Chapitre 6. Évolution de la charge fiscale (2000-18)

Ce chapitre présente l’évolution de la charge fiscale pesant sur les revenus du travail entre 2000 et 2018. Le chapitre contient les tableaux 6.1 à 6.24 présentés en catégories correspondant à la mesure de la charge fiscale considérée pour les huit types de foyer : les tableaux 6.1 à 6.8 indiquant le coin fiscal (moyen), qui est constitué des impôts sur le revenu majorés des cotisations salariales et patronales de sécurité sociale (y compris les taxes sur les salaires éventuellement applicables) et diminués des prestations en espèces ; les tableaux 6.9 à 6.16 contenant des données liées à la charge (moyenne) des impôts sur le revenu des personnes physiques ; et les tableaux 6.17 à 6.24 indiquant la charge (moyenne) des impôts sur le revenu majorée des cotisations salariales de sécurité sociale et diminuée des prestations en espèces (taux moyens nets d’imposition des personnes physiques).

    

Évolution chronologique

L’évolution de la charge fiscale pour les huit catégories de foyer étudiées au cours de la période 2000 à 2018 ressort des tableaux 6.1 à 6.24 dans la dernière section de ce chapitre intitulée « Tableaux indiquant les impôts sur le revenu, les cotisations de sécurité sociale et les prestations en espèces ». Chacun des tableaux 1 à 24 correspond à une mesure particulière de la charge fiscale pour une catégorie spécifique de foyer.

L’examen est centré sur les principales tendances observables au cours de cette période et met en lumière certaines variations importantes d’une année sur l’autre1.

Faits marquants

Le coin fiscal moyen pour l’ensemble des pays de l’OCDE, la charge de l’impôt sur le revenu des personnes physiques et la charge fiscale nette (impôt sur le revenu des personnes physiques plus cotisations de sécurité sociale moins prestations en espèces) ont tous baissé entre 2000 et 2018 pour chacune des catégories de foyer étudiées.

Sur la période considérée, les baisses du coin fiscal moyen constatées dans les pays de la zone OCDE se sont échelonnées entre 1.3 point de pourcentage (pour les célibataires rémunérés au niveau du salaire moyen – SM – et les célibataires percevant 167 % du SM) et 4.1 points (pour les parents isolés gagnant 67 % du SM).

La baisse de la charge fiscale moyenne sur le revenu est comprise entre 0.9 point (pour les célibataires rémunérés au niveau du SM) et 2.3 points (pour les parents isolés gagnant 67 % du SM).

La charge fiscale moyenne nette des personnes physiques a également reculé dans les pays de l'OCDE pour toutes les catégories de foyer pendant la période étudiée. Ce repli varie entre 0.8 point (pour les célibataires rémunérés au niveau du SM) et 3.6 points (pour les parents isolés gagnant 67 % du SM).

Coin fiscal

Si l’on examine plus particulièrement le coin fiscal moyen total (tableaux 6.1 à 6.8), on observe une réduction de plus de 5 points entre 2000 et 2018 pour au moins une des catégories de foyer dans 15 pays membres de l’OCDE : Belgique, Canada, Danemark, Estonie, Finlande, France, Hongrie, Irlande, Israël, Lituanie, Nouvelle Zélande, Pays Bas, Pologne, Suède et Turquie.

La diminution la plus importante est observée en Pologne où les parents isolés ont bénéficié d’une réduction du coin fiscal de 41.8 points. Dans ce pays, les couples ayant deux enfants et disposant d’un seul revenu égal au SM ont également vu leur coin fiscal sensiblement baisser (-12.4 points).

