copy the linklink copied!Suisse

copy the linklink copied!Place du tourisme dans l’économie

En 2018, le secteur du tourisme a contribué au PIB suisse à hauteur de 2.9 % et été à l’origine de 181 700 emplois (en équivalents temps plein), soit 4.4 % de l’emploi total. Les recettes liées aux voyages internationaux se sont élevées à 16.6 milliards CHF, soit 4.1 % des exportations totales. La part des voyages a représenté 13.4% des exportations totales de services en 2018.

En 2018, le pays a accueilli 11.7 millions de touristes internationaux, qui ont effectué 21.4 millions de séjours avec nuitée(s). Ce chiffre correspond à 55.1 % des 38.8 millions de séjours avec nuitée(s) enregistrés par le secteur hôtelier, ce qui constitue un record. Par rapport à l’année précédente, le nombre de nuits passées par des touristes internationaux dans des hôtels a augmenté de 4.5 %.

Le premier marché émetteur reste l’Allemagne, qui représente 18.9 % des touristes internationaux passant au moins une nuit en Suisse. Entre 2008 et 2017, le nombre de nuitées réalisées par les touristes allemands a reculé chaque année, en partie du fait d’un franc suisse fort. Cependant, en 2018, ce nombre est reparti à la hausse (+6.9 %). Le marché suisse connaît une autre évolution importante : le nombre de séjours avec nuitée(s) de touristes originaires des États-Unis enregistre une croissance stable depuis 2011 et est passé de 1.5 million à 2.3 millions sur la période 2011-2018, soit une hausse de 51 %. En conséquence, les États-Unis constituent désormais le deuxième marché émetteur derrière l’Allemagne.

Le tourisme interne a également progressé chaque année depuis 2013, atteignant le chiffre record de 17.4 millions de nuitées dans des hôtels ou établissements assimilés.

copy the linklink copied!Gouvernance et financement du tourisme

Le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) est chargé de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique suisse du tourisme. Il applique la Loi fédérale encourageant l’innovation, la coopération et la professionnalisation dans le domaine du tourisme (Innotour) et assure la surveillance de deux associations responsables de mettre en application les mesures dans le domaine du tourisme : Suisse Tourisme, qui mène des activités de commercialisation liées au tourisme suisse, et la Société suisse de crédit hôtelier, qui soutient l’investissement dans le secteur de l’hébergement.

De nombreux organes politiques aux niveaux national et régional influent sur l’exécution de la politique du tourisme, notamment différentes associations professionnelles. La politique fédérale du tourisme et ses leviers relèvent directement des cantons, des autorités locales et des secteurs liés au tourisme. Le maintien du dialogue au sein de l’administration fédérale, entre les cantons et avec les acteurs et les associations liés au tourisme est essentiel au développement du secteur. Le Forum Tourisme Suisse (FTS) a été créé dans cette optique pour constituer une plateforme de dialogue et de coordination et permettre la coopération dans le secteur. Des groupes de travail, élargis, souvent temporaires, constitués de représentants de la filière touristique, des cantons, des communes et de l’administration fédérale se réunissent régulièrement pour discuter des défis qu’ils rencontrent et des pistes d’amélioration. Leurs conclusions sont rassemblées et présentées lors du principal événement du Forum qui se tient en novembre. Les priorités pour l’année suivante sont également abordées à cette occasion.

En 2019, 60.5 millions CHF ont été affectés aux politiques touristiques nationales, dont 52.8 millions CHF à Suisse Tourisme. En outre, la somme de 7.5 millions CHF a été accordée pour soutenir la mise en œuvre d’Innotour. Pour la période 2020-23, le parlement a alloué une enveloppe annuelle d’environ 57.5 millions CHF à Suisse Tourisme et de 7.5 millions CHF à Innotour. La Société suisse de crédit hôtelier (SCH) est financée par la Confédération à l’aide d’un prêt existant, sans intérêt, d’environ 230 millions CHF.

copy the linklink copied!
Suisse : organigramme des organismes de tourisme
Suisse : organigramme des organismes de tourisme

Source : OCDE, d’après le Secrétariat d’État à l’économie (SECO), 2020.

