Finlande

Place du tourisme dans l’économie

Ces dernières années, le tourisme en Finlande a enregistré une croissance supérieure à celle d’autres secteurs et est reconnu comme un moteur important de la croissance de l’économie et de la création d’emplois. Le nombre de voyageurs internationaux a doublé depuis 2000, et a généré 3.7 milliards EUR de recettes en 2015. Cette même année, la valeur ajoutée créée par le tourisme s’est élevée à 4.5 milliards EUR, soit 2.5 % du PIB. En 2016, les crédits liés aux voyages ont représenté 2.5 milliards EUR, en hausse de 6 % par rapport à l’année précédente.

D’après le compte satellite du tourisme, le secteur employait quelque 137 800 personnes en 2015, soit 5.5 % de la population active. On estime qu’il emploiera 180 000 personnes en 2025.

En 2016, les établissements d’hébergement en Finlande ont enregistré près de 20.3 millions de séjours avec nuitée(s), dont près de 72 % (14.6 millions) imputables à des touristes internes et 28 % (5.8 millions) à des touristes internationaux. Cette même année, la demande de services d’hébergement a augmenté de 3.1 %.

En dépit de la chute brutale du nombre de nuitées des touristes venus de Russie ces dernières années (-11 % en 2016), ce pays demeure le plus grand marché émetteur du point de vue du nombre de séjours avec nuitée(s) enregistrés en Finlande, à 12 % du total. Le nombre d’arrivées en provenance de Russie a commencé à augmenter vers la fin de 2016 avec le raffermissement du rouble par rapport à l’euro. La Suède, l’Allemagne et le Royaume-Uni sont également des marchés émetteurs non négligeables, représentant plus d’un demi-million de séjours avec nuitée(s). En termes de taux de croissance, c’est la Chine qui était en tête en 2016, avec une hausse de 29 % des séjours avec nuitée(s).

Gouvernance et financement du tourisme

Le ministère des Affaires économiques et de l’Emploi est responsable de la politique et de la législation en matière de tourisme, du développement du tourisme, des relations touristiques internationales et des mesures d’accompagnement du secteur. Un groupe de travail interministériel sur le tourisme se réunit plusieurs fois par an pour échanger des informations sur des questions relatives au tourisme et pour préparer des dossiers en rapport avec le tourisme pour les décideurs. Ce groupe est l’un des organismes responsables de l’application et du suivi de la politique touristique.

Le ministère des Affaires économiques et de l’Emploi a créé un groupe de coopération sur le tourisme en 2016. Il est composé de 35 dirigeants issus de différentes branches du tourisme. Sa mission principale est de définir et de classer par ordre de priorité, du point de vue de la filière, des mesures de promotion de la compétitivité du tourisme à inclure dans le prochain programme d’action des pouvoirs publics.

Visit Finland est une agence spécialisée responsable de la promotion de la Finlande sur les marchés internationaux. Visit Finland et le secteur du tourisme mènent des campagnes conjointes sur les produits et organisent des voyages de découverte pour les voyagistes étrangers et les médias. L’agence recueille des informations sur le marché à l’intention de la filière et encourage le développement de produits.

Visit Finland est une unité de Finpro Ltd., un prestataire de services de conseil en matière d’internationalisation. En 2017, les pouvoirs publics ont décidé la fusion de Finpro et de l’Agence finlandaise de financement de l’innovation (Tekes) pour constituer Business Finland. Cet organisme unique, qui entrera en activité en 2018, regroupera dans une même entité tous les services liés à la promotion du financement de l’innovation, des exportations, des investissements et du tourisme.

Metsähallitus, une entreprise publique chargée d’administrer plus de 12 millions d’hectares de terres et d’étendues d’eau appartenant à l’État, notamment des parcs nationaux et des régions de randonnée, joue un rôle déterminant en mettant à disposition l’environnement physique nécessaire au tourisme de plein air et de nature. Le 40e parc national de la Finlande a été créé en 2017.

Finlande : Organigramme des organismes de tourisme
picture

Source : OCDE, d’après le ministère des Affaires économiques et de l’Emploi, 2018.

Au niveau régional, les conseils régionaux remplissent toutes les fonctions de mise en œuvre des lois, de pilotage et de suivi, tandis que les centres pour le développement économique, les transports et l’environnement prennent en charge les missions de mise en œuvre et de développement de l’administration de l’État au niveau régional. Les centres proposent des services de financement, de formation et de conseil aux entreprises touristiques. Un responsable du secteur touristique intervient en tant qu’expert national du tourisme auprès de tous les centres régionaux. Les centres et conseils régionaux seront dissous en 2020 dans le cadre d’un processus de réforme de l’administration publique, et de nouvelles régions autonomes seront créées.

Il existe également en Finlande une trentaine d’organisations touristiques régionales aux visées, tâches et structures capitalistiques variées. Au niveau local, les questions touristiques sont gérées par les communes et les offices d’information touristique locaux.

