copy the linklink copied!Suède

copy the linklink copied!Introduction

Au sein du Comité d’aide au développement (CAD), la Suède est un fer de lance en matière d’aide axée sur la problématique femmes-hommes et elle s’est dotée d’une boîte à outils complète pour mettre en œuvre l’objectif de ne laisser personne de côté. Comme le met en évidence l’Examen par les pairs réalisé par le CAD en 2019, la Suède joue un rôle de chef de file sur la scène internationale dans les domaines de la recherche de la paix et de la prévention des conflits, de la durabilité de l’environnement et de la lutte contre le changement climatique, ainsi que de l’égalité entre les sexes. Elle est également un donneur humanitaire efficace qui met en œuvre une approche coordonnée en matière de prise en compte de l’articulation entre développement, action humanitaire et recherche de la paix dans les contextes fragiles et les situations de crise.

Même si elle est fermement attachée aux principes internationaux d’efficacité du développement, l’Examen par les pairs recommande à la Suède de déployer des efforts plus soutenus pour coopérer avec les systèmes publics des pays en développement et passer par leur intermédiaire. Le pays a adopté une approche novatrice mettant l’accent sur l’obtention de résultats durables et pérennes au moyen de l’apprentissage et d’une programmation adaptative.

copy the linklink copied!Aide publique au développement

En 2018, la Suède a été le donneur le plus généreux parmi les membres du CAD de l’OCDE en pourcentage du revenu national brut (RNB) consacré à l’aide publique au développement (APD). Ce chiffre atteint en effet 1.04 %. L’aide bilatérale de la Suède est destinée à apporter un appui aux pays les moins avancés (PMA), en particulier ceux situés en Afrique subsaharienne, et est axée sur l’objectif de favoriser le développement démocratique, de soutenir la société civile et de promouvoir l’égalité entre les sexes. La Suède est un donneur multilatéral estimé, qui apporte des ressources souples et prévisibles aux institutions internationales et octroie une part importante de son aide multilatérale au système des Nations Unies.

En 2018, les apports totaux d’APD de la Suède se sont élevés à 5.8 milliards USD (données préliminaires, en prix courants), selon la nouvelle méthodologie de l’équivalent don (voir les notes méthodologiques pour plus d’informations) adoptée par les membres du CAD en vue de son application à compter de la notification des apports de 2018, qui permet de mesurer avec plus d’exactitude l’effort effectivement fourni par les donneurs lorsqu’ils accordent des prêts de développement. Ce chiffre représente 1.04 % du RNB. Selon l’ancienne méthodologie fondée sur les flux financiers, l’APD nette en 2018 s’élèverait à 5.8 milliards USD, soit un recul de 4.5 % en termes réels par rapport à 2017.

En 2017, les dépenses consacrées aux réfugiés dans le pays donneur se sont élevées à 828 millions USD, ce qui représente une baisse de 1.5 % en termes réels par rapport à 2016 et 14.9 % de l’APD nette totale de la Suède.

La part non liée de l’APD bilatérale de la Suède (hors frais administratifs et coût des réfugiés dans le pays donneur) a été de 87.8 % en 2017 (contre 96.3 % en 2016), pour une moyenne des pays du CAD de 82.1 %. La baisse enregistrée en 2017 s’explique principalement par une amélioration des méthodes de calcul de l’aide liée par l’Agence suédoise de coopération pour le développement international (Asdi) et concerne essentiellement l’aide acheminée par l’intermédiaire d’organismes publics et d’universités. L’élément de libéralité de l’APD totale a été de 100 % en 2017. Les apports ne revêtant pas la forme de dons ont représenté 0.8 % de l’APD brute.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!
Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

En 2017, 69 % de l’APD brute suédoise ont été dispensés sous forme d’aide bilatérale, dont 29 % ont été acheminés par le canal d’organisations multilatérales (contributions multibilatérales/extrabudgétaires). La Suède a affecté 31 % de son APD totale aux contributions au budget central d’organisations multilatérales. En savoir plus sur le financement multilatéral du développement.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!
Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

En 2017, l’aide-pays programmable (APP) a représenté 36 % de l’APD bilatérale de la Suède, contre 48 % en moyenne pour les pays du CAD (voir les notes méthodologiques pour plus d’informations sur l’aide-pays programmable). Les interventions de type projet ont représenté 54 % de cette aide.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!
Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

En 2017, la Suède a acheminé 36.5 % de son APD bilatérale brute par le biais du secteur public (ce qui représente une baisse par rapport à 2016, où cette part s’établissait à 39.1 %). La part de l’APD bilatérale acheminée par le canal d’organismes du secteur privé s’est établie à 0.8 %. En 2017, la Suède a acheminé 157 millions USD par l’intermédiaire d’universités ou d’autres établissements d’enseignement et de recherche, soit 4 % de son APD bilatérale brute. Voir les notes méthodologiques pour plus d’informations sur les canaux d’acheminement.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