copy the linklink copied!Politiques et programmes liés au tourisme

En Suisse, le secteur du tourisme est confronté à des défis majeurs : augmentation des coûts, évolution rapide des tendances du marché, changement climatique (encadré 3.13), difficultés de recrutement et transformation numérique de plus en plus exigeante, notamment. Afin de répondre à ces défis, la Confédération a publié une nouvelle stratégie touristique en 2017 visant à faire de la Suisse une destination touristique attractive et performante et à rendre le secteur compétitif au niveau international. Sa mise en œuvre constitue une priorité pour les autorités durant la période 2020-23. Cette stratégie est axée sur la transformation numérique et poursuit quatre grands objectifs :

  • Améliorer les conditions-cadres pour favoriser le tourisme. La priorité est d’améliorer la coordination de la politique publique du tourisme de façon à tirer le meilleur parti des synergies. L’accent est également mis sur la mise en place d’un environnement réglementaire propice au tourisme. Il est prévu pour cela de réduire, autant que possible, la complexité des réglementations et de simplifier les procédures et les processus au niveau fédéral.

  • Promouvoir l’entrepreneuriat en mettant l’accent sur l’augmentation de la productivité, le développement des aptitudes et des compétences des acteurs, le soutien apporté au changement structurel et le renforcement du marché du travail dans le secteur du tourisme.

  • Utiliser les possibilités offertes par l’économie numérique. Une vaste étude a analysé les défis, les possibilités et les conséquences de la transformation numérique, donnant ainsi une base solide à l’action. MySwitzerland.com, la nouvelle plateforme en ligne de Suisse Tourisme a été lancée en 2019, permettant ainsi de réaliser un objectif important prévu par la stratégie.

  • Renforcer l’attrait de l’offre et la présence sur le marché. Il s’agit avant tout de favoriser l’essor d’événements de grande envergure dans le domaine du sport et du tourisme d’affaires, comme les expositions universelles, et de réfléchir aux types de politiques d’investissement à même de soutenir le tourisme.

copy the linklink copied!
Analyser l’impact des règles d’urbanisme sur le développement du tourisme en Suisse

Le nombre et la complexité, toujours plus élevés, des réglementations dans différents domaines de l’action publique créent des obstacles administratifs pour les entreprises du secteur du tourisme. Afin de lever ces obstacles et de permettre un bon développement du tourisme, la stratégie touristique a notamment pour objectif d’améliorer les conditions-cadres. C’est pourquoi la création d’un environnement réglementaire propice au tourisme constitue un axe prioritaire. La collaboration avec le groupe d’accompagnement, supervisé par le SECO, qui formule des conseils relatifs à l’élaboration de la future politique, a révélé que la réglementation en matière d’urbanisme jouait un rôle particulièrement important. Au vu de ce constat, le Secrétariat d’État à l’économie a commandé une étude devant répertorier les principaux problèmes liés à l’aménagement du territoire qui se posent aux projets touristiques. Elle a pour but d’aider à réduire à la fois le coût de la réglementation et les charges administratives supportés par nombre d’entrepreneurs et d’entreprises du secteur du tourisme.

L’étude a montré qu’il existe quatre facteurs déterminants pour que l’économie du tourisme soit dynamique à savoir : la sécurité des décisions prises en matière de planification, une courte durée de planification, la liberté d’entreprendre et des processus efficaces sur le plan des coûts. La collaboration avec les acteurs concernés a joué un rôle essentiel pour parvenir à ces conclusions : les contributions des autorités compétentes, des représentants cantonaux, des experts et des associations intéressées ont été décisives. L’objectif est maintenant d’appliquer ces conclusions et de réduire les charges administratives pesant sur les entreprises du secteur du tourisme en définissant des mesures concrètes, à savoir notamment :

  • simplifier les procédures de planification pour faire avancer plus facilement certains types de projets, comme l’installation ou la rénovation de remontées mécaniques

  • modifier le poids/l’importance de certains enjeux, pour accroître la transparence et l’efficience des procédures et, le cas échéant, accorder davantage de poids aux enjeux d’ordre économique (par rapport à ceux liés à l’environnement, par exemple).

