Annex D. Liste des contributeurs à l’Enquête TALIS 2018

L’Enquête TALIS s’inscrit dans une démarche de collaboration et vise à mettre en commun l’expertise des pays participants autour d’un même objectif : élaborer un programme dont les résultats leur permettront d’éclairer leurs politiques sur les enseignants, l’enseignement et l’apprentissage. Ce rapport est le fruit de la collaboration et de la coopération entre les pays membres de l’OCDE et les pays partenaires engagés dans le troisième cycle de l’Enquête TALIS. La collaboration avec les organes représentatifs des enseignants (Internationale de l’Éducation), ainsi que les entretiens et échanges de vues réguliers avec la Commission syndicale consultative (TUAC) auprès de l’OCDE, ont joué un rôle très important dans la conception et la mise en œuvre de l’Enquête TALIS. En particulier, la coopération des enseignants et des chefs d’établissement au sein des établissements d’enseignement participants a été déterminante pour le succès de l’Enquête.

Au vu des objectifs de l’OCDE, le Comité directeur de TALIS a piloté le développement de l’Enquête TALIS et a fixé ses objectifs stratégiques, notamment les objectifs des analyses et des rapports, du cadre conceptuel et de l’élaboration des questionnaires TALIS. Le Comité directeur a également supervisé la mise en œuvre de l’Enquête et la préparation de ce rapport.

Au niveau national, dans les pays participants, l’Enquête TALIS a été mise en œuvre dans les centres de projets nationaux par l’intermédiaire des gestionnaires de projet nationaux (GPN), des gestionnaires de données nationaux (GDN) et des gestionnaires de l’échantillonnage nationaux, selon des procédures techniques et opérationnelles rigoureuses. Les GPN ont joué un rôle capital en facilitant la coopération avec les établissements, en supervisant l’adaptation, la traduction et la validation des questionnaires sur le plan national, en organisant la collecte et le traitement des données nationales, et en vérifiant les résultats de l’Enquête, tandis que les GDN ont coordonné le traitement des données au niveau national et leur nettoyage. Les gestionnaires de l’échantillonnage nationaux étaient chargés de mettre en œuvre l’Enquête TALIS, en respectant des procédures d’échantillonnage et autres procédures techniques et opérationnelles rigoureuses.

Un groupe d’experts chargé des questionnaires (GEQ) a été créé. Il était chargé de traduire les priorités stratégiques sous forme de questionnaires afin de traiter les questions et analyses stratégiques intéressant les pays et économies participants. Un groupe consultatif technique (GCT) a été constitué. Il avait pour mission de formuler des conseils sur les questions techniques ou analytiques tout au long du processus décisionnel. La phase d’analyse et d’élaboration des rapports initiaux a bénéficié de la contribution capitale d’un groupe d’experts et d’analystes spécialisés.

Au niveau international, la coordination et la gestion de la mise en œuvre étaient du ressort du sous-traitant désigné, l’Association internationale pour l’évaluation du rendement scolaire (IEA) et les membres du Consortium, Statistique Canada (Ottawa, Canada) et le Conseil australien de recherche pédagogique (Australian Council for Educational Research (ACER), Melbourne, Australie). Le Consortium de TALIS comprenait du personnel des bureaux de l’IEA à Amsterdam et Hambourg, de Statistique Canada et d’ACER. Le Secrétariat de l’IEA à Hambourg était chargé de superviser la planification, l’administration et la gestion internationale des données de l’Enquête. L’IEA d’Amsterdam était chargée de superviser la vérification de la traduction et, plus généralement, du contrôle de la qualité. Statistique Canada, en tant que sous-traitant de l’IEA, a élaboré le plan d’échantillonnage et prodigué des conseils aux pays relatif à son application, calculé les pondérations et contribué au calcul des erreurs d’échantillonnage. De plus, ACER était responsable du contrôle de qualité des tableaux du rapport final et de choisir les approches analytiques.

Le Secrétariat de l’OCDE avait la responsabilité d’ensemble de la gestion du programme, se chargeant d’en suivre l’exécution au jour le jour et assurant le secrétariat du Comité directeur de TALIS.