On observe une réduction du coin fiscal supérieure à 10 points pour au moins une catégorie de foyer au Canada, en Hongrie, en Irlande, en Lituanie, en Nouvelle Zélande et aux Pays-Bas. Au Canada, le coin fiscal a reculé de 14.9 points pour les parents isolés gagnant 67 % du SM et de 11.4 points pour les couples mariés avec deux enfants et un seul salaire égal au SM. En Hongrie, les baisses dépassent 10 points pour cinq des huit catégories de foyer. Les plus fortes réductions concernent les célibataires gagnant 167 % du SM (14.1 points) et les couples mariés ayant deux enfants et disposant d’un seul revenu égal au SM (13.6 points). En Irlande, le coin fiscal a baissé de 13.4 points pour les parents isolés gagnant 67 % du SM. En Lituanie, les baisses dépassent 10 points pour les couples ayant deux enfants et disposant d’un seul revenu égal au SM (12.5 points) et les parents isolés gagnant 67 % du SM (12.4 points). Aux Pays-Bas, le coin fiscal a reculé de 19.3 points pour les parents isolés gagnant 67 % du SM et de 11.5 points pour les célibataires sans enfant gagnant 67 % du SM. En Nouvelle Zélande, les parents isolés gagnant 67 % du SM ont le plus bénéficié de la réduction du coin fiscal (17.5 points). Il a également baissé de 11.6 points pour les couples mariés ayant deux enfants et disposant d’un seul revenu égal au SM.

À l’inverse, entre 2000 et 2018, le coin fiscal a augmenté de plus de 5 points pour au moins une catégorie de foyer dans 7 pays : Corée, Islande, Luxembourg, Mexique, Norvège, République tchèque et Turquie. La plus forte hausse s’est produite en Islande où le coin fiscal a progressé de 13.6 points pour les parents isolés gagnant 67 % du SM et entre 6 et environ 9 points pour les cinq autres catégories de foyer. En République tchèque, il a augmenté de 8.8 points pour les parents isolés gagnant 67 % du SM. Au Mexique, sept catégories de foyer ont vu leur coin fiscal s’accroître de 7 à 8 points. En Turquie, les célibataires percevant 167 % du SM ont subi une augmentation de leur coin fiscal de 7.5 points. En Corée, les hausses s’échelonnent entre 5 et environ 7 points pour cinq catégories de foyer. En Norvège, il a progressé de 6.0 points pour les parents isolés gagnant 67 % du SM. Au Luxembourg, le coin fiscal a augmenté de 5.3 points pour les couples ayant deux enfants et disposant d’un seul revenu égal au SM.

Le coin fiscal a diminué pour toutes les catégories de foyer dans 15 pays membres de l’OCDE (Allemagne, Belgique, Canada, Danemark, Estonie, États-Unis, Finlande, Hongrie, Irlande, Israël, Lituanie, Nouvelle Zélande, Pologne, Suède et Suisse), alors qu’il a augmenté pour toutes les catégories de foyer dans trois pays (Corée, Luxembourg et Mexique).

Taux moyen de l’impôt sur le revenu

Entre 2000 et 2018, la charge fiscale moyenne sur le revenu des personnes physiques (tableaux 6.9 à 6.16) a baissé pour toutes les catégories de foyer dans 15 pays membres de l’OCDE : Belgique, Canada, Estonie, États-Unis, Finlande, Hongrie, Israël, Lettonie, Lituanie, Nouvelle Zélande, Royaume-Uni, Slovénie, Suède, Suisse et Turquie. Parmi ces pays, les réductions les plus importantes touchant la plupart des catégories de foyer sont observées en Hongrie, où les baisses ont atteint 15.3 points pour les célibataires gagnant 167 % du SM, 13.5 points pour les couples mariés ayant deux enfants et disposant d’un revenu égal au SM, et 10.3 points pour les parents isolés ayant des enfants et gagnant 67 % du SM. En Estonie, cette dernière catégorie de foyer a bénéficié d’une réduction de 14.8 points au cours de cette période, tandis que toutes les autres catégories ont également vu leurs taux moyens d’imposition baisser. En général, la baisse était comprise entre 8.5 et 11.5 points, sauf pour les célibataires percevant 167 % du SM (3.9 points). En Lituanie, les taux moyens d’imposition du revenu des personnes physiques ont reculé de 13.7 à 12.2 points pour la plupart des catégories de foyer, à l’exception des parents isolés gagnant 67 % du SM, pour qui la baisse a été de 7.7 points. En Suède, sept des huit catégories de foyer ont bénéficié de diminutions d’environ 9 points sauf le contribuable célibataire gagnant 167 % du SM. Pour ce dernier, la baisse a été de 4.3 points. En Finlande, la charge fiscale moyenne sur le revenu des personnes physiques a baissé de 6 à 8 points pour toutes les catégories de foyer. En Israël, le taux moyen de l'impôt sur le revenu a reculé de 6 à environ 8 points pour tous les types de foyer sauf pour les parents isolés rémunérés à 67 % du SM pour qui la diminution était de 3.4 points. D’autres réductions de plus de 5 points ont été observées au Royaume-Uni pour les parents isolés rémunérés à 67 % du SM (7.9 points), en Belgique pour les couples ayant deux revenus avec et sans enfants (jusqu’à 6 points) et en Turquie pour les parents isolés rémunérés à 67 % du SM (5.4 points).

