Revenus du travail indépendant

À savoir

  • En 2014, les femmes travailleuses indépendantes gagnaient 10 % de moins que les hommes au Luxembourg et en Lituanie, mais presque 60 % de moins qu’eux en Pologne, aux États-Unis et en Roumanie. Au cours de la période 2007-14, l’écart femmes-hommes en matière de revenus du travail indépendant a diminué dans la majorité des pays, à l’exception de la Pologne, de l’Italie, de la République slovaque, de la Slovénie et de la Roumanie.

  • Parmi les facteurs qui peuvent expliquer l’écart entre femmes et hommes en matière de revenus du travail indépendant, figure le nombre hebdomadaire moyen d’heures d’activité des travailleurs indépendants : il est généralement plus élevé chez les hommes que chez les femmes dans l’ensemble des pays. Globalement, les travailleurs indépendants tendent à effectuer en moyenne davantage d’heures que les salariés ; toutefois, dans quelques pays, comme la Lettonie, la Turquie ou le Royaume-Uni, les travailleuses indépendantes ont en moyenne un temps hebdomadaire d’activité plus court que les salariés masculins et féminins.

Pertinence

La crainte de percevoir des revenus faibles ou irréguliers est une des principales raisons qui dissuadent beaucoup de personnes de s’engager dans l’entrepreneuriat. Si ce dernier est un moyen de s’enrichir pour ceux qui réussissent, beaucoup de travailleurs indépendants doivent survivre avec des revenus relativement faibles et finissent par effectuer des journées plus longues que les salariés. Or, qui dit faibles revenus dit moindre possibilité d’épargner et donc risque plus grand de tomber dans la pauvreté en cas d’échec de l’entreprise.

Définitions

L’écart femmes-hommes en matière de revenus du travail indépendant correspond à la différence de revenus moyens du travail indépendant entre les femmes et les hommes, divisée par les revenus moyens du travail indépendant des hommes. Les revenus tiennent compte ici des pertes éventuelles. La variation de l’écart femmes-hommes en matière de revenus du travail indépendant est la différence d’écart de revenus du travail indépendant entre les sexes d’une année à l’autre, en points de pourcentage.

Le nombre moyen d’heures de travail correspond au nombre hebdomadaire d’heures de travail qu’une personne occupée effectue normalement. Il comprend toutes les heures travaillées, y compris les heures supplémentaires, qu’elles soient rémunérées ou non. Il ne tient pas compte du temps de trajet entre le domicile et le lieu de travail, ni de la pause du repas principal (prise normalement à midi).

Comparabilité

Des problèmes d’ordre méthodologique compliquent la comparaison des statistiques relatives aux revenus d’un pays et d’une période à l’autre. Les travailleurs indépendants ont souvent des pratiques comptables qui leur permettent difficilement d’apporter des réponses précises aux questions posées sur leurs revenus lors des enquêtes. De plus, leur cadre financier et comptable ne correspond pas bien à celui qui sert à l’élaboration des comptes nationaux ou à l’analyse du revenu des ménages. Il est en outre important de prendre en compte l’écart entre femmes et hommes quant au nombre d’heures d’activité des travailleurs indépendants.

Les femmes consacrent généralement davantage de temps que les hommes au travail familial et domestique non rémunéré ; c’est une donnée dont il faut tenir compte lors de l’examen du nombre moyen d’heures d’activité des travailleurs indépendants.

Sources/bases de données en ligne

Canada : Enquête sur la dynamique du travail et du revenu & Enquête canadienne sur le revenu.

États-Unis : Current Population Survey (CPS), American Community Survey (ACS), Survey of Income and Program Participation (SIPP).

Europe : Enquêtes sur les forces de travail, Statistiques de l’Union européenne sur le revenu et les conditions de vie (EU-SILC) et Enquête de l’UE sur les forces de travail.

Mexique : Encuesta Nacional de Ocupación y Empleo.

Nouvelle-Zélande : Income Survey et Labour Force Survey.

Pour en savoir plus

Hamilton, B. H. (2000). « Does Entrepreneurship Pay? An Empirical Analysis of the Returns to Self-Employment », Journal of Political Economy, University of Chicago Press, vol. 108, n° 3, pages 604-631, juin.

OCDE (2017), Rapport sur la mise en œuvre des Recommandations de l’OCDE sur l’égalité hommes-femmes, Réunion du Conseil de l’OCDE au niveau des Ministres, Paris, 7-8 juin 2017, http://www.oecd.org/fr/rcm/documents/C-MIN-2017-7-FR.pdf.

OCDE (2014), Enhancing Women’s Economic Empowerment through Entrepreneurship and Business Leadership in OECD Countries, Background Report, http://www.oecd.org/gender/Enhancing%20Women%20Economic%20Empowerment_Fin_1_Oct_2014.pdf.

OCDE (2012), Inégalités hommes-femmes : il est temps d’agir, Éditions OCDE, Paris, http://dx.doi.org/10.1787/9789264179660-fr.

OCDE/Union européenne (2015), Pallier la pénurie d’entrepreneurs 2015 : Politiques en faveur du travail indépendant et de l’entrepreneuriat, Éditions OCDE, Paris, http://dx.doi.org/10.1787/9789264249936-fr.

Graphique 6.9. Écart de revenus du travail indépendant entre femmes et hommes
Différence de revenus entre les hommes et les femmes en pourcentage des revenus des hommes
picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933653287

Graphique 6.10. Nombre moyen d’heures de travail selon le statut professionnel et le sexe
Nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail effectuées dans l’emploi principal, 2016 ou dernière année disponible
picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933653306