Ces renseignements étaient exacts au 2 mars 2020.

Président : João Costa ; Shinichi Yamanaka (ancien

Alberta (Canada) : Leslie Willey ; Karen Andrews (ancienne)

Australie : Kim Ulrick ; Gabrielle Phillips (ancienne) ; Oon Ying Chin (ancienne)

Autriche : Stephanie Mayer ; Andreas Grimm (ancient)

Belgique : Isabelle Erauw ; Michèle Mombeek (remplaçante)

Brésil : Alexandre Ribeiro Pereira Lopes ; Marcus Vinícius Carvalho Rodrigues (ancien) ; Maria Inês Fini (ancienne)

Bulgarie : Neda Kristanova

Chili : Juan Luis Cordero ; Eliana Chamizo Álvarez (remplaçante)

Ciudad Autónoma de Buenos Aires (Argentine) : Tamara Vinacur

Colombie : María Figueroa Cahnspeyer (ancienne) ; Ximena Dueñas (ancienne)

Croatie : Ana Markočić Dekanić ; Maja Jukić (ancienne) ; Michelle Braš Roth (ancienne)

République tchèque : Tomáš Zatloukal ; Josef Basl (remplaçant)

Danemark : Lars Granhøj ; Charlotte Rotbøll Sjøgreen ; Mette Hansen (ancienne)

Angleterre (Royaume-Uni) : Alex Barton ; Nicola Mackenzie (remplaçant) ; Michele Weatherburn (ancienne) ; Libby Wright (remplaçante) ; Ian Taylor (ancien)

Commission européenne : Francesca Crippa

Estonie : Eneken Juurmann

Finlande : Kristiina Volmari

France : Axelle Charpentier ; Olivier Cosnefroy (ancien)

Géorgie : Giorgi Ratiani ; Natia Andguladze (ancienne)

Hongrie : Ildikó Balázsi ; Laszló Ostorics (remplaçant) ; Csilla Stéger (ancienne)

Islande : Sonja Dögg Pálsdóttir ; Sigurjón Mýrdal (ancien)

Israël : Hagit Glickman

Italie : Antonietta d’Amato ; Roberto Ricci (remplaçant) ;

Antonio Panaggio (remplaçant) ; Francesca Brotto (ancienne)

Japon : Koji Yanagisawa ; Kojiro Sato (ancien) ; Shinichi Yamanaka (ancien)

Kazakhstan : Yerlikzhan Sabyruly ; Dilyara Tashibaeva (ancienne) ; Serik Irsaliyev (ancien)

Corée : Dongyup Lee ; Hyunjung Kim (ancien) ; Heesuk An (ancien)

Lettonie : Gunta Arāja

Lituanie : Audronė Albina Razmantienė

Malte : Louis Scerri

Mexique : Roberto Peña Resendiz ; Otto Granados Roldán (ancien) ; Ana Maria Aceves Estrada (ancienne remplaçante)

Pays-Bas : Hans Ruesink ; Loes Leget (remplaçant).

Nouvelle-Zélande : Barclay Anstiss ; Charlotte Harris-Miller (ancienne)

Norvège : Anne Magdalena Solbu Kleiven ; Siv Hilde Lindstrøm (ancienne)

Portugal : Nuno Miguel Rodrigues ; Luísa Canto e Castro Loura (ancienne déléguée au CDT)

Roumanie : Roxana Mihail (intérim) ; Silviu Cristian Mirescu (ancien)

Fédération de Russie : Sergey Kravtsov

Arabie saoudite : Abdullah Alqataee ; Faisal Almishari Al Saud (ancien) ; Al Baraa Taiba (ancien)

Shanghai (Chine) : Minxuan Zhang

Singapour : Siew Hoong Wong

République slovaque : Romana Kanovská

Slovénie : Andreja Schmuck ; Mojca Štraus (remplaçante)

Afrique du Sud : Shunmugam Govindasam Padayachee

Espagne : Carmen Tovar Sánchez

Suède : Tomas Matti ; Katalin Bellaagh (ancien)

