copy the linklink copied!Belgique

copy the linklink copied!Place du tourisme dans l’économie

En Belgique, le tourisme relève de la compétence exclusive de chacune des trois régions belges — la Flandre, la Wallonie et Bruxelles. La présente section dresse un tableau national du tourisme avant de détailler les initiatives de gouvernance et les actions respectivement conduites par les autorités régionales flamandes et wallonnes.

Le tourisme génère 2.3 % de la valeur ajoutée brute en Belgique et représente 6.7 % de l’emploi total d’après le compte satellite du tourisme. La part des voyages a représenté 7.2% des exportations totales de services en 2018. En Flandre, le secteur du tourisme compte pour 4.5 % du PIB (11.7 milliards EUR) et 5.5 % de l’emploi. En 2017, en Wallonie, le tourisme a créé 4.1 % de la valeur ajoutée brute (3.6 milliards EUR) et a été à l’origine de 84 000 emplois, soit 59 000 en équivalents plein temps, ce qui correspond à 7.5 % de l’emploi dans la région.

En 2018, la Belgique a reçu 6.7 millions de touristes internationaux (un chiffre en hausse de 6.1 % par rapport à 2017), qui ont passé au total 12.4 millions de nuitées (+6.8 %). Sur ce chiffre, 3.2 millions (47.2 %) ont visité la Flandre, 2.7 millions (40.6 %) la ville de Bruxelles et 815 000 (12.2 %) la Wallonie. Entre 2017 et 2018, Bruxelles a enregistré la plus forte croissance des arrivées internationales (+8.5 %), devant la Flandre (+5.1 %) et la Wallonie (+2.7 %). Les premiers marchés émetteurs de la Belgique sont les Pays-Bas, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne, qui représentent ensemble plus de la moitié (52.7 %) des arrivées totales.

Le tourisme interne a également progressé en Belgique : les visiteurs résidents séjournant plus de 24 heures a atteint 4.8 millions en 2018, soit 6.9 % de plus qu’en 2017. Parmi ces derniers, 60.1 % se sont rendus en Flandre, 23.5 % en Wallonie et 16.4 % à Bruxelles. Au total, les touristes internes ont passé plus de 7.9 millions de nuitées dans des hôtels ou établissements assimilés.

copy the linklink copied!FLANDRE

copy the linklink copied!Organisation et gouvernance du tourisme

En Flandre, le tourisme relève de la compétence de la ministre flamande de la Justice et du Maintien, de l’Environnement et de l’Aménagement du Territoire, de l’Énergie et du Tourisme. Le service du tourisme du ministère flamand des Affaires étrangères est responsable de la politique du tourisme international et des relations touristiques internationales.

VisitFlanders, l’Office flamand du tourisme a différents objectifs et fonctions :

  • investir dans le développement durable et dans la promotion de la Flandre et de Bruxelles

  • réaliser des investissements et apporter un soutien en vue de renforcer l’attractivité touristique de la Flandre

  • promouvoir la Flandre en tant que destination touristique pour attirer davantage de visiteurs

  • veiller à ce que les résidents puissent bénéficier et profiter de vacances, y compris les personnes présentant un handicap ou celles disposant de moyens économiques limités

  • encourager le professionnalisme dans le secteur afin de garantir à tous les visiteurs une offre et une expérience de qualité

  • répertorier les prestataires de services d’hébergement touristique.

VisitFlanders collabore étroitement avec des acteurs du secteur privé comme Horeca Vlaanderen, Brussels Airport, Recread, CiB et Logeren Vlaanderen par le biais de son comité consultatif, une entité légalement constituée qui donne des conseils à la ministre du Tourisme et au directeur général de VisitFlanders sur la politique du tourisme et les questions relatives à ce secteur.

En 2018, le budget global de VisitFlanders s’est élevé à 69.6 millions EUR. Les provinces et autorités locales investissent également dans la promotion interne de la Flandre.

copy the linklink copied!
Belgique, Flandre : organigramme des organismes de tourisme
Belgique, Flandre : organigramme des organismes de tourisme

Source : OCDE, d’après le ministère flamand des Affaires étrangères, 2020.

copy the linklink copied!Politiques et programmes liés au tourisme

Pour la période 2019-2024, la politique de la Flandre vise à renforcer l’influence positive du tourisme afin de faire de la région une destination innovante, inspirante et de grande qualité dans l’intérêt de ses résidents, de ses entreprises et de ses visiteurs. La Flandre s’est, pour cela, fixé trois grands objectifs :

  • renforcer le soutien des responsables publics et des acteurs du secteur du tourisme

  • définir et mettre en valeur des récits permettant de raconter l’histoire de l’ensemble de la Flandre aux visiteurs

  • développer un tourisme centré sur la durabilité et l’accessibilité.

