copy the linklink copied!Grèce

copy the linklink copied!Introduction

La crise financière mondiale de 2008 a durement touché l’économie de la Grèce, qui a dû faire appel à l’aide financière des pays de la zone euro et du Fonds monétaire international. La réduction des dépenses du secteur public a eu un impact sensible sur l’aide publique au développement (APD) grecque, qui a enregistré une forte baisse, passant de 550 millions USD en 2008, soit 0.21 % du revenu national brut (RNB), à 200 millions USD (0.10 % du RNB) en 2013 (valeurs exprimées à prix constants de 2017). Si la Grèce a continué d’honorer ses engagements multilatéraux, notamment vis-à-vis des institutions européennes, son APD bilatérale a été limitée aux dépenses afférentes aux bourses d’études. À la suite de la crise migratoire, les dépenses qu’elle consacre aux réfugiés sur son territoire ont augmenté, passant d’environ 16-17 millions USD par an durant la période 2012-14 à 150 millions USD en 2016, ce qui représente 40 % de l’APD totale et 92 % de l’APD bilatérale (valeurs exprimées à prix constants de 2017).

Il ressortait de l’Examen de l’aide de la Grèce réalisé par le CAD en 2018 qu’à la faveur du redressement de son économie, le pays envisageait d’intensifier ses efforts de coopération pour le développement et que son Gouvernement prend en conséquence des dispositions pour définir une vision nouvelle dans ce domaine et mettre en place les structures et dispositifs nécessaires à sa concrétisation.

copy the linklink copied!Aide publique au développement 

En 2017, la majeure partie de l’APD de la Grèce (73 %) a emprunté le canal multilatéral. Sur les 27 % d’APD qu’elle a apportés au niveau bilatéral, 15 % ont transité par des organisations multilatérales et 80.4 % ont été dépensés pour les réfugiés sur son territoire. Seulement 15.1 % de l’APD bilatérale grecque ont fait l’objet d’une programmation avec les pays partenaires. En 2017, 21 % de l’aide bilatérale ventilable par secteur visaient l’égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes, et 5% la protection de l’environnement.

En 2018, les apports totaux d’APD de la Grèce se sont élevés à 282 millions USD (données préliminaires, en prix courants), selon la nouvelle méthodologie de l’équivalent don (voir les notes méthodologiques pour plus d’informations) adoptée par les membres du CAD en vue de son application à compter de la notification des apports de 2018, qui permet de mesurer avec plus d’exactitude l’effort effectivement fourni par les donneurs lorsqu’ils accordent des prêts de développement. Ce chiffre représente 0.13 % du RNB. Selon l’ancienne méthodologie fondée sur les flux financiers, l’APD nette s’élèverait à 282 millions USD, soit une baisse de 14.5 % en termes réels par rapport à 2017, due à la diminution des dépenses consacrées aux réfugiés en Grèce.

En 2017, le coût des réfugiés sur le territoire de la Grèce s’est élevé à 68 millions USD, soit une baisse de 54.7 % en termes réels par rapport à 2016, et il a représenté 21.7 % de l’APD nette totale de ce pays.

La part non liée de l’APD bilatérale de la Grèce (hors frais administratifs et coût des réfugiés sur son territoire) a été de 90.6 % en 2017 (chiffre très proche des 90.3 % enregistrés pour 2016), alors que la moyenne des pays du CAD était de 82.1 %. L’élément de libéralité de l’APD totale a été de 100 % en 2017.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!
Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

En 2017, 27 % de l’APD grecque ont été dispensés au niveau bilatéral, dont 15 % ont été acheminés par le canal d’organisations multilatérales (contributions multibilatérales/extrabudgétaires). La Grèce a affecté 73 % de son APD totale aux contributions au budget central d’organisations multilatérales, et les institutions de l’Union européenne en ont reçu le montant de loin le plus élevé. En savoir plus sur le financement multilatéral du développement.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!
Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

En 2017, l’aide-pays programmable (APP) a représenté tout juste 4 % de l’APD bilatérale grecque, contre 48 % pour la moyenne des pays du CAD (voir les notes méthodologiques pour plus d’informations sur l’aide-pays programmable). Cela tient au montant limité des fonds affectés aux pays en développement au titre de projets, ainsi qu’au niveau élevé des dépenses consacrées aux réfugiés en Grèce (80.4 % de l’aide bilatérale).

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!
Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

En 2017, la Grèce a acheminé 84.4 % de son APD bilatérale brute par l’intermédiaire du secteur public (contre 94.6 % en 2016). Voir les notes méthodologiques pour plus d’informations sur les canaux d’acheminement.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

En 2017, la Grèce n’a dirigé vers les organisations de la société civile (OSC) ou fait transiter par celles-ci aucun apport d’APD bilatérale. Le financement des OSC a été suspendu en attendant les conclusions de l’enquête que mènent les autorités judiciaires grecques sur des allégations d’utilisation impropre et de mauvaise gestion de fonds qui leur avaient été apportés sous forme de dons. En savoir plus sur les dotations d’APD destinées aux OSC ou transitant par leur intermédiaire et sur les Journées de la société civile.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

En 2017, l’APD bilatérale de la Grèce a été principalement orientée vers l’Europe.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

En 2017, la Grèce a affecté 18.2 % de son APD bilatérale brute aux dix principaux bénéficiaires de son aide. La Turquie a reçu 12.7 millions USD et l’Albanie 0.99 million USD. Le soutien destiné à des contextes fragiles a représenté un montant de 1 million USD en 2017 (1.3 % de l’APD bilatérale brute). En savoir plus sur le soutien apporté aux contextes fragiles.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!
Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

En 2017, 0.2 % de l’APD bilatérale brute de la Grèce (0.19 million USD) a été affecté aux pays les moins avancés (PMA), contre 0.1 % en 2016. La moyenne des pays du CAD était de 23.5 % en 2017. La majeure partie de l’APD bilatérale de la Grèce est affectée aux dépenses consacrées aux réfugiés sur son territoire. Ce sont les pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure qui ont bénéficié de la part la plus importante de son APD bilatérale en 2017 (17 %), mais il faut noter que 80.8 % de cette aide n’étaient pas ventilés par groupe de revenu. Selon les estimations de la Grèce, la part de l’APD bilatérale non ventilée par pays qui a été affectée aux PMA a été de 24 %.