Turquie : Adnan Boyacı ; Semih Aktekin (ancien)

Émirats arabes unis : Masood Badri

États-Unis : Mary Coleman

Vietnam : My Ha Le

Alberta (Canada) : Janusz Zieminski

Australie : Sue Thomson ; Petra Lietz (ancienne) ;

Katherine Dix (ancienne)

Autriche : Juliane Schmich ; Simone Breit (ancienne)

Belgique : Valérie Quittre ; Filip Van Droogenbroeck ;

Isabelle Erauw (ancienne)

Brésil : Juliana Marques da Silva ; Rachel Pereira Rabelo (adjoint) ; Daniel Capistrano de Oliveira (ancien)

Bulgarie : Marina Mavrodieva

Chili : Paula Andrea Guardia Gutiérrez ; Carla Guazzini Galdames (ancienne)

Ciudad Autónoma de Buenos Aires (Argentine) : Lorena Landeo ; Carolina Meschengieser ; Pía Otero (ancienne)

Colombie : Natalia González Gómez ; Ximena Dueñas (ancienne) ; Andres Gutierrez (ancien)

Croatie : Ana Markočić Dekanić ; Michelle Braš Roth (ancienne)

Chypre : Yiasemina Karagiorgi

République tchèque : Josef Basl

Danemark : Mikkel Bergqvist ; Søren Trolborg (ancien)

Angleterre (Royaume-Uni) : Laura James

Estonie : Anne-Mai Meesak ; Ülle Übius (ancien)

Finlande : Matti Taajamo

France : Rizlaine Embarek ; Olivier Cosnefroy (ancien)

Géorgie : Zakaria Giunashvili ; Giorgi Ratiani (ancien) ; Natia Andguladze (ancienne)

Hongrie : Csaba Vadász ; László Ostorics (ancien)

Islande : Ragnar F. Ólafsson

Israël : Hadas Gelbart ; Inbal Ron-Kaplan (ancien)

Italie : Laura Palmerio

Japon : Kentaro Sugiura ; Akiko Yamada (ancien)

Kazakhstan : Rizagul Syzdykbayeva ; Dilyara Nurlanovna Tashibayeva (ancienne)

Corée : Hyejin Kim ; Ju Hur (ancien)

Lettonie : Andrejs Geske

Lituanie : Egle Melnike

Malte : Louis Scerri

Mexique : Roberto Peña Resendiz ; Marina Santos Insúa ; Ana María Aceves-Estrada (ancienne)

Pays-Bas : Saraï Sapulete ; Eva Van der Boom (ancienne) ; Nadine Zeeman (assistante) ; Linda Dominguez (ancienne assistante)

Nouvelle-Zélande : Nicola Marshall ; Debra Taylor (ancienne)

Norvège : Julius Kristjan Björnsson ; Inger Throndsen (ancien)

Portugal : Nuno Miguel Rodrigues

Roumanie : Roxana Mihail ; Silviu Cristian Mirescu (ancien)

Fédération de Russie : Ilya Denisenko ; Elena Chernobaj (ancienne)

Arabie saoudite : Abdullah M. Al-Jouiee ; Fahad Ibrahim Almoqhim (ancien) ; Ali Altamimi (ancien)

Shanghai (Chine) : Minxuan Zhang

Singapour : Han Pin Goh ; Susan Wee ; Sean Tan (ancien)

République slovaque : Kristina Čevorová ; Júlia Miklovičová (ancienne)

Slovénie : Barbara Japelj Pavešić

Afrique du Sud : Mark Chetty

Espagne : Verónica Díez Girado ; Carmen Tovar Sánchez (ancienne)

Suède : Tomas Matti

Turquie : İlkay Aydın

Émirats arabes unis : Mariam Al Ali

États-Unis : Mary Coleman

Vietnam : My Ha Le

Alberta (Canada) : David Kerner

Australie : Elizabeth O’Grady

Autriche : Juliane Schmich

Belgique : Filip Van Droogenbroeck ; Valérie Quittre

Brésil : Camila Neves Souto ; Rachel Pereira Rabelo

Bulgarie : Marina Mavrodieva

Chili : Javier Guevara Molina ; Mario Rivera Cayupi (ancien) ; Paula Andrea Guardia Gutiérrez (ancienne) ; María Victoria Martínez Muñoz (ancienne)

