Avant-propos

La croissance économique est indispensable, mais ne représente qu’une facette du processus de développement. Les gouvernements doivent relever le défi de mettre en œuvre des politiques publiques durables qui dépassent la stricte dimension économique pour accroître le niveau de bien-être des populations. Cette ambition requiert une réflexion qui réponde à la fois aux objectifs économiques, sociaux, et environnementaux des pays ; permette d’atteindre une croissance économique inclusive, équitable et durable ; et s’intègre ainsi dans l’esprit de l’agenda 2063 de l’Union africaine et des Objectifs de développement durable. La série de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), « Les voies de développement », vise à relever ce défi à travers les Examens multidimensionnels par pays (EMP).

Pour accompagner la dynamique des réformes engagées par le Maroc au cours des dernières années, un programme pays entre le gouvernement du Maroc et l’OCDE a été signé en juin 2015. Ce Programme s’articule autour de trois outils : l’examen d’un ensemble de politiques publiques, la participation à un ensemble d’organes de l’OCDE et l’adhésion à un certain nombre d’instruments de l’Organisation. Il est construit autour de trois piliers clés pour le Maroc : le renforcement de la croissance économique, l’amélioration des mécanismes de gouvernance, et l’inclusion sociale (éducation, emploi et développement territorial). L’examen multidimensionnel du Maroc s’inscrit en parallèle du Programme-pays pour soutenir les décideurs politiques marocains dans l’élaboration de stratégies visant à accélérer le développement du pays.

Le premier volume de l’Examen multidimensionnel du Maroc a établi un diagnostic de la dynamique de développement du Maroc, en s’appuyant sur les analyses de diagnostic existantes et en offrant, à partir d’une approche multidimensionnelle, un nouveau regard sur le développement du pays, afin d’en identifier les principales contraintes. Ce deuxième volume, intitulé Volume 2. Analyse approfondie et recommandations se concentre sur les domaines d’action prioritaires et propose, à partir d’une analyse approfondie des contraintes, des recommandations de politiques publiques capables de lever des contraintes structurelles et de soutenir un développement fort, inclusif et durable.

Ce rapport a bénéficié d’un processus participatif avec les parties prenantes marocaines, et d’une série d’évaluations quantitative et qualitative des contraintes identifiées. De nombreux entretiens avec les secteurs public et privé, le monde universitaire, et la société civile, ont été réalisés au cours d’une mission au Maroc en septembre 2016. Les recommandations du second volume sont issues, en outre, de deux ateliers de travail thématiques organisés en juillet 2017 à Rabat sur la compétitivité, le système de développement des compétences et la cohérence des politiques publiques. Les conclusions de ce rapport ont également été discutées au cours d’une réunion technique le 18 janvier 2018 à Rabat et au cours d’une réunion interministérielle de haut-niveau, présidée par le Chef du gouvernement, le 6 février 2018. Les analyses et les conclusions de ce rapport sont destinées aux autorités publiques marocaines, ainsi qu’à tous les autres intervenants du développement, chercheurs et autres personnes intéressés du secteur privé et de la société civile.

End of the section – Back to iLibrary publication page