Avant-propos

Cette publication est la 41e édition du rapport du Système d’observation permanente des migrations internationales. Le rapport comprend quatre chapitres et une annexe statistique.

Le chapitre 1 présente un panorama des tendances récentes des flux et des politiques migratoires. Le chapitre 2 contient une analyse approfondie de la situation des immigrés au regard de l’emploi et met en évidence les changements majeurs dans les politiques de soutien à l’intégration des immigrés et de leurs enfants.

Le chapitre 3 examine les tendances majeures des migrations familiales vers les pays de l’OCDE, en s’appuyant sur un large éventail de sources et mettant en évidence les défis émergeants pour la gestion des migrations pour raisons familiales. Il examine l’évolution des flux d’immigration familiale au cours des dernières années, montrant que la famille est le premier motif de migration, les migrations familiales représentant presque 40 % des entrées et entre le quart et la moitié des immigrés. Le chapitre décrit les caractéristiques démographiques des migrants pour raisons familiales qui résident dans les pays de l’OCDE, leurs niveaux d’éducation, leurs compétences linguistiques et leur situation sur le marché du travail en comparaison avec les autres migrants.

Le chapitre 4 présente des notes spécifiques à chaque pays et des statistiques sur l’évolution des mouvements migratoires internationaux et des politiques dans les pays de l’OCDE au cours des dernières années. Enfin, l’annexe statistique contient une large sélection de données statistiques récentes et historiques sur les flux migratoires, les demandes d’asile, les populations étrangères et nées à l’étranger et les naturalisations.

Cette édition des Perspectives des migrations internationales de l’OCDE est l’œuvre commune des membres de la Division des migrations internationales au sein de la Direction de l’emploi, du travail et des affaires sociales. Les chapitres 1,  2et 4 sont le fruit d’un travail collectif de la Division des Migrations internationales incluant des contributions de John Salt (University College London). Le chapitre 3 a été rédigé par Jonathan Chaloff (OCDE) et Friedrich Poeschel (OCDE). Jean‐Christophe Dumont a dirigé la rédaction de la publication. Le travail de recherche et le support statistique ont été fournis par Véronique Gindrey et Philippe Hervé. Le travail éditorial a été effectué par Mireia Sirol Carrillo.