Ciudad Autónoma de Buenos Aires (Argentine) : Sebastián Schurmann ; Adrián Sepliarsky

Colombie : Cristian Fabian Montaño Rincón

Croatie : Marina Markuš Sandrić

Chypre : Andreas Polydorou

République tchèque : Simona Boudová

Danemark : Justyna Wijas-Jensen ; Monika Klingsbjerg-Besrechel ; Alberta Hansen

Angleterre (Royaume-Uni) : Dave Thomson

Estonie : Lauri Veski

Finlande : Eija Puhakka

France : Anaëlle Solnon ; Toki Ranarivony (ancien)

Géorgie : Giorgi Ratiani ; Natia Andguladze (ancienne)

Hongrie : Csaba Rózsa

Islande : Ragnar F. Ólafsson

Israël : Hadas Gelbart

Italie : Paola Giangiacomo

Japon : Kenji Matsubara

Kazakhstan : Rizagul Syzdykbayeva ; Kuanysh Sailau (ancien) Corée : Won seok Choi

Lettonie : Antra Ozola

Lituanie : Egle Melnike ; Benediktas Bilinskas

Malte : Karen Grixti

Mexique : Proceso Silva

Pays-Bas : Eva Van der Boom

Nouvelle-Zélande : Nicola Marshall ; Rachel Borthwick

Norvège : Ann-Britt Haavik

Portugal : Joaquim Santos

Roumanie : Liviu Blanariu

Fédération de Russie : Alina Kuleshova ; Alex Baryshkov (ancien)

Arabie saoudite : Abdulaziz Al-Ajaji ; Abdualmohsen Almshari ; Naif Alotaibi

Shanghai (Chine) : Xiaohu Zhu

Singapour : Chin Min Lim ; Huiyuan Lin ; Shu Hui Chai ; Zi Xian Chan ; Yi Xe Thng

République slovaque : Kristína Čevorová

Slovénie : Barbara Japelj Pavešić

Afrique du Sud : Jerry Tshikororo

Espagne : Francisco Javier García Crespo

Suède : Jannike Nilbrink ; Marija Toplak

Taipei chinois : Kuan-Ming Chen

Turquie : İlker Damlar ; İrem Özbay

Émirats arabes unis : Mohammed Mazheruddin

États-Unis : Nita Lemanski

Vietnam : Nguyen Ngoc Tu

Alberta (Canada) : Janusz Zieminski

Australie : Martin Murphy

Autriche : Juliane Schmich

Belgique ; Valérie Quittre ; Isabelle Erauw

Brésil : Camila Neves Souto

Bulgarie : Marina Mavrodieva

Chili : María José Sepúlveda

Ciudad Autónoma de Buenos Aires (Argentine) : Adrián Sepliarsky

Colombie : Cristian Fabian Montaño Rincón

Croatie : Marina Markuš Sandrić.

Chypre : Thekla Afantiti-Lamprianou

République tchèque : Simona Boudová

Danemark : Justyna Wijas-Jensen ; Monika Klingsbjerg-Besrechel

Angleterre (Royaume-Uni) : Dave Thomson, Sam Sims

Estonie : Lauri Veski

Finlande : Eija Puhakka

France : Anaëlle Solnon ; Toki Ranarivony (ancienne)

Géorgie : Zakaria Giunashvili

Hongrie : Csaba Rózsa

Islande : Ragnar F. Ólafsson

Israël : Hadas Gelbart ; Inbal Ron-Kaplan

Italie : Carlo Di Chiacchio

Japon : Kenji Matsubara

Kazakhstan : Dilyara Tashibayeva ; Kuanysh Sailau

Corée : Won seok Choi

Lettonie : Andrejs Geske

Lituanie : Egle Melnike, Greta Baliutaviciute

Malte : Karen Grixti

Mexique : Noe Moacyr

Pays-Bas : Eva Van der Boom

Nouvelle-Zélande : Debra Taylor

Norvège : Ann-Britt Haavik

Portugal : Joaquim Santos

Roumanie : Liviu Blanariu

Fédération de Russie : Alina Kuleshova ; Daria Tuchkova (ancienne)

