copy the linklink copied!Taux de remplacement bruts pour différents âges d’entrée dans la vie active

copy the linklink copied!
Principaux résultats

Le taux de remplacement brut futur figurant au Tableau 5.1 pour le salarié moyennement rémunéré suppose que celui-ci perçoit le salaire moyen tout au long de sa carrière à partir d’une entrée dans la vie active à 22 ans en 2018 (scénario de référence). L’indicateur présenté ici compare ces résultats à ceux d’un salarié moyennement rémunéré entré sur le marché du travail à 20 ans en 2018, scénario de base utilisé dans des éditions antérieures de Panorama des pensions. Cette modification a une faible incidence sur les taux de remplacement, le taux de remplacement moyen brut passant de 50.4 % à 49.0 % lorsque l’âge d’entrée dans la vie active retenu est 22 ans au lieu de 20 ans, en raison de la baisse des droits à retraite dans de nombreux pays.

Toutes les analyses figurant dans les éditions antérieures de la présente publication portaient sur les salariés entrant sur le marché du travail à 20 ans et menant une carrière complète jusqu’à l’âge de la retraite en vigueur dans leur pays. À compter de la présente édition, le nouveau scénario de référence sera fondé sur une entrée dans la vie active à 22 ans. Pour illustrer l’incidence de ce report de deux ans, les taux de remplacement bruts pour les salariés moyennement rémunérés ont également été calculés pour une entrée sur le marché du travail à 20 ans, et sont présentés au Tableau 5.2. Comme les deux scénarios supposent un début de carrière en 2018, ils portent sur deux cohortes de naissance distinctes : 1998 (entrée à 20 ans) et 1996 (à 22 ans).

Le développement de l’enseignement supérieur justifie cette modification du scénario de référence. Entre 2000 et 2015, le pourcentage des femmes âgées de 25 à 64 ans ayant suivi des études supérieures (niveaux 5 à 8 de la Classification internationale type de l'éducation, CITE 2011) est passé de 21 % à 38 % en moyenne dans l’OCDE. Chez les hommes, il est passé de 22 % à 32 % (OCDE, 2017[1]). L’âge moyen d’entrée dans la vie active a augmenté au fil du temps ; il est actuellement supérieur à 20 ans dans la plupart des pays de l’OCDE, sinon tous : selon les données du dernier rapport de l’UE Pension Adequacy Report (Commission européenne, 2018[2]), il est en moyenne de 22.8 ans dans l’UE, et supérieur à 20 ans dans tous les pays de l’UE (sauf au Danemark, où il s’établit à 19.7 ans). La publication Regards sur l’éducation présente dans le module « Transition de l’école au travail » un indicateur intitulé « Évolution de l'estimation du nombre d'années en scolarisation et en emploi entre l'âge de 15 et 29 ans ». Globalement, dans les pays de l’OCDE, l’âge d’achèvement des études en 2016 était de 22.1 ans, chiffre très proche de la moyenne des 22 pays de l’UE qui sont membres de l’OCDE (22.3).

La modification de l’âge d’entrée sur le marché du travail pour la présente édition se traduit pour les salariés moyennement rémunérés par une baisse de 1.4 point de pourcentage du taux brut de remplacement (de 50.4 % à 49.0 %). Son incidence varie néanmoins selon les pays du fait que chaque système est conçu différemment. Intuitivement, on penserait que le report de deux ans de l’entrée dans la vie active se traduirait simplement par deux années de cotisations en moins, comme c’est le cas dans les 30 pays de l’OCDE où l’âge de la retraite est le même pour les hommes qui entament leur carrière à 20 ans et ceux qui la démarrent à 22 ans (29 pays pour les femmes). Or, l’effet de deux années manquantes de cotisations n’est pas mécanique et dépend du lien précis entre cotisations et prestations de toutes les composantes du régime. Parmi les 30 pays mentionnés, son ampleur varie dans une fourchette allant de -4.6 points de pourcentage en Turquie et -3.6 points en Autriche à +0.1 point au Canada. Dans ce dernier pays, 40 années de cotisations donnent droit à une retraite liée à la rémunération à taux plein, de sorte que ce changement n’a aucune incidence ; la retraite de base est indexée sur les prix, et comme la cohorte de naissance 1996 partira à la retraite en 2061, soit deux ans avant la cohorte de 1998, la pension perçue par rapport aux salaires sera pour elle plus élevée puisque l’on suppose une progression de 1.25 % par an des salaires réels.

Les taux de remplacement sont identiques dans les deux cas (20 ans et 22 ans) en Espagne, en Irlande, en Nouvelle-Zélande, au Portugal et au Royaume-Uni. Les plus élevés sont ceux obtenus en Espagne et au Portugal après seulement 40 ans et 38.5 ans de vie active, respectivement. En Irlande, en Nouvelle-Zélande et au Royaume-Uni, seule la retraite de base est obligatoire ; comme elle est indexée sur la croissance des salaires, son rapport au salaire demeure identique, quel que soit l’âge d’entrée dans la vie active des salariés ayant effectué une carrière complète.

En Allemagne, en Belgique, en France, au Luxembourg et en Slovénie, les taux de remplacement sont également identiques pour une entrée sur le marché du travail à 22 ans et à 20 ans car, selon les règles en vigueur, l’âge de la retraite augmente également de deux ans pour obtenir une retraite à taux plein. Au Danemark et en Hongrie, l’âge de la retraite varie, mais uniquement pour les femmes en Hongrie. Au Danemark, il augmente d’un an pour la cohorte de 1998 (qui entre dans la vie active à 20 ans) en raison de la corrélation avec l’espérance de vie, alors qu’il diminue de deux ans en Hongrie, les femmes ayant droit à une retraite à taux plein après 40 ans de cotisations.

