copy the linklink copied!Avant-propos

La publication Tendances et politiques du tourisme de l’OCDE est devenue une référence internationale et un étalon de l’efficacité du soutien qu’apportent les pays à une croissance durable et inclusive du tourisme. L’édition 2020 met en relief les bonnes pratiques et les principales politiques et réformes menées dans le domaine du tourisme. Elle offre une perspective mondiale, puisqu’elle englobe 51 pays membres et partenaires de l’OCDE, et constitue une riche source de données sur le tourisme interne, récepteur et émetteur ainsi que sur la taille globale de l’économie touristique. En outre, elle met en relief de nouvelles politiques visant à accroître la durabilité et la compétitivité du secteur du tourisme.

Le tourisme est d’une importance économique, sociale et culturelle vitale pour les pays membres et partenaires de l’OCDE, et il est porteur de réelles perspectives de croissance économique pérenne et inclusive. Il joue un rôle essentiel dans la création d’emplois, la génération de recettes d’exportation et la création de valeur ajoutée locale, puisqu’en moyenne, dans les pays de l’OCDE, il représente 4.4 % du PIB, 6.9 % de l’emploi et 21.5 % des exportations de services.

À l’échelle mondiale, l’économie du tourisme est en progression constante depuis soixante ans. Si les perspectives à court terme du secteur sont mitigées, sous l’effet notamment de l’incertitude économique et de chocs externes, le tourisme poursuivra probablement sa croissance à long terme et occupera une place de plus en plus prépondérante dans les économies de la zone OCDE. Le paysage du tourisme continuera néanmoins de subir les effets de vastes évolutions sociales, économiques, politiques, environnementales et technologiques, et des politiques publiques tournées vers l’avenir seront nécessaires pour contribuer à l’émergence de destinations touristiques durables et compétitives.

La révolution numérique offre un parfait exemple de moteur essentiel de la croissance du tourisme également porteur de mutations importantes pour ce secteur. En effet, elle bouleverse la façon de voyager et la prestation des services touristiques. En parallèle, la poursuite de l’augmentation du nombre de visiteurs soulève des questions importantes sur la marche à suivre pour gérer au mieux cette croissance de sorte qu’elle bénéficie à l’ensemble des populations, des territoires et des entreprises, tout en limitant ses conséquences négatives pour l’environnement.

Tendances et politiques du tourisme de l’OCDE 2020 évalue les effets de la transformation numérique sur les modèles économiques du tourisme et évoque les moyens pouvant permettre d’aider les PME du secteur touristique à s’adapter à cette mutation. Ce rapport analyse aussi la nécessité de redéfinir le succès du tourisme dans une optique de croissance durable. En particulier, il encourage les pouvoirs publics à guider les destinations, à l’heure où celles-ci doivent trouver un équilibre délicat entre les avantages et les coûts du développement touristique, et à mettre en œuvre une vision d’avenir placée sous le signe de la durabilité.

Cette publication phare a été produite par le Centre pour l’entrepreneuriat, les PME, les régions et les villes de l’OCDE (CFE), et l’Union européenne a contribué à son financement. Elle a été approuvée par le Comité du tourisme de l’OCDE en février 2020, selon une procédure écrite.

Ce document est une version française abrégée du document original «OECD Tourism Trends and Policies 2020». Il comprend les chapitres thématiques et les profils pays pour la Belgique, le Canada, la France, le Luxembourg, la Suisse et le Maroc

Disclaimer

Ce document, ainsi que les données et cartes qu’il peut comprendre, sont sans préjudice du statut de tout territoire, de la souveraineté s’exerçant sur ce dernier, du tracé des frontières et limites internationales, et du nom de tout territoire, ville ou région.

Les données statistiques concernant Israël sont fournies par et sous la responsabilité des autorités israéliennes compétentes. L’utilisation de ces données par l’OCDE est sans préjudice du statut des hauteurs du Golan, de Jérusalem-Est et des colonies de peuplement israéliennes en Cisjordanie aux termes du droit international.

Note de la Turquie
Les informations figurant dans ce document qui font référence à « Chypre » concernent la partie méridionale de l’Ile. Il n’y a pas d’autorité unique représentant à la fois les Chypriotes turcs et grecs sur l’Ile. La Turquie reconnaît la République Turque de Chypre Nord (RTCN). Jusqu’à ce qu'une solution durable et équitable soit trouvée dans le cadre des Nations Unies, la Turquie maintiendra sa position sur la « question chypriote ».

Note de tous les États de l’Union européenne membres de l’OCDE et de l’Union européenne
La République de Chypre est reconnue par tous les membres des Nations Unies sauf la Turquie. Les informations figurant dans ce document concernent la zone sous le contrôle effectif du gouvernement de la République de Chypre.

Crédits photo : Couverture © vectomart/Shutterstock.com; © saref/Shutterstock.com.

Les corrigenda des publications sont disponibles sur : www.oecd.org/about/publishing/corrigenda.htm.

© OCDE 2020

L’utilisation de ce contenu, qu’il soit numérique ou imprimé, est régie par les conditions d’utilisation suivantes : http://www.oecd.org/fr/conditionsdutilisation.