En 2017, l’APD bilatérale suédoise dirigée vers des organisations de la société civile (OSC) ou transitant par celles-ci s’est élevée à 1 milliard USD. Entre 2016 et 2017, l’APD apportée aux OSC ou acheminée par leur intermédiaire a augmenté en pourcentage de l’APD bilatérale, passant de 27 % à 28 %. En savoir plus sur les apports d’APD acheminés vers ou par des OSC et sur les Journées de la société civile.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

L’APD bilatérale de la Suède a été principalement orientée vers l’Afrique subsaharienne. En 2017, la Suède a alloué 1 milliard USD à l’Afrique subsaharienne, 284 millions USD au Moyen-Orient et 250 millions USD à l’Asie du Sud et l’Asie centrale.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

En 2017, la Suède a affecté 20.3 % de son APD bilatérale aux dix principaux bénéficiaires de son aide, lesquels figurent tous parmi ses pays prioritaires. Cette même année, les dotations à destination de contextes fragiles ont représenté un montant de 1.4 milliard USD (34.8 % de l’APD bilatérale brute). Ce soutien a été dispensé principalement sous forme de contributions à des financements groupés (48 %) et d’interventions de type projet (45 %). En savoir plus sur le soutien apporté aux contextes fragiles.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!
Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

En 2017, la Suède a alloué 26.9 % (1 milliard USD) de son APD bilatérale brute aux PMA, contre 23.5 % en moyenne pour les pays du CAD. Ce chiffre représente une hausse par rapport à 2016, où cette part s’établissait à 24.8 %. Ce sont les PMA qui ont reçu la part la plus importante de l’APD bilatérale en 2017, mais il faut noter que 57 % de cette aide n’étaient pas ventilés par groupe de revenu.

L’APD totale octroyée par la Suède aux PMA a représenté 0.31 % de son RNB en 2017 (y compris apports multilatéraux imputés), ce qui est supérieur à l’objectif de 0.15-0.20 % fixé par les Nations Unies.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

En 2017, 39.7 % des engagements d’APD bilatérale suédoise (1.4 milliard USD) ont été affectés à l’infrastructure et aux services sociaux, une place importante ayant été accordée au soutien au gouvernement et à la société civile (870 millions USD). L’aide humanitaire a représenté 392 millions USD. En 2017, les engagements d’APD de la Suède destinés à aider les pays en développement à mobiliser leurs recettes intérieures se sont élevés à 3 millions USD, soit 0.12 % de l’aide bilatérale ventilable. Cette même année, les engagements de la Suède en faveur de la promotion de l’aide pour le commerce ainsi que de l’amélioration des résultats commerciaux des pays en développement et de leur intégration dans l’économie mondiale ont atteint 383 millions USD (15 % de l’aide bilatérale ventilable).

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

L’APD bilatérale de la Suède en faveur de l’égalité femmes-hommes s’est élevée à 2.2 milliards USD. En 2017, 87.2 % de l’aide bilatérale ventilable par secteur avaient l’égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes pour objectif principal ou significatif (un chiffre presque identique aux 87.6 % de 2016), la moyenne des pays du CAD étant de 36.3 %. L’aide de la Suède est fortement axée sur l’égalité femmes-hommes, dans tous les secteurs. En savoir plus sur l’APD axée sur l’égalité des sexes et sur le Réseau du CAD sur l’égalité homme-femme.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

Les engagements de l’APD bilatérale de la Suède dans le domaine de l’environnement se sont élevés à 970 millions USD. En 2017, 38 % de l’aide bilatérale brute ventilable ciblaient l’environnement et 21 % (532 millions USD) étaient plus particulièrement orientés vers la lutte contre le changement climatique, contre respectivement 33 % et 25 % en moyenne pour les pays du CAD. Les dotations en faveur de l’environnement ont diminué par rapport à 2016, où elles s’établissaient à 46 %, de même que celles consacrées à la lutte contre le changement climatique (30 % en 2016). La part de l’APD bilatérale ventilable axée spécifiquement sur les mesures d’adaptation s’est réduite, passant de 28 % en 2016 à 20 % en 2017, de même que celle axée spécifiquement sur les mesures d’atténuation (15 % à 14 %). En savoir plus sur le financement du développement axé sur le climat.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

copy the linklink copied!Autres apports financiers et montants mobilisés auprès du secteur privé

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

En 2017, l’Asdi et Swefund, l’institution suédoise de financement du développement, ont mobilisé 150.3 millions USD auprès du secteur privé à la faveur de prêts consortiaux, de garanties, de parts dans des organismes de placement collectif (OPC) et de dispositifs simples de cofinancement avec le secteur privé.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