    Il y a deux ans, VisitFlanders et le ministère flamand des Affaires étrangères se sont lancés dans un programme tourné vers l’avenir Travel to Tomorrow, qui constitue un processus de réflexion créatif et collaboratif. La Flandre, en collaboration avec plusieurs partenaires et acteurs du secteur du tourisme, a ainsi engagé une réflexion approfondie sur la capacité transformatrice du tourisme ainsi que sur la structure et les processus nécessaires pour faire en sorte que les interactions entre visiteurs, résidents et territoires bénéficient à tous et ne se limitent pas à une augmentation de la croissance économique (encadré 1.6).

copy the linklink copied!WALLONIE

copy the linklink copied!Gouvernance et financement du tourisme

En Wallonie, le tourisme relève de la ministre la Fonction publique, de l’Informatique, de la Simplification administrative, responsable des allocations familiales, du Tourisme, du Patrimoine et de la Sécurité routière. Trois entités soutiennent le secteur du tourisme :

  • Le Commissariat général au Tourisme (CGT) est chargé de mettre en œuvre la politique du tourisme du gouvernement wallon, d’améliorer l’offre touristique et d’assurer l’organisation et la professionnalisation du secteur.

  • Wallonie-Belgique Tourisme (WBT) est l’organisme national de commercialisation du tourisme de la région wallonne. Il a pour mission d’attirer des touristes étrangers, d’améliorer l’image et la réputation de la région, de mener des campagnes de promotion et d’élaborer des produits avec des partenaires clés.

  • Le Centre d’ingénierie touristique de Wallonie (CITW) est un centre de recherche économique et touristique conjoint axé sur l’élaboration des politiques du tourisme et sur la coordination des travaux de recherche.

Le dialogue avec le secteur privé est une priorité pour ces organismes. Les mesures de soutien prévoient des investissements dans des installations, une assistance et un soutien financier, l’évaluation des hébergements, des attractions et des guides touristiques et l’instauration de partenariats de commercialisation pour assurer la promotion de la Wallonie.

Le budget alloué au tourisme pour 2019 s’élève à 58.8 millions EUR, hors financement des projets cofinancés par l’UE.

copy the linklink copied!
Belgique, Wallonie : organigramme des organismes de tourisme
Belgique, Wallonie : organigramme des organismes de tourisme

Source : OCDE, d’après le Commissariat général au Tourisme (administration wallonne du tourisme), 2020.

copy the linklink copied!Politiques et programmes liés au tourisme

En Wallonie, la politique du tourisme est axée sur deux grands objectifs :

  • Développer et exploiter les atouts de la région. Cet axe prévoit des mesures visant à développer l’offre touristique relative aux zones naturelles, au patrimoine historique, à la gastronomie et aux grands évènements, mais aussi à créer des offres commerciales pour des marchés spécifiques et à améliorer la qualité des services dans les grandes attractions touristiques grâce à un personnel polyglotte, une meilleure accessibilité et une extension des heures d’ouverture.

  • Améliorer les capacités et les compétences pour accroître l’efficience. Dans ce domaine les priorités consistent en particulier à renforcer les formations en langues, la qualité du service et le tourisme durable et à apporter un soutien financier et des outils innovants au secteur du tourisme.

    L’administration wallonne du tourisme a également placé parmi ses premières priorités les mesures suivantes :

  • Développer une base de données officielles et de projets numériques en collaboration avec les offices du tourisme.

  • Améliorer et actualiser les données existantes. L’Observatoire du Tourisme wallon produit des statistiques et un compte satellite du tourisme. À l’heure actuelle, ses priorités portent sur les statistiques économiques sur l’hébergement, les musées et les attractions touristiques et l’analyse des effets du tourisme rural.