L’APD totale de la Grèce aux PMA a représenté 0.03 % de son RNB en 2017 (y compris apports multilatéraux imputés), ce qui est inférieur à l’objectif de 0.15-0.20 % fixé par les Nations Unies.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

En 2017, 1.6 % des engagements d’APD bilatérale de la Grèce ont été affectés à l’infrastructure et aux services sociaux, soit un montant total de 1.3 million USD, une place importante ayant été accordée à l'éducation (1.2 million USD) et à la santé (0.1 million USD). L’aide humanitaire a représenté 12.8 millions USD. En 2017, la Grèce n’a pris aucun engagement d’APD au titre de la mobilisation des recettes intérieures des pays en développement, ni pour promouvoir l’aide pour le commerce et l’amélioration des résultats commerciaux de ces pays et de leur intégration dans l’économie mondiale.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

L’APD bilatérale de la Grèce en faveur de l’égalité femmes-hommes s’est élevée à 3.4 millions USD. En 2017, 21 % de son aide bilatérale ventilable par secteur avaient l’égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes pour objectif principal ou objectif significatif (contre 25 % en 2016), la moyenne des pays du CAD étant de 36 %. En savoir plus sur l’APD axée sur l’égalité des sexes et sur le Réseau du CAD sur l’égalité homme-femme.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

L’APD bilatérale de la Grèce au titre de l’environnement s’est élevée à 0.89 million USD. En 2017, 5 % de son aide bilatérale ont été ciblés sur l’environnement, et une part de 1 % (0.23 million USD) a été plus particulièrement orientée vers la lutte contre le changement climatique, contre respectivement 33 % et 25 % en moyenne pour les pays du CAD. En savoir plus sur le financement du développement axé sur le climat.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

copy the linklink copied!Autres apports financiers

Pour le moment, la Grèce n’utilise pas l’APD en tant que catalyseur pour mobiliser de nouvelles sources de financement pour le développement, comme les investissements du secteur privé, et elle ne dispose pas non plus des ressources nécessaires pour pouvoir aider les pays en développement à mobiliser des recettes intérieures.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

copy the linklink copied!Cadre institutionnel

La Direction Générale de la coopération internationale pour le développement (DG Hellenic Aid), du ministère grec des Affaires étrangères, est chargée de planifier et de définir la stratégie grecque de coopération pour le développement, ainsi que de superviser, coordonner, suivre et évaluer les projets humanitaires et de développement. En 2017, la majeure partie de l’APD de la Grèce a été décaissée par le ministère des Finances, suivi du ministère de la Défense nationale. Le reste a été versé par divers ministères et autres organismes, principalement pour le soutien des réfugiés sur le territoire grec. La réactivation du Comité interministériel chargé de l’organisation et de la coordination des relations économiques internationales est essentielle pour assurer la coordination des efforts de coopération pour le développement.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

copy the linklink copied!Système d’évaluation

Un nouveau cadre juridique applicable à la coopération internationale pour le développement sera finalisé en 2019, afin de donner un socle solide à un système d’aide efficace. Ce cadre prévoit la création d’une nouvelle unité d’évaluation.

Lors de l’examen de l’aide de la Grèce effectué réalisé par le CAD en 2019, il était suggéré à celle-ci d’élaborer une politique de l’évaluation et de mettre en place une unité d’évaluation indépendante. En savoir plus sur le système d’évaluation de la Grèce.

Consulter le site web du Centre de ressources du CAD sur l'évaluation du développement (DEReC) pour plus d’informations sur les évaluations de la coopération grecque pour le développement.

copy the linklink copied!Résultats obtenus au regard des engagements pris en faveur de l’efficacité de la coopération pour le développement

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

Consulter le Tableau de bord de suivi du Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement (en anglais).

copy the linklink copied!Ressources complémentaires

2019 DAC Peer Review of Greece : www.oecd.org/fr/cad/oecd-development-co-operation-peer-reviews-greece-2019-9789264311893-en.htm.

Direction générale de la coopération internationale pour le développement – DG Hellenic Aid : https://www.mfa.gr/en/the-ministry/structure/hellenic-aid.html.

Ministère de la Politique migratoire, Secrétariat général de la politique migratoire : www.immigration.gov.gr/en_US/web/guest/elleniki-metanasteutiki-politiki.

Membre du Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE depuis 1999.

Mentions légales et droits

https://doi.org/10.1787/5cd4ba84-fr

© OCDE 2019

La copie, le téléchargement ou l’impression du contenu OCDE pour une utilisation personnelle sont autorisés. Il est possible d’inclure des extraits de publications, de bases de données et de produits multimédia de l’OCDE dans des documents, présentations, blogs, sites internet et matériel pédagogique, sous réserve de faire mention de la source et du copyright. Toute demande en vue d’un usage public ou commercial ou concernant les droits de traduction devra être adressée à [email protected]. Toute demande d’autorisation de photocopier une partie de ce contenu à des fins publiques ou commerciales devra être soumise au Copyright Clearance Center (CCC), [email protected], ou au Centre français d’exploitation du droit de copie (CFC), [email protected].