Sur les financements privés ventilables par pays mobilisés sur la période 2012-17, 69 % ont été destinés à des pays à revenu intermédiaire et 27 % aux PMA.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

Les fonds privés mobilisés par la Suède au cours de la période 2012-17 ont concerné principalement des activités dans les secteurs suivants : énergie (24 %) ; industries manufacturières, extractives et construction (22 %) ; politiques/programmes en matière de population/santé et fertilité (10 %) ; et santé (8 %). En savoir plus sur les fonds mobilisés auprès du secteur privé à l’appui du développement.

copy the linklink copied!Cadre institutionnel

Le ministère des Affaires étrangères (MAE) a pour mission de définir la politique suédoise de coopération pour le développement et de gérer le budget correspondant. En 2017, le MAE a exécuté directement 49 % du budget total d’APD notifié. Il est également chargé de la gestion des organismes publics qui mettent en œuvre les activités de coopération pour le développement de la Suède. L’Asdi est l’organisme d’exécution le plus important et, en 2017, elle était responsable de 48 % du budget total d’APD de la Suède. Les cinq autres principaux organismes chargés de la mise en œuvre sont les suivants : Swedfund, Svenska institutet (Institut suédois), Folke Bernadotteakademin (Académie Folke Bernadotte), Vetenskapsrådet (Conseil suédois de la recherche) et MSB (Myndigheten för samhällsskydd och beredskap, ou Agence suédoise des urgences civiles).

L’Examen par les pairs de 2019 a pris acte de la coordination renforcée existant entre le MAE et l’Asdi, à la faveur de laquelle un programme homogène et cohérent peut être mis en œuvre. Des mesures ont également été prises pour améliorer la concordance entre les activités du MAE et celles des autres organismes chargés de la mise en œuvre du programme.

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

copy the linklink copied!Système d’évaluation

L’Asdi et le Groupe d’experts chargé des études sur l’aide (EBA) sont les deux organismes publics chargés des activités d’évaluation. L’Asdi rend compte au gouvernement, au MAE et au Département de la coopération pour le développement international, comme le fait l’EBA, qui jouit néanmoins d’une plus grande indépendance. En outre, l’Agence suédoise pour la gestion publique (Statskontoret) peut, à la demande du Gouvernement suédois, entreprendre des études et des évaluations de la gestion du Département de la coopération pour le développement international. L’Unité de planification, de suivi et d’évaluation de l’Asdi est chargée de la double mission d’aider les diverses unités de l’Asdi à réaliser des évaluations indépendantes, décentralisées, des programmes financés par l’Asdi, d’une part, et d’effectuer un plus grand nombre d’évaluations indépendantes et stratégiques, d’autre part. Parallèlement, le Groupe d’experts chargé des études sur l’aide, comité indépendant nommé par le Gouvernement suédois, a pour mandat d’évaluer et d’analyser la coopération suédoise pour le développement international. En savoir plus sur le système d’évaluation de la Suède.

L’EBA évalue actuellement les activités de coopération menées par les autorités centrales suédoises en vue de faciliter les réformes dans les Balkans occidentaux et participe à l’évaluation conjointe du Fonds nordique de développement. Consulter le plan d’évaluation de la Suède.

Consulter le site web du Centre de ressources du CAD sur l'évaluation du développement (DEReC) pour plus d’informations sur les évaluations de la coopération suédoise pour le développement.

copy the linklink copied!Résultats obtenus au regard des engagements pris en faveur de l’efficacité de la coopération pour le développement

Partager

Embed code for this view

Copy code
Code copied!

Consulter le Tableau de bord de suivi du Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement (en anglais).

copy the linklink copied!Ressources complémentaires

2019 DAC Peer Review of Sweden : www.oecd.org/fr/cad/examens-pairs/examens-pairs-suede.htm.

Agence suédoise de coopération pour le développement international (Asdi) : https://www.sida.se/English.

Ministère des Affaires étrangères : https://www.government.se/government-of-sweden/ministry-for-foreign-affairs.

Membre du Comité d’aide au développement de l’OCDE (CAD) depuis 1965.

Mentions légales et droits

https://doi.org/10.1787/5cd4ba84-fr

© OCDE 2019

La copie, le téléchargement ou l’impression du contenu OCDE pour une utilisation personnelle sont autorisés. Il est possible d’inclure des extraits de publications, de bases de données et de produits multimédia de l’OCDE dans des documents, présentations, blogs, sites internet et matériel pédagogique, sous réserve de faire mention de la source et du copyright. Toute demande en vue d’un usage public ou commercial ou concernant les droits de traduction devra être adressée à [email protected]. Toute demande d’autorisation de photocopier une partie de ce contenu à des fins publiques ou commerciales devra être soumise au Copyright Clearance Center (CCC), [email protected], ou au Centre français d’exploitation du droit de copie (CFC), [email protected].