  • Poursuivre le déploiement du label « Wallonie Destination Qualité » qui constitue un outil de gestion de la qualité engageant l’ensemble des professionnels du tourisme wallon dans un processus d’amélioration continue du service offert aux touristes.

  • Anticiper, lors de l’aménagement du territoire, les besoins du tourisme pour se développer notamment par la construction de trois nouvelles stations touristiques.

  • Développer des produits qui répondent aux demandes du secteur, comme la définition du Plan Wallonie Cyclable s’appuyant sur plus de 1 900 km de voies cyclables et 608 opérateurs agréés (voir encadré).

  • Mettre en place le lab-réseau Ulysse consacré aux formations en tourisme dans les établissements scolaires.

copy the linklink copied!
Développer le vélotourisme accessible au plus grand nombre en Wallonie

Avec plus de 1 300 km de voies vertes, la Wallonie ambitionne de devenir une destination de vélotourisme d’excellence pour tous les types de cyclistes. À cette fin, la région a mis au point du Plan Wallonie Cyclable, dont l’un des éléments est le développement d’un vélotourisme accessible à tous. L’organisme à but non lucratif, Access-I, a entrepris un travail préliminaire de recensement des itinéraires accessibles, comprenant une analyse des différents vélos adaptés et des entretiens avec des cyclistes ayant des besoins spécifiques pour mieux comprendre leurs attentes. Six itinéraires, avec deux niveaux de difficulté, ont été définis jusqu’à ici. Ce travail a mis en évidence l’importance des facteurs suivants en matière de développement d’un vélotourisme accessible :

  • présence d’un parking sécurisé près du point de départ

  • accessibilité de la voie entre le parking et le point de départ

  • accessibilité de l’entrée

  • largeur adéquate de la voie tout au long de l’itinéraire

  • dénivelés limités

  • présence d’aires de repos à intervalles réguliers

  • signalisation adéquate permettant une balade sans stress et sans risque de se perdre

  • définition d’un itinéraire sans besoin de descendre de vélo

  • possibilité de faire demi-tour à des endroits préalablement définis.

Durant la phase d’élaboration du projet, une attention particulière a été accordée à l’intérêt visuel et culturel des itinéraires. Comme tout le monde, les personnes ayant des besoins spécifiques font du vélo pour profiter de moments de découverte. La qualité et l’attrait esthétique de la piste cyclable sont tout aussi importants que son accessibilité. Un autre élément clé est la présence de services connexes tels que des restaurants, des offices de tourisme et des activités de loisirs, qui est une condition pour obtenir une certification. Le processus de certification des itinéraires accessibles a été systématisé. 

Source : www.access-i.be.

copy the linklink copied!Profil statistique

copy the linklink copied!
Belgique : Tourisme interne, récepteur et émetteur

2014

2015

2016

2017

2018

FLUX TOURISTIQUE, MILLIERS

Tourisme interne

Total des voyages du tourisme interne

..

..

..

..

..

Visiteurs qui passent la nuit (touristes)

4 175 |

4 304

4 326

4 492

4 801

Bruxelles

702 |

676

634

728

790

Flandres

2 420 |

2 582

2 590

2 639

2 885

Wallonie

1 053 |

1 046

1 102

1 124

1 127

Visiteurs de la journée (excursionnistes)

..

..

..

..

..

Nuitées dans toutes les catégories d'hébergement

..

..

..

..

..

Hôtels et établissements assimilés

6 926 |

7 048

6 968

7 313

7 858

Bruxelles

1 232 |

1 182

1 030

1 236

1 366

Flandres

4 032 |

4 260

4 240

4 333

4 736

Wallonie

1 661 |

1 607

1 698

1 744

1 756

Autres établissements collectifs

..

..

..

..

..

Hébergements privés

..

..

..

..

..

Tourisme récepteur

Total des arrivées internationales

..

..

..

..

..

Visiteurs qui passent la nuit (touristes)

6 389 |

6 440

5 557

6 313

6 700

Bruxelles

2 546 |

2 534

2 101

2 510

2 723

Flandres

3 051 |

3 107

2 736

3 009

3 162

Wallonie

791 |

799

720

794

815

Visiteurs de la journée (excursionnistes)

..

..

..

..

..

