6 milliards, tandis que celles des visiteurs internes et transfrontières se sont élevées à 2.1 milliards EUR, progressant de 3.9 %.

Le nombre de visiteurs internationaux et les recettes correspondantes ont augmenté de nouveau au cours du premier semestre de 2017, de 4.1 % et 7.1 % respectivement.

Selon les estimations, l’emploi dans le secteur a progressé et atteint 220 000 postes à la fin de l’année 2016.

Gouvernance et financement du tourisme

La Division du tourisme du ministère des Transports, du Tourisme et des Sports détermine la politique touristique nationale, définissant l’orientation stratégique requise pour favoriser la croissance d’un secteur du tourisme compétitif et durable. Pour ce faire, elle élabore, met en œuvre et oriente un éventail d’actions et de programmes du ministère, de ses agences et d’autres ministères, en consultation avec les partenaires du secteur. Deux organismes responsables du tourisme interviennent sous l’égide du ministère pour mettre en œuvre la politique :

  • Fáilte Ireland a été créé pour soutenir le secteur du tourisme et veiller à ce que l’Irlande demeure une destination touristique compétitive et de grande qualité. Il propose un soutien pratique sous différentes formes pour aider les entreprises touristiques à mieux gérer et commercialiser leurs produits et services et à élaborer des expériences dans l’esprit des marques dédiées aux nouvelles expériences touristiques. Fáilte Ireland assure également la promotion de l’Irlande en tant que destination de vacances pour ses habitants par le biais de sa campagne de commercialisation « Discover Ireland », et gère un réseau de centres d’information touristique implantés partout dans le pays.

  • Tourism Ireland Ltd est une entreprise chargée de la commercialisation touristique de l’ensemble de l’île irlandaise, dont l’objectif global est de favoriser une augmentation du tourisme. Elle rend compte au North South Ministerial Council, son financement étant assuré par le ministère de l’Économie en Irlande du Nord, et par le ministère des Transports, du Tourisme et des Sports en Irlande.

Les autorités locales ont depuis longtemps pris conscience du rôle important du tourisme pour leurs territoires ; elles interviennent dans de nombreux domaines du secteur, notamment l’organisation et le financement d’événements, et le développement des infrastructures touristiques. Beaucoup travaillent en étroite collaboration avec Fáilte Ireland pour développer ces projets.

Dans leur déclaration sur la politique du tourisme de 2015, les autorités ont affirmé leur volonté de définir clairement leurs responsabilités et attentes ainsi que celles des organismes publics, des autorités locales, du secteur du tourisme et des autres parties prenantes dans le développement du secteur, donnant un rôle accru aux autorités locales et reconnaissant la contribution des collectivités au tourisme.

Irlande : Organigramme des organismes de tourisme
picture

Source : OCDE, d’après le ministère des Transports, du Tourisme et des Sports, 2018.

Le budget central global alloué au tourisme en 2017 est de 122 millions EUR, soit 0.9 % de plus qu’en 2016. Sur ce total, 58 % sont affectés à Fáilte Ireland, 41 % à Tourism Ireland et 1 % au ministère des Transports, du Tourisme et des Sports.

Politiques et programmes liés au tourisme

Malgré de bons résultats ces dernières années, le secteur du tourisme en Irlande est confronté à plusieurs problèmes et défis, dont les principaux sont les suivants :

  • Le vote par lequel le Royaume-Uni a décidé de quitter l’UE est un problème important pour le tourisme en Irlande. La dépréciation de la livre sterling qui s’en est suivie a eu un impact négatif sur le nombre de visiteurs britanniques (qui a reculé de 6.7 % durant l’exercice clos en septembre 2017). Il sera important que les négociations du Brexit, en particulier dans des domaines tels que celui de l’aviation, des frontières, de la zone de voyage commune avec le Royaume-Uni et des dispositifs communs relatifs aux visas, ne débouchent pas sur des résultats préjudiciables au secteur du tourisme en Irlande.

