3. Mobilité internationale des personnes hautement qualifiées

Mobilité internationale des étudiants inscrits dans l’enseignement supérieur, 2015
Totaux et répartition par domaine d’étude
picture

Source: OCDE, d’après OCDE (2017), Regards sur l’éducation 2017 : Les indicateurs de l’OCDE, Éditions OCDE, Paris. Voir notes de chapitre.

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933721421

Le saviez-vous ?

Aux États-Unis, les filières des sciences naturelles, de l’ingénierie et des technologies de l’information et des communications (TIC) totalisent moins de 25 % des étudiants nationaux, mais près de 70 % des doctorants mobiles à l’international.

La mobilité internationale des personnes ayant un niveau d’instruction élevé, à différents stades de leur développement personnel et de leur carrière professionnelle, constitue un moteur essentiel de circulation du savoir dans le monde. Les États-Unis attirent le plus grand nombre d’étudiants internationaux de l’enseignement supérieur (près d’un million). Ils sont suivis par le Royaume-Uni (près de 400 000). La répartition des étudiants internationaux entre les différentes filières est un indicateur des atouts de chaque pays perçus comme tels. Par exemple, le pourcentage d’étudiants internationaux est relativement élevé en Finlande dans le domaine des TIC, au Royaume-Uni en sciences sociales et en lettres, en Suisse dans le domaine des sciences naturelles et des mathématiques et en Allemagne dans celui de l’ingénierie.

Les doctorants internationaux de la zone OCDE sont généralement plus attirés par les sciences naturelles, l’ingénierie et les TIC que leurs homologues nationaux. Cette tendance est particulièrement marquée au Canada, aux États-Unis et en Suisse.

Le degré de mobilité internationale une fois les études supérieures achevées est également notable dans un certain nombre de cas. Dans plusieurs pays de l’OCDE, à l’instar du Canada et d’Israël, la part de la population en âge de travailler diplômée de l’enseignement supérieur est plus élevée parmi les personnes nées à l’étranger que parmi les natifs. Ces pays tendent à définir leurs politiques d’immigration de façon à attirer les personnes hautement qualifiées. À l’inverse, en Allemagne, aux États-Unis, en France, en Italie et au Japon, la population native affiche des taux de diplômés de l’enseignement supérieur plus élevés ou comparables.

Définitions

Les étudiants internationaux sont ceux qui partent à l’étranger dans l’intention expresse d’étudier. L’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU), l’OCDE et Eurostat les définissent comme des étudiants qui ne sont pas résidents permanents du pays dans lequel ils étudient ou ceux dont la formation antérieure s’est déroulée dans un autre pays.

Les sciences naturelles, l’ingénierie et les TIC correspondent à des domaines spécifiques de la Classification internationale type de l’éducation (CITE-2013) : 05 sciences naturelles, mathématiques et statistiques ; 06 technologies de l’information et des communications ; 07 ingénierie, industries de transformation et construction.

L’enseignement supérieur correspond aux niveaux 5 à 8 de la CITE-2011. Les personnes dotées d’un niveau d’instruction élevé dans les populations immigrée et native sont diplômées de l’enseignement supérieur. Les titulaires de doctorat sont des personnes ayant obtenu une qualification avancée pour la recherche de niveau 8 de la CITE-2011.

Doctorants internationaux et locaux dans les domaines des sciences naturelles, de l’ingénierie et des TIC, 2015
Part des doctorants en sciences naturelles, ingénierie et TIC dans le total des doctorants, selon que ces derniers étudient ou non à l’étranger
picture

Source: Calculs de l’OCDE, d’après OCDE, Statistiques et bases de données sur l’éducation, septembre 2017. Voir notes de chapitre.

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933721440

Personnes dotées d’un niveau d’instruction élevé dans la population en âge de travailler, par pays de naissance, 2015
En pourcentage du groupe correspondant, population âgée de 15 à 64 ans
picture

Source: Calculs de l’OCDE, d’après Eurostat, Enquête sur les forces de travail, et sources nationales, juillet 2017. Voir notes de chapitre.

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933721459

Mesurabilité

La collecte de statistiques sur l’éducation par l’UNESCO-OCDE-Eurostat (UOE) constitue la principale source de données sur les inscriptions et les diplômes dans le supérieur, par pays d’origine et de destination. La notion d’étudiants internationaux est plus pertinente pour l’analyse de la mobilité des étudiants. En l’absence de données sur les étudiants internationaux, on utilise celles relatives aux étudiants étrangers afin d’obtenir un panorama plus complet.

La base de données sur les immigrés dans les pays de l’OCDE fournit les informations les plus complètes et comparables sur les immigrés qui vivent dans les pays de l’OCDE. Les données proviennent essentiellement des recensements démographiques et des registres de la population avec, en complément, des enquêtes sur la population active, moins précises pour les petites populations. Comme la plupart des recensements suivent un cycle décennal, on ne disposait pas de données suffisamment récentes pour offrir un panorama détaillé de la situation concernant les titulaires de doctorat.