Arabie saoudite : Abdulsalam A. AL-Shogeir ; Abdullah M. Al-Jouiee

Shanghai (Chine) : Xiaohu Zhu

Singapour : Lee Shan Chan

République slovaque : Júlia Miklovičová

Slovénie : Barbara Japelj Pavešić

Afrique du Sud : Lebogang Phasha

Espagne : Francisco Javier García Crespo

Suède : Christian Tallberg

Taipei chinois : Minglei Chen ; Jun Ren Lee

Turquie : İlker Damlar, İrem Özbay

Émirats arabes unis : Mohammed Mazheruddin

États-Unis : Keith Rust

Karine Tremblay (développement stratégique et gestion de projet, administration du CDT)

Zusza Bakk (analyste)

Pablo Fraser (gestion des GPN et analyse)

Noémie Le Donné (gestion du GCT et analyse)

Gabriele Marconi (analyste)

Julie Bélanger (ancienne)

Katarzyna Kubacka (ancienne)

Maxence Castiello

Gabor Fülöp

Aakriti Kalra

Massimo Loi

Markus Schwabe (ancien)

Valentin Burban (ancien)

Helene Guillou (ancienne)

Judit Pál (ancienne)

Florence Bernard (Assistante, coordination version française) Emily Groves (Assistante de projet)

Thibaut Gigou (ancien)

Delphine Versini (ancient)

Henri Pearson

Yuri Belfali (Chef, Division de la petite enfance et des établissements scolaires)

Andreas Schleicher (Directeur, Direction de l’éducation et des compétences, OCDE)

Marilyn Achiron (Éditrice)

Cassandra Davis (Reponsable communication)

Sophie Limoges

Rose Bolognini

Francesco Avvisati

Clara Barata

Arno Engel

Miyako Ikeda

Président : Ralph Carstens (IEA Hambourg)

John Ainley (Conseil australien pour la recherche

pédagogique (ACER), membre d’office)

Julie Belanger (RAND Europe, Royaume-Uni, membre d’office)

Sigrid Blömeke (Centre for Educational Measurement, CEMO, Norvège)

Jean Dumais (Statistique Canada, membre d’office)

Hillary Hollingsworth (Conseil australien pour la recherche pédagogique (ACER))

David Kaplan (Université du Wisconsin-Madison, États-Unis)

Daniel Mujis (Ofsted ; anciennement Université de Southampton, Royaume-Uni)

Trude Nilsen (Université d’Oslo, Norvège)

Heather Price (Université Marian, États-Unis)

Ronny Scherer (CEMO et Université d’Oslo, Norvège)

Fons van der Vijver (Université de Tilburg, Pays-Bas, membre d’office)

Elsebeth Aller (ministère de l’Éducation ; anciennement Metropolitan University College, Danemark)

Sarah Howie (Université de Stellenbosch, Afrique du Sud)

Magdalena Mok (Université de l’éducation de Hong Kong, Hong Kong, Chine)

Susan Seeber (Georg-August-Universität Göttingen, Allemagne)

Sandy Taut (Educational Quality Agency, État de Bavière,

Allemagne ; anciennement Pontificia Universidad Católica de Chile, Chili)

Ancien président : Fons van de Vijver (Université de Tilburg, Pays-Bas)

Pascal Bressoux (Université Grenoble Alpes, France)

Thimothy L. Kennel (US Census Bureau, États-Unis)

Paul Leseman (Université d’Utrecht, Pays-Bas)

Bart Meulemann (Université de Louvain, Belgique)

Christian Monseur (Université de Liège, Belgique)

Steffen Knoll (Codirecteur des études internationales – Opérations)

Ralph Carstens (Codirecteur des études internationales – contenu, codirecteur – Études internationales)