Le ministère des Affaires économique et de l’Emploi ne dispose pas d’un budget spécial pour le développement du tourisme. Visit Finland, qui est financée sur le budget de l’État, a reçu une subvention de 11.9 millions EUR en 2017. Le tourisme bénéficie également d’un appui financier direct ou indirect par le biais des budgets et activités d’autres ministères, d’organismes de développement et des différents organismes régionaux définis plus haut.

Le montant des financements provenant de sources publiques varie d’une année sur l’autre. En 2016, les projets liés au tourisme ont reçu environ 19 millions EUR du Programme de fonds structurels 2014-20 finlandais et quelque 29 millions EUR du Programme de développement rural pour la Finlande continentale 2014-20.

Le rôle déterminant du tourisme dans la croissance de l’économie finlandaise est de plus en plus reconnu par les pouvoirs publics. De ce fait, ils ont décidé lors de leur examen à mi-mandat en 2017 d’allouer des fonds supplémentaires au développement du tourisme. Ceux-ci s’élèvent à 16 millions EUR pour la période 2018-19. Ils seront affectés au soutien de la commercialisation et des travaux de Visit Finland, à l’intensification du développement du numérique dans le tourisme, à la lutte contre la saisonnalité et à la recherche de nouvelles solutions aux problèmes d’offre et de demande de main-d’œuvre dans le secteur du tourisme. De plus, les mesures visant à réduire les contraintes réglementaires contribueront fortement à favoriser l’investissement et le développement des installations touristiques.

Politiques et programmes liés au tourisme

L’une des difficultés rencontrées par le tourisme en Finlande au fil des ans est la faible compétitivité-prix, les taxes et les coûts de main-d’œuvre élevés expliquant en grande partie cet état de fait. Les autres défis sont notamment la saisonnalité, les difficultés de recrutement de travailleurs qualifiés pendant la haute saison, les problèmes de connectivité et le manque de chaînes de transport opérationnelles aptes à soutenir la croissance du tourisme.

La stratégie touristique actuelle finlandaise est la Feuille de route 2015-25 pour la croissance et le renouveau du tourisme finlandais, dont le but est de faire du pays la première destination touristique en Europe du Nord d’ici 2025. Cette feuille de route a pour thème « Coopérer pour obtenir de meilleurs résultats » et définit les axes stratégiques suivants :

  • renforcer la collaboration thématique des centres touristiques et des réseaux d’entreprises associées au secteur, ainsi que les formules novatrices de développement, de vente et de commercialisation de produits ;

  • mettre au point des formules concurrentielles et variées associant le tourisme et d’autres secteurs ;

  • rehausser l’efficacité des opérations de commercialisation et faciliter l’achat des services de voyage ;

  • instaurer pour le tourisme un environnement opérationnel compétitif qui favorise la croissance et le renouveau ;

  • améliorer l’accessibilité et les chaînes d’approvisionnement opérationnelles afin de soutenir la croissance du tourisme.

La stratégie a été analysée pour la première fois fin 2016, ce qui a permis de constater que tous les objectifs de croissance quantitatifs avaient été dépassés. Au cours de ces prochaines années, une attention particulière sera portée au développement du numérique, à la saisonnalité, aux chaînes d’approvisionnement et à une meilleure compréhension des marchés émergents.

Les programmes et actions des pouvoirs publics intéressant spécifiquement le tourisme et conformes à la feuille de route sont notamment :

  • la stratégie finlandaise en matière de transport aérien à l’horizon 2015-30 ;

  • différentes politiques culturelles telles que les festivals d’art et de culture – une ressource culturelle qui prend de plus en plus d’importance ; Proposition de plan d’action 2017-25 ;

  • le rapport Food 2030 sur la politique alimentaire, qui inclut notamment l’objectif spécifique du renforcement du tourisme gastronomique ;

  • la stratégie de la Finlande pour la région arctique et le plan d’action associé (actualisé en 2017), dont l’une des quatre priorités est le tourisme durable. Le Programme pour une destination touristique arctique durable sera mis en œuvre en 2018-19 ;

  • la Stratégie finlandaise pour la mer Baltique actualisée (2017), qui met en évidence l’importance d’un tourisme durable et inclusif ;

  • les programmes en faveur de la croissance et les programmes-cadres thématiques visant à renforcer la commercialisation, la constitution de réseaux, la qualité et le développement des produits dans différentes régions de Finlande. Les programmes en faveur de la croissance pour la période 2015-18 sont notamment FinRelax, le programme dédié à l’archipel finlandais et StopOver Finland. Les programmes-cadres nationaux couvrent les activités estivales, le tourisme culturel et le tourisme gastronomique.

Profil statistique

Tableau 1. Finlande : Tourisme interne, récepteur et émetteur

picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933715702

Tableau 2. Finlande : Entreprises et emploi dans le tourisme

picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933715721

Tableau 3. Finlande : Consommation du tourisme intérieur
Millions EUR

picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933715740