Décès d’entreprises

À savoir

  • Les taux de décès des entreprises sans salarié sont généralement plus élevés que ceux des entreprises employant des salariés, signe du statut souvent précaire de la première catégorie. Les décès d’entreprises employant des salariés représentent toutefois davantage de destructions d’emplois que ceux des entreprises sans salarié, et ce, dans la majorité des pays.

  • Quel que soit le pays, les décès d’entreprises employant des salariés dans le secteur des services touchent globalement des entreprises de taille moyenne similaire. Des différences plus marquées existent dans l’industrie, où la taille moyenne des entreprises employant des salariés au moment de leur décès était, aux États-Unis (35 salariés), dix fois supérieure à celle des entreprises italiennes en 2014.

  • Dans tous les pays, le taux de décès des entreprises employant des salariés dans les secteurs de la construction et des services est systématiquement plus élevé que dans l’industrie.

Pertinence

Le décès des entreprises fait partie intégrante du phénomène entrepreneurial. L’analyse du taux de sortie du marché des entreprises dans le temps et dans les différents pays permet de mieux comprendre le processus de « destruction créatrice » et l›impact des cycles économiques sur l›entrepreneuriat.

Définitions

Le décès d’une entreprise employant des salariés correspond soit au décès d’une entreprise comptant au moins un salarié au cours de l’année concernée, soit au passage d’une entreprise sous le seuil d’un salarié pendant au moins deux ans. Les décès n’incluent pas les sorties de la population dues à des fusions, absorptions, dissolutions ou restructurations au sein d’un groupe d’entreprises. De même, les sorties d’une sous-population ne résultant que d’un changement d’activité ne sont pas incluses.

Le décès d’une entreprise sans salarié se produit lorsqu’une entreprise quitte la population des entreprises sans salarié, soit au moment de son décès, soit lorsqu’elle augmente ses effectifs.

Le taux de décès des entreprises employant des salariés correspond au nombre de décès d’entreprises employant des salariés, exprimé en pourcentage de la population d’entreprises actives comptant au moins un salarié. Le taux de décès dans un secteur x est exprimé en pourcentage des entreprises actives du secteur x employant au moins un salarié.

Le taux de décès des entreprises sans salarié correspond au nombre de décès d’entreprises sans salarié, exprimé en pourcentage de la population d’entreprises actives sans salarié.

L’effectif moyen dans les entreprises détruites s’obtient en divisant le nombre de personnes occupées dans des entreprises détruites en t par le nombre d’entreprises détruites en t.

Informations sur les données concernant Israël : http://dx.doi.org/10.1787/888932315602.

Comparabilité

Les indicateurs concernant les « entreprises employant des salariés » dépendent moins du champ couvert par les registres d’entreprises que ceux couvrant toutes les entreprises. Dans de nombreux pays, les principales sources de données utilisées par ces registres sont les registres administratifs fiscaux et de l›emploi, qui amènent souvent à ne prendre en compte que les entreprises affichant un certain seuil de chiffre d›affaires ou d›effectif. En outre, les seuils, notamment les seuils de nature monétaire, peuvent évoluer dans le temps en fonction par exemple de l’inflation et de la politique budgétaire, lesquelles sont susceptibles d’altérer les comparaisons chronologiques et internationales des taux de décès. L’utilisation du seuil d’un salarié améliore la comparabilité car elle permet d’exclure les très petites unités, qui sont les plus sujettes aux variations de seuil.

La collecte des données concernant les décès d’entreprises se fait avec un décalage chronologique plus important que pour les naissances d’entreprises. Il faut en effet confirmer l’événement en vérifiant que l’entreprise n’a pas été réactivée (ou n’a pas eu de salariés) au cours des deux années suivant son décès.

Les données pour le Canada, les États-Unis et Israël font référence au nombre d’employés. Dans le graphique 4.9, les données font référence uniquement à la population des entreprises employant des salariés pour le Brésil, le Canada, les États-Unis, Israël et la Nouvelle-Zélande.

Graphique 4.9. Décès des entreprises sans salarié et des entreprises employant des salariés et destructions d’emplois, secteur marchand
En pourcentage, 2014 ou dernière année disponible
picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933652432

Pour l’Australie, la Corée et le Mexique, les décès d’entreprises et les indicateurs connexes ne tiennent pas compte des entreprises employant au moins un salarié qui sont devenues des entreprises sans salarié. Autrement dit, lorsqu’une entreprise employant des salariés devient une entreprise sans salarié, ce changement de statut n’est pas considéré comme un « décès d’entreprise employant des salariés ».

Source

OCDE, Statistiques structurelles et démographiques des entreprises (SDBS) (base de données), http://dx.doi.org/10.1787/sdbs-data-fr.

Counts of Australian Businesses, including Entries and Exits. 8165.0, http://dx.doi.org/10.1787/sdbs-data-fr.

Pour en savoir plus

Ahmad, N. (2006), « A Proposed Framework for Business Demography Statistics », OECD Statistics Working Papers, vol. 2006, n°3, Éditions OCDE, Paris, http://dx.doi.org/10.1787/145777872685.

OCDE (2010), Structural and Demographic Business Statistics, Éditions OCDE, Paris, http://dx.doi.org/10.1787/9789264072886-en.

OCDE/Eurostat (2008), Eurostat-OECD Manual on Business Demography Statistics, Éditions OCDE, Paris, http://dx.doi.org/10.1787/9789264041882-en.

Graphique 4.10. Nombre de décès d’entreprises employant des salariés et sans salarié, secteur marchand
En milliers d’entreprises, 2014 ou dernière année disponible
picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933652451

Graphique 4.11. Taux de décès des entreprises employant des salariés, secteur marchand
Nombre des décès d’entreprises en pourcentage des entreprises actives employant des salariés, 2014 ou dernière année disponible
picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933652470

Graphique 4.12. Taux de décès des entreprises employant des salariés, principaux secteurs
En pourcentage des entreprises actives employant des salariés, 2014 ou dernière année disponible
picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933652489

Graphique 4.13. Destructions d’emplois dues aux décès d’entreprises employant des salariés, secteur marchand
Nombre de personnes employées, en milliers, 2014 ou dernière année disponible
picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933652508

Graphique 4.14. Destructions d’emplois dues aux décès d’entreprises employant des salariés, principaux secteurs
Pourcentage des destructions d’emplois totales dans le secteur marchand, 2014 ou dernière année disponible
picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933652527

Graphique 4.15. Taux de destruction d’emplois par activité économique
Emplois concernés par les décès d’entreprises employant des salariés en pourcentage de l’emploi total, secteur marchand, 2014 ou dernière année disponible
picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933652546

Graphique 4.16. Décès des entreprises employant des salariés, par taille et par secteur
Pourcentage (proportion des classes de taille) et nombre de personnes employées par l’entreprise au moment du décès (effectif moyen), 2014 ou dernière année disponible
picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933652565