L’esprit d’entreprise et l’entrepreneuriat constituent des facteurs déterminants dans le succès du tourisme, c’est pourquoi la promotion de l’entrepreneuriat constitue l’un des grands objectifs de la stratégie. La collaboration avec Innosuisse, l’agence suisse pour l’encouragement de l’innovation, est à l’origine d’une étude sur la création des entreprises types du secteur du tourisme et sur les meilleurs moyens de les aider. Cette étude a permis de recenser les principales difficultés rencontrées par les entreprises du secteur du tourisme lors de la phase de démarrage et de mettre en évidence plusieurs conclusions importantes : la création d’entreprise stimule la concurrence et favorise le changement structurel, les défaillances du marché justifient le soutien de l’État à l’entrepreneuriat et il existe déjà en Suisse un vaste système de soutien. Différentes recommandations ont été formulées à des fins d’amélioration : par exemple, renforcer la clarté et l’accessibilité des instruments d’encouragement ; concevoir un mode de soutien à la création d’entreprises utilisant une approche fondée sur les réseaux ; intégrer l’entrepreneuriat dans l’apprentissage et les autres modalités de formation et améliorer les données statistiques liées à la création d’entreprise. Le SECO a défini plusieurs mesures à partir de ces recommandations. L’une d’entre elles est d’intensifier sa coopération avec Innosuisse de façon à faire connaître les formes de soutien proposées par l’agence et à accroître leur utilisation par le secteur privé. Une autre mesure pour stimuler la création d’entreprises est de tirer parti du Forum Tourisme Suisse comme plateforme de promotion des activités des start-ups.

Un groupe d’accompagnement a été créé en 2017 afin de faciliter l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie touristique. Piloté par le SECO, il se réunit deux fois par an et joue le rôle d’organe de réflexion. Il est composé, de façon équilibrée, d’entrepreneurs, d’organisations touristiques, de décideurs et d’universitaires. Ce groupe est tenu informé de l’état d’avancement des travaux, est consulté sur les activités clés et donne des conseils concrets sur l’élaboration de la future politique. Les échanges au sein de ce groupe permettent d’assurer une bonne compréhension des tendances et des enjeux qui se font jour et l’adoption des mesures nécessaires.

copy the linklink copied!Profil statistique

copy the linklink copied!
Suisse : Tourisme interne, récepteur et émetteur

2014

2015

2016

2017

2018

FLUX TOURISTIQUE, MILLIERS

Tourisme interne1

Total des voyages du tourisme interne

76 000

78 050

76 374

76 309

80 020

Visiteurs qui passent la nuit (touristes)

7 732

7 830

7 465

8 231

8 201

Visiteurs de la journée (excursionnistes)

68 268

70 220

68 909

68 078

71 819

Nuitées dans toutes les catégories d'hébergement

..

..

26 381

27 768

28 573

Hôtels et établissements assimilés

16 026

16 052

16 245

16 920

17 413

Autres établissements collectifs

..

..

10 136

10 848

11 160

Hébergements privés

..

..

..

..

..

Tourisme récepteur

Total des arrivées internationales

..

..

..

..

..

Visiteurs qui passent la nuit (touristes)

9 158

9 305

10 402 |

11 133

11 715

Visiteurs de la journée (excursionnistes)

..

..

..

..

..

Principaux marchés

Allemagne

1 812

1 616

2 018 |

2 072

2 216

Chine

891

1 210

982 |

1 062

1 135

États-Unis

752

803

899 |

1 009

1 118

France

699

655

773 |

788

826

Royaume-Uni

712

710

800 |

808

820

Nuitées dans toutes les catégories d'hébergement

..

..

24 016

25 515

26 784

Hôtels et établissements assimilés

19 907

19 576

19 288

20 473

21 394

Autres établissements collectifs

..

..

4 728

5 042

5 390

Hébergements privés

..

..

..

..

..

Tourisme émetteur

Total des départs internationaux

..

..

..

24 594

26 397

Visiteurs qui passent la nuit (touristes)

13 427

14 925

14 941

16 650

16 735

Visiteurs de la journée (excursionnistes)

..

..

..

7 944

9 662

Principales destinations

Allemagne

2 639

2 939

2 980

2 766

3 135

Italie

2 557

2 808

2 730

2 868

2 964

France

2 003

2 244

1 913

3 213

2 441

Autriche

1 019

1 091

960

1 062

1 078

RECETTES ET DÉPENSES DE TOURISME, MILLIONS CHF

Tourisme récepteur

Total des recettes internationales

16 308

15 753

15 756

16 228

16 596

Recettes liées aux voyages internationaux

16 308

15 753

15 756

16 228

16 596

Recettes liées au transport international de passagers

..

..

..

..

..

Tourisme émetteur

Total des dépenses internationales

15 444

15 675

16 225

17 570

17 949

Dépenses liées aux voyages internationaux

15 444

15 675

16 225

17 570

17 949

Dépenses liées au transport international de passagers

..

..

..

..

..

.. Non disponible ; | Rupture de série

1. Voyages à partir d'enquêtes sur la demande; Nuits des enquêtes sur l'offre.

Source : Statistiques de l’OCDE sur le tourisme (base de données).