Pour en savoir plus

Commission européenne (2018), « Pension Adequacy Report 2018; Current and future income adequacy in old age in the EU », Office des publications de l’Union européenne, Luxembourg, https://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=738&langId=en&pubId=8084&furtherPubs=yes.

OCDE (2017), Regards sur l’éducation 2017 : Les indicateurs de l’OCDE, Éditions OCDE, Paris, https://dx.doi.org/10.1787/eag-2017-fr.

copy the linklink copied!
Tableau 5.2. Écarts entre les taux de remplacement bruts des salariés moyennement rémunérés selon l’âge d’entrée dans la vie active

 

Salaire individuel, en multiple du salaire moyen pour les hommes (pour les femmes si différent)

Écart d’âge d’ouverture des droits à la retraite

Écart entre les taux de remplacement

 

Entrée dans la vie active à 22 ans (scénario de base)

Entrée dans la vie active à 20 ans (ancien scénario de base)

Âge de la retraite

Taux de remplacement

Âge de la retraite

Taux de remplacement

Allemagne

67

38.7

65

38.7

2.0

0.0

Australie

67

30.9

(28.1)

67

32.8

(29.8)

-1.9

(-1.7)

Autriche

65

76.5

65

80.1

-3.6

Belgique

67

46.8

65

46.8

2.0

0.0

Canada

65

39.0

65

38.9

0.1

Chili

65

31.2

(28.8)

65

33.3

(30.7)

-2.1

(-1.9)

Corée

65

37.3

65

39.3

-2.0

Danemark

74

74.4

75

77.7

-1.0

-3.3

Espagne

65

72.3

65

72.3

0.0

Estonie

71

47.1

71

49.4

-2.4

États-Unis

67

39.4

67

39.4

0.0

Finlande

68

56.5

68

58.8

-2.3

France

66

60.1

64

60.1

2.0

0.0

Grèce

62

49.9

62

53.0

-3.1

Hongrie

65

(62)

56.1

(52.2)

65

(60)

58.7

(54.8)

(2.0)

-2.6

(-2.6)

Irlande

68

27.0

68

27.0

0.0

Islande

67

66.1

67

68.8

-2.7

Israël

67

(62)

50.1

(41.8)

67

(62)

52.2

(43.7)

-2.1

(-1.9)

Italie

71

79.5

71

82.7

-3.2

Japon

65

32.0

65

33.4

-1.4

Lettonie

65

44.6

65

47.4

-2.8

Lituanie

65

23.6

65

24.5

-0.9

Luxembourg

62

78.8

60

78.8

2.0

0.0

Mexique

65

25.7

(24.0)

65

28.2

(26.4)

-2.6

(-2.4)

Norvège

67

45.4

67

47.6

-2.1

Nouvelle-Zélande

65

39.7

65

39.7

0.0

Pays-Bas

71

70.9

71

72.2

-1.2

Pologne

65

(60)

29.4

(22.5)

65

(60)

30.7

(23.4)

-1.3

(-0.9)

Portugal

68

74.4

68

74.4

0.1

République slovaque

64

49.6

64

52.0

-2.4

République tchèque

65

45.9

65

47.6

-1.7

Royaume-Uni

68

21.7

68

21.7

0.0

Slovénie

62

38.8

(40.7)

60

38.8

(40.7)

2.0

0.0

Suède

65

54.1

65

56.2

-2.1

Suisse

65

(64)

42.4

(41.3)

65

(64)

42.9

(41.8)

-0.5

(-0.5)

Turquie

62

(60)

67.4

(64.3)

62

(60)

72.0

(68.9)

-4.6

(-4.6)

OCDE

66.1

(65.7)

49.0

(48.2)

65.9

(65.4)

50.4

(49.6)

-1.5

(-1.4)

Afrique du Sud

60

17.2

60

17.2

0.0

Arabie saoudite

47

59.6

45

59.6

0.0

Argentine

65

(60)

71.2

(64.4)

65

(60)

74.0

(67.1)

-2.7

(-2.7)

Brésil

57

(52)

58.9

(46.1)

57

(52)

62.5

(48.8)

-3.6

(-2.7)

Chine

60

(55)

71.6

(60.8)

60

(55)

76.0

(65.1)

-4.4

(-4.3)

Fédération de Russie

64

(59)

49.6

(45.2)

63

(58)

50.5

(46.1)

-0.9

(-0.9)

Inde

58

83.4

(80.4)

58

86.3

(83.0)

-2.9

(-2.6)

Indonésie

65

55.3

(53.0)

65

57.9

(55.5)

-2.6

(-2.5)

UE28

66.3

(65.9)

52.0

(51.7)

66.0

(65.5)

53.4

(53.0)

-1.3

(-1.3)

Source : modèles de retraite de l’OCDE.

Mentions légales et droits

Ce document, ainsi que les données et cartes qu’il peut comprendre, sont sans préjudice du statut de tout territoire, de la souveraineté s’exerçant sur ce dernier, du tracé des frontières et limites internationales, et du nom de tout territoire, ville ou région. Des extraits de publications sont susceptibles de faire l'objet d'avertissements supplémentaires, qui sont inclus dans la version complète de la publication, disponible sous le lien fourni à cet effet.

https://doi.org/10.1787/b88511bc-fr

© OCDE 2020

L’utilisation de ce contenu, qu’il soit numérique ou imprimé, est régie par les conditions d’utilisation suivantes : http://www.oecd.org/fr/conditionsdutilisation.