Principaux marchés pour la Belgique

Pays-Bas

1 053 |

1 044

966

1 032

1 037

France

1 007 |

957

883

963

1 010

Royaume-Uni

880 |

873

702

717

753

Allemagne

667 |

698

614

701

726

États-Unis

343 |

362

275

335

383

Nuitées dans toutes les catégories d'hébergement

..

..

..

..

..

Hôtels et établissements assimilés

12 082 |

12 035

10 215

11 632

12 424

Bruxelles

5 058 |

4 987

3 962

4 772

5 254

Flandres

5 647 |

5 711

5 023

5 505

5 788

Wallonie

1 377 |

1 337

1 230

1 355

1 383

Autres établissements collectifs

..

..

..

..

..

Hébergements privés

..

..

..

..

..

Tourisme émetteur

Total des départs internationaux

..

..

..

..

..

Visiteurs qui passent la nuit (touristes)

13 272

12 499

15 773

14 638

15 626

Bruxelles

2 226

1 879

2 295

2 342

2 605

Flandres

7 256

7 344

9 253

8 077

8 514

Wallonie

3 790

3 277

4 225

4 219

4 507

Visiteurs de la journée (excursionnistes)

..

..

..

..

..

RECETTES ET DÉPENSES DE TOURISME, MILLIONS EUR

Tourisme récepteur

Total des recettes internationales

11 483

8 091

7 937

8 518

8 803

Recettes liées aux voyages internationaux

10 486

7 090

6 909

7 419

7 549

Recettes liées au transport international de passagers

997

1 001

1 028

1 099

1 254

Tourisme émetteur

Total des dépenses internationales

19 907

14 292

14 910

15 721

17 673

Dépenses liées aux voyages internationaux

17 935

12 309

13 029

13 738

15 687

Dépenses liées au transport international de passagers

1 972

1 983

1 881

1 983

1 986

.. Non disponible ; | Rupture de série

Source : Statistiques de l’OCDE sur le tourisme (base de données).

 StatLink https://doi.org/10.1787/888934118504

copy the linklink copied!
Belgique : Entreprises et emploi dans le tourisme

Nombre des établissements

Nombres de personnes employées

2018

2014

2015

2016

2017

2018

Total

..

..

..

..

..

..

Industries touristiques

..

..

..

..

..

..

Service d'hébergement pour les visiteurs

9 211

..

..

..

..

..

Bruxelles

362

..

..

..

..

..

Flandres

5 628

..

..

..

..

..

Wallonie

3 221

..

..

..

..

..

Hôtels et établissements assimilés

..

..

..

..

..

..

Industrie de services de restauration et de consommation de boissons

..

..

..

..

..

..

Transport de voyageurs

..

..

..

..

..

..

Transport aérien de voyageurs

..

..

..

..

..

..

Transport par chemin de fer de voyageurs

..

..

..

..

..

..

Transport routier de voyageurs

..

..

..

..

..

..

Transport par eau de voyageurs

..

..

..

..

..

..

Services liés au transport de voyageurs

..

..

..

..

..

..

Location d'équipement de transport

..

..

..

..

..

..

Industrie des agences de voyages et des autres services de réservation

..

..

..

..

..

..

Industrie des activités culturelles

..

..

..

..

..

..

Industrie des activités sportives et de loisirs

..

..

..

..

..

..

Commerce de détail de produits caractéristiques du tourisme spécifiques au pays considéré

..

..

..

..

..

..

Autres industries caractéristiques du tourisme spécifiques au pays considéré

..

..

..

..

..

..

Autres industries

..

..

..

..

..

..

.. Non disponible

Source : Statistiques de l’OCDE sur le tourisme (base de données).

 StatLink https://doi.org/10.1787/888934118523

Mentions légales et droits

Ce document, ainsi que les données et cartes qu’il peut comprendre, sont sans préjudice du statut de tout territoire, de la souveraineté s’exerçant sur ce dernier, du tracé des frontières et limites internationales, et du nom de tout territoire, ville ou région. Des extraits de publications sont susceptibles de faire l'objet d'avertissements supplémentaires, qui sont inclus dans la version complète de la publication, disponible sous le lien fourni à cet effet.

https://doi.org/10.1787/fa567e9c-fr

© OCDE 2020

L’utilisation de ce contenu, qu’il soit numérique ou imprimé, est régie par les conditions d’utilisation suivantes : http://www.oecd.org/fr/conditionsdutilisation.