2. Principaux acteurs de la R-D

Dépenses de R-D par brevet dans les entreprises les plus actives en R-D, selon l’implantation du siège, 2012-14
En millions USD par famille de brevets IP5
picture

Source: Calculs de l’OCDE d’après CCR-OCDE, Base de données COR&DIP© v. 1, juin 2017. Davantage de données via StatLink. Voir notes de chapitre.

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933721763

Le saviez-vous ?

Les géants des TIC consacrent en moyenne plus de 11 millions USD à la R-D par famille de brevets IP5, montant atteignant 33 millions USD en Israël.

Les entreprises qui investissent le plus dans la recherche et développement (R-D) sont des acteurs mondiaux de premier plan à la frontière technologique. Elles détiennent environ 64 % de l’ensemble des familles de brevets déposés auprès des cinq principaux offices de propriété intellectuelle au monde (IP5). Examiner dans quelle mesure ces grands acteurs investissent dans la R-D, diversifient leurs activités technologiques et sectorielles et s’appuient sur les marques pour rivaliser permet d’appréhender les tendances mondiales et le champ des futurs possibles.

Le montant médian investi par les entreprises des TIC les plus actives en R-D s’échelonne de 33 millions USD environ (Israël) à 1.9 million USD (Corée) par famille de brevets IP5. L’investissement médian par brevet réalisé dans les autres branches d’activité se situe entre 3.4 millions USD (Japon) et plus de 65 millions USD (Chine). Ces derniers chiffres révèlent des divergences de propension des entreprises à déposer des brevets et de composition sectorielle selon les économies.

Spécialisation technologique et spécialisation sectorielle ne vont manifestement pas de pair parmi les entreprises qui investissent le plus dans la R-D. Le niveau médian enregistré dans les quatre premiers domaines de spécialisation technologique oscille entre moins de 40 % (Machines et Construction) et 85 % ou plus (Télécommunications et R-D scientifique). À l’inverse, tous secteurs confondus, au moins la moitié des filiales des entreprises les plus actives en R-D interviennent dans quatre branches d’activité seulement. Cette proportion dépasse 80 % dans le cas des Produits alimentaires. Le nombre médian d’économies dans lesquelles ces filiales sont implantées varie lui aussi. La plupart des principaux exécutants de la R-D comptent des filiales dans plus de 10 économies.

Les entreprises les plus actives R-D s’appuient à des degrés divers sur des marques commerciales. Dans les branches d’activité liées aux TIC, le montant médian des ventes nettes par marque déposée s’élève à 285 millions USD, contre près de 320 millions USD dans d’autres secteurs. Cet écart tient au niveau plus élevé de diversification sectorielle et économique des entreprises opérant dans d’autres secteurs que les TIC, ainsi qu’à leur positionnement en aval ou en amont des chaînes de valeur mondiales.

Définitions

Les indices de spécialisation sectorielle et technologique sont construits de la même manière que les ratios de concentration. L’indice de spécialisation sectorielle des principaux acteurs de la R-D dans un secteur d’activité donné correspond au poids de leurs filiales dans les quatre secteurs prépondérants, rapporté au total de leurs filiales. L’indice de spécialisation technologique de ces entreprises correspond au poids de leurs brevets dans les quatre domaines technologiques où elles en déposent le plus, rapporté au total des brevets qu’elles ont déposés.

Spécialisation sectorielle et technologique des entreprises les plus actives en R-D, 2012-14
Spécialisation au regard du ratio de concentration (4) aux niveaux sectoriel et technologique
picture

Source: Calculs de l’OCDE d’après CCR-OCDE, Base de données COR&DIP© v. 1, juin 2017. Davantage de données via StatLink. Voir notes de chapitre.

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933721782

Ventes nettes par dépôt de marques des entreprises des TIC les plus actives en R-D, selon l’implantation du siège, 2012-14
En millions USD par dépôt de marques auprès de l’EUIPO, du JPO et de l’USPTO
picture

Source: Calculs de l’OCDE d’après CCR-OCDE, Base de données COR&DIP© v. 1, juin 2017. Davantage de données via StatLink. Voir notes de chapitre.

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933721801

Mesurabilité

Les branches d’activité sont définies conformément à la CITI rév. 4. Le secteur des TIC comprend les Activités de fabrication dans le secteur des TIC (classes 2610, 2620, 2630, 2640 et 2680), les Activités commerciales du secteur des TIC (4651 et 4652), les Activités de services dans le secteur des TIC (5820), les Télécommunications (61), la Programmation informatique (62), les Activités de traitement de données (631) et la Réparation d’ordinateurs et de matériel de communication (951). Les données sur les brevets se rapportent aux familles de brevets déposés auprès des cinq principaux offices de propriété intellectuelle au monde, ou IP5 (www.fiveipoffices.org). Les données sur les marques correspondent aux nouvelles marque enregistrées auprès de l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO), du Japan Patent Office (JPO) et de l’United States Patent and Trademark Office (USPTO). Les dépenses de R-D et les ventes nettes sont exprimées en millions USD. Les familles de brevets sont comptabilisées selon la date du premier dépôt, et les marques en fonction de la date de la demande d’enregistrement. Dans l’un et l’autre cas, les indicateurs reposent sur l’activité principale du siège de l’entreprise déposante et les comptages sont fractionnaires. Des divergences peuvent apparaître dans les chiffres suivant les types de familles de brevets, les autorités de la propriété intellectuelle et/ou la période considérée. Aucune comparaison temporelle n’est fournie car le classement et la structure des principaux exécutants de R-D sont susceptibles d’évoluer dans le temps.