 StatLink https://doi.org/10.1787/888934120119

copy the linklink copied!
Suisse : Entreprises et emploi dans le tourisme

Nombre d’établissements

Nombres de personnes employées

2018

2014

2015

2016

2017

2018

Total

..

171 784

173 534

175 436

177 034

181 699 p

Industries touristiques

..

136 950

138 606

140 315

141 697

146 019 p

Service d'hébergement pour les visiteurs

39 057

36 211

34 886

35 233

35 419

35 780 p

Hôtels et établissements assimilés

4 765

32 797

31 521

31 929

32 136

32 464 p

Industrie de services de restauration et de consommation de boissons

..

42 398

45 800

46 897

46 356

48 302 p

Transport de voyageurs

..

26 519

26 643

27 225

27 925

28 976 p

Transport aérien de voyageurs

..

7 891

8 015

8 727

8 619

9 443 p

Transport par chemin de fer de voyageurs

..

12 914

12 748

12 550

13 196

13 294 p

Transport routier de voyageurs

..

4 814

4 936

5 040

5 161

5 199 p

Transport par eau de voyageurs

..

899

944

908

950

1 041 p

Services liés au transport de voyageurs

..

5 143

5 170

5 373

5 420

5 548 p

Location d'équipement de transport

..

514

535

531

543

560 p

Industrie des agences de voyages et des autres services de réservation

..

14 211

13 726

13 160

13 648

14 087 p

Industrie des activités culturelles

..

3 675

3 683

3 670

3 896

4 038 p

Industrie des activités sportives et de loisirs

..

6 120

6 066

6 181

6 471

6 702 p

Commerce de détail de produits caractéristiques du tourisme spécifiques au pays considéré

..

..

..

..

..

..

Autres industries caractéristiques du tourisme spécifiques au pays considéré

..

2 160

2 097

2 045

2 019

2 025 p

Autres industries

..

34 835

34 928

35 121

35 337

35 681 p

.. Non disponible ; p Donnée provisoire

Source : Statistiques de l’OCDE sur le tourisme (base de données).

 StatLink https://doi.org/10.1787/888934120138

copy the linklink copied!
Suisse : Consommation du tourisme intérieur
Millions CHF

2014

Dépenses du tourisme interne

Dépenses du tourisme récepteur

Consommation du tourisme intérieur

Total

..

..

..

Produits de consommation

13 983

16 692

33 582

Produits caractéristiques du tourisme

11 601

13 734

27 930

Service d'hébergement pour les visiteurs

2 846

2 590

7 411

Industrie de services de restauration et de consommation de boissons

2 715

2 871

5 587

Transport de voyageurs

4 519

5 063

9 873

Transport aérien de voyageurs

3 214

2 990

6 203

Transport par chemin de fer de voyageurs

870

1 219

2 379

Transport routier de voyageurs

405

772

1 177

Transport par eau de voyageurs

30

83

114

Services liés au transport de voyageurs

331

434

765

Location d'équipement de transport

110

143

253

Industrie des agences de voyages et des autres services de réservation

135

1 079

1 375

Industrie des activités culturelles

64

191

422

Industrie des activités sportives et de loisirs

752

844

1 596

Biens caractéristiques du tourisme spécifiques au pays considéré

..

..

..

Services caractéristiques du tourisme spécifiques au pays considéré

130

518

647

Autres produits de consommation

5 902

9 473

15 687

Produits rattachés au tourisme

2 382

2 959

5 652

Produits de consommation non liés au tourisme

3 521

6 514

10 035

Produits autres que les produits de consommation

..

..

..

.. Non disponible

Source : Statistiques de l’OCDE sur le tourisme (base de données).

 StatLink https://doi.org/10.1787/888934120157

Mentions légales et droits

Ce document, ainsi que les données et cartes qu’il peut comprendre, sont sans préjudice du statut de tout territoire, de la souveraineté s’exerçant sur ce dernier, du tracé des frontières et limites internationales, et du nom de tout territoire, ville ou région. Des extraits de publications sont susceptibles de faire l'objet d'avertissements supplémentaires, qui sont inclus dans la version complète de la publication, disponible sous le lien fourni à cet effet.

https://doi.org/10.1787/fa567e9c-fr

© OCDE 2020

L’utilisation de ce contenu, qu’il soit numérique ou imprimé, est régie par les conditions d’utilisation suivantes : http://www.oecd.org/fr/conditionsdutilisation.