  • L’insularité du pays rend les questions d’accessibilité extrêmement importantes pour le tourisme irlandais. Tout ce qui réduit l’accès, en particulier aérien, entraînera une baisse du nombre de visiteurs internationaux.

  • Les capacités d’accueil, surtout dans les principaux centres touristiques en haute saison, sont apparues comme problématiques du fait du fort dynamisme du secteur ces dernières années. Le problème a été signalé en particulier à Dublin. Il semble que plusieurs projets d’hôtels en cours puissent contribuer à y faire face.

  • Nombre des principales attractions touristiques connaissent des problèmes de capacité pendant les périodes de forte fréquentation. En 2016, Fáilte Ireland a publié une stratégie d’investissement dans le tourisme pour la période 2016-22, qui présente les sources de financement et les mécanismes de mise à disposition de capitaux à hauteur de 125.7 millions EUR pour le développement de produits touristiques.

Une déclaration d’orientation de 2015, intitulée « People, Place and Policy – Growing Tourism to 2025 », expose les engagements des autorités :

  • faire du tourisme une composante essentielle de la stratégie économique, respectueuse des normes les plus élevées en matière de durabilité environnementale et économique, et en continuant de reconnaître et d’encourager son rôle dans la promotion de la paix et de la coopération politique sur l’île ;

  • tenir compte du fait que le peuple et les sites l’Irlande sont de formidables atouts pour attirer un nombre encore plus grand de visiteurs internationaux à l’avenir ;

  • veiller à ce que l’Irlande bénéficie d’une promotion efficace à l’étranger, à ce qu’un bon équilibre entre les visiteurs en provenance de marchés matures et de marchés en développement soit atteint, à ce que les attentes des visiteurs soient satisfaites, à ce que le patrimoine soit protégé et à ce que l’investissement public dans le tourisme repose sur des besoins concrets ;

  • veiller à ce que le secteur du tourisme en Irlande ait la capacité et les moyens nécessaires pour répondre aux besoins évolutifs des visiteurs.

En 2016, le gouvernement nouvellement constitué a affirmé sa volonté de tout mettre en œuvre pour atteindre les objectifs ambitieux de la politique du tourisme fixés à l’horizon 2025.

Le Tourism Action Plan 2016-18 définit 23 actions spécifiques nécessaires pour contribuer à la réalisation de ces objectifs, en s’attaquant à plusieurs questions cruciales, telles que :

  • la formation et les compétences dans les secteurs du tourisme et de l’hôtellerie ;

  • l’hébergement des visiteurs ;

  • la commercialisation du tourisme à l’étranger ;

  • l’expérience touristique ;

  • la contribution du sport au tourisme ;

  • la technologie dans le tourisme ;

  • la planification de la croissance future.

Le plan confie la responsabilité de chaque action au ministère, aux organismes responsables du tourisme et à d’autres parties prenantes selon le cas. Un Tourism Leadership Group se réunit environ tous les six mois pour suivre les progrès réalisés. Un nouveau plan d’action pour la période 2018-20 sera élaboré début 2018.

Une mesure essentielle prise ces trois dernières années a consisté à créer des marques géographiques/thématiques pour Dublin, le Wild Atlantic Way et les terres ancestrales d’Irlande, sur lesquelles ont été concentrées des actions de commercialisation et de développement de produits (encadré 1.12). Cette approche originale « narrative » consiste à donner vie à la culture, à l’histoire et au patrimoine irlandais au travers des histoires racontées sur le lieu de l’offre touristique. Ces expériences à base de marques régionales ont rencontré un vif succès et ont contribué à faire progresser le nombre de visiteurs dans les régions concernées. Elles continuent de séduire au niveau international et sont un élément central des actions irlandaises de commercialisation à l’étranger.

Profil statistique

Tableau 1. Irlande : Tourisme interne, récepteur et émetteur

picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933716025

Tableau 2. Irlande : Entreprises et emploi dans le tourisme

picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933716044

Tableau 3. Irlande : Consommation du tourisme intérieur
Millions EUR

picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933716063