Avant-propos

Le rapport annuel Coopération pour le développement propose de nouveaux éléments factuels, idées et analyses sur le développement durable à l'intention des membres du Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE et de la communauté internationale dans son ensemble. Il a pour objet de promouvoir les bonnes pratiques et l’innovation dans la coopération pour le développement, et d’étayer et modeler l’action des pouvoirs publics ainsi que les comportements afin d'atteindre les Objectifs de développement durable et de donner les moyens d'une vie meilleure partout dans le monde. Chaque année, le rapport analyse une problématique d'actualité qui présente une pertinence pour la coopération pour le développement et son financement ou pose des défis en la matière. Il présente également des données annuelles couvrant en un coup d'œil plus de 90 fournisseurs de coopération pour le développement – membres du CAD de l’OCDE, autres pays donneurs ou fondations philanthropiques.

Cette 59e édition porte sur les décisions stratégiques que la communauté internationale doit prendre pour donner forme et apporter son appui à une transformation numérique qui concrétise le développement durable et les objectifs climatiques. S’inscrivant dans le contexte d’un paysage numérique en mutation rapide et fort des engagements et processus qui sont ceux des Nations Unies et de l’OCDE, le rapport présente les toutes dernières données factuelles sur l’état de la transformation numérique dans le monde et recense les défis à venir. Il se penche sur les complexités en matière d’action publique, de réglementation, de cadre juridique et d’environnement opérationnel qui sont inhérentes à la transformation numérique, en mettant l’accent sur des solutions propres à renforcer la confiance et centrées sur l’humain. En s’appuyant sur les derniers travaux et éclairages des experts des sphères de l’action publique, du monde universitaire, du monde des entreprises et de la société civile, le rapport définit les priorités qui devraient être celles d’une nouvelle génération de stratégies de développement afin de maximiser et de partager plus équitablement les avantages de la transformation numérique. Le rapport délivre le message général selon lequel la coopération pour le développement doit apporter un soutien plus stratégique et global à la transformation numérique des pays pour faire en sorte que cette transformation se traduise par des résultats concrets en termes d’inclusion, de confiance, de sécurité et de respect des droits humains.

Le rapport comporte une synthèse et cinq grandes parties. La synthèse présente les choix que la communauté internationale doit faire aujourd’hui pour donner forme à une transformation numérique juste, et propose une liste de mesures complémentaires à prendre dans le cadre de la coopération pour le développement. Les parties sont composées de « Points de vue », de chapitres analytiques rédigés par des experts externes et des équipes spécialisées de l’OCDE, et d’études de cas qui proposent des éclairages sur des thématiques ou des régions géographiques données.

La Partie I présente des éléments factuels sur les réalités numériques actuelles dans les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire, et fait état des progrès récents mais aussi des lacunes des systèmes numériques, particulièrement mis en lumière par la crise du COVID-19. La Partie II décrit les approches en matière d’action publique et de gouvernance qui permettent d’optimiser les bénéfices potentiels de la transformation numérique pour les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire et de réduire les graves risques qu’elle peut poser. La Partie III analyse la manière dont le principe d’inclusivité peut être intégré dans les composantes techniques de la transformation numérique, notamment par le déploiement de biens publics numériques et la prise en compte des facteurs à l’origine des fractures numériques. La Partie IV dresse un résumé des stratégies de coopération pour le développement et approches de financement de la transformation numérique les plus récentes, présente des estimations préliminaires des apports concessionnels à l’appui de la transformation numérique et examine la nécessité d’améliorer le système de mesure du financement du développement dans ce domaine. La Partie V s’ouvre sur une infographie qui offre un aperçu des nouvelles tendances et des derniers éclairages relatifs au financement public du développement. Les profils individuels présentent des données et les priorités d’action de plus de 90 fournisseurs  – publics et à vocation philanthropique – de financements à l’appui du développement.

Le rapport est publié dans son intégralité en français et en anglais. Une version électronique et des supports d'accompagnement sont accessibles en ligne à l'adresse www.oecd.org/fr/cad/rapport-cooperation-pour-le-developpement/.

Mentions légales et droits

Ce document, ainsi que les données et cartes qu’il peut comprendre, sont sans préjudice du statut de tout territoire, de la souveraineté s’exerçant sur ce dernier, du tracé des frontières et limites internationales, et du nom de tout territoire, ville ou région. Des extraits de publications sont susceptibles de faire l'objet d'avertissements supplémentaires, qui sont inclus dans la version complète de la publication, disponible sous le lien fourni à cet effet.

© OCDE 2022

L’utilisation de ce contenu, qu’il soit numérique ou imprimé, est régie par les conditions d’utilisation suivantes : https://www.oecd.org/fr/conditionsdutilisation.