Viktoria Böhm (Coordinatrice des études internationales)

Friederike Westphal (Coordinatrice des études internationales, jusqu’au début 2016)

Juliane Kobelt (Coordinatrice des études internationales)

Alena Becker (Responsable des données internationales)

Christine Busch (Responsable adjoint des données internationales)

Olesya Drozd (Analyste de recherche)

Svenja Kalmbach (Étudiante assistante)

Hannah Köhler (Analyste de recherche)

Oriana Mora (Analyste de recherche)

Xiao Sui (Analyste de recherche)

Agnes Stancel-Piatak (Analyste principale de recherche, chef adjoint de l’Unité de recherche et d’analyse, RandA)

Umut Atasever (Analyste de recherche)

Falk Briese (Analyste principale de recherche)

Minge Chen (Analyste de recherche)

Deana Desa (Analyste de recherche)

Ann-Kristin Koop (Analyste de recherche)

Nadine Twele (Analyste de recherche)

Justin Wild (Analyste de recherche)

Bettina Wietzorek (Coordonnatrice de réunions et administratrice de SharePoint)

Catherine Pfeifer (Coordonnatrice de réunions)

Malte Bahrenfuß (Chef du service TIC)

Jan Pohland (Prestataire de services TIC)

Meng Xue (Chef de l’Unité de développement logiciel)

Limiao Duan (Programmeur)

Christian Harries (Programmeur)

Maike Junod (Programmeur)

Deepti Kalamadi (Programmeur)

Devi Potham Rajendra Prasath (Programmeur)

Ievgen Kosievtsov (Programmeur)

Kevin Kalitzki (Programmeur)

Juan Vilas (Programmeur)

Svetoslav Velkov (Testeur logiciel)

Michael Jung (Ingénieur gestion des exigences et testeur logiciel)

Ekaterina Mikheeva (Ingénieur gestion des exigences et testeur logiciel)

Samih Al-areqi (Ingénieur gestion des exigences et testeur logiciel)

Elma Cela (Ingénieur gestion des exigences et testeur logiciel)

Andrea Netten (Directeur, AIE Amsterdam)

David Ebbs (Chargé de recherche principal)

Michelle Djekić (Chargé de recherche et de liaison)

Sandra Dohr (Chargée de recherche junior)

Roel Burgers (Directeur financier)

Isabelle Gémin (Responsable financier principal)

La vérification des traductions a été effectuée en collaboration avec cApStAn Linguistic Quality Control, agence indépendante de contrôle de la qualité linguistique située à Bruxelles, en Belgique. L’IEA Amsterdam a nommé, engagé et formé des observateurs indépendants de qualité pour surveiller la mise en œuvre des enquêtes dans chaque pays participant.

Jean Dumais (Expert en échantillonnage)

Yves Morin (Statisticien d’enquête principal)

Ahalya Sivathayalan (Statisticienne d’enquête)

Naïma Gouzi (Statisticienne d’enquête)

John Ainley (Chargé de recherche principal)

Hilary Hollingsworth (Chargée de recherche principale)

Eveline Gebhardt (Chargée de recherche principal)

Tim Friedman (Chargé de recherche)

Hynek Cigler (Université de Masaryk, République tchèque)

Eugenio J. Gonzalez (Educational Testing Service, États-Unis)

Plamen Mirazchiyski (International Educational Research and Evaluation Institute)

Leslie A. Rutkowski (Université de l’Indiana à Bloomington, États-Unis)

Mentions légales et droits

Ce document, ainsi que les données et cartes qu’il peut comprendre, sont sans préjudice du statut de tout territoire, de la souveraineté s’exerçant sur ce dernier, du tracé des frontières et limites internationales, et du nom de tout territoire, ville ou région. Des extraits de publications sont susceptibles de faire l'objet d'avertissements supplémentaires, qui sont inclus dans la version complète de la publication, disponible sous le lien fourni à cet effet.

© OCDE 2020

L’utilisation de ce contenu, qu’il soit numérique ou imprimé, est régie par les conditions d’utilisation suivantes : http://www.oecd.org/fr/conditionsdutilisation.