À l’autre extrême, la charge moyenne de l’impôt sur le revenu des personnes physiques a augmenté pour toutes les catégories de foyer dans huit pays membres de l’OCDE : Autriche, Corée, Danemark, France, Grèce, Japon, Mexique et Pays-Bas. Aux Pays-Bas, la hausse se chiffrait à 12.3 points pour les couples mariés ayant deux enfants et disposant d’un seul revenu et à 7.9 points pour les célibataires rémunérés au SM. Au Mexique, les augmentations se sont échelonnées entre 5 et 9 points pour les huit catégories de foyer. Les taux moyens d’imposition du revenu des personnes physiques ont progressé de plus de 5 points au Danemark pour les couples mono-actifs ayant deux enfants et rémunérés au SM (5.9 points), les couples mariés avec et sans enfants et disposant de deux revenus équivalents à 133 % du SM (5.4 points dans les deux cas) et les célibataires percevant 67% du SM sans enfant (5.01 points).

Douze autres pays membres de l’OCDE font apparaître à la fois des réductions et des augmentations du taux moyen de l’impôt sur le revenu des personnes physiques parmi les huit catégories de foyer : Allemagne, Australie, Espagne, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pologne, Portugal, République slovaque et République tchèque. En République tchèque, des évolutions importantes se sont produites, avec une réduction de 10.1 points pour les parents isolés gagnant 67 % du SM et de 9.1 points pour les couples ayant des enfants et deux revenus équivalents au SM. En Islande, on a enregistré une hausse de 5.2 points pour les couples ayant deux enfants et disposant d’un seul revenu égal au SM.

En revanche, au Chili, entre 2000 et 2018, les taux moyens de l’impôt sur le revenu sont restés constants pour toutes les catégories de foyer.

Taux moyen net d’imposition des personnes physiques

Le taux moyen net d’imposition des personnes physiques tient compte de la somme de l’impôt sur le revenu des personnes physiques, des cotisations salariales de sécurité sociale et des prestations en espèces (tableaux 6.17 à 6.24). Il a diminué entre 2000 et 2018 pour toutes les catégories de foyer dans douze pays de l’OCDE : Belgique, Canada, Danemark, Estonie, États-Unis, Irlande, Israël, Lituanie, Nouvelle-Zélande, Pologne, Suède et Suisse. Parmi ces pays, c’est la Pologne qui connaît les réductions les plus importantes, puisque le taux moyen net d’imposition des personnes physiques a baissé de 48.4 points pour les parents isolés gagnant 67 % du SM et de 14.2 points pour les couples mariés ayant deux enfants et percevant un seul revenu égal au SM. En Nouvelle-Zélande, le taux moyen net d’imposition des personnes physiques a reculé de 17.5 points pour les parents isolés rémunérés au niveau du SM. En Lituanie, il a baissé de 6 à environ 16 points pour toutes les catégories de foyer. La plus forte baisse a été observée pour les couples ayant deux enfants et disposant d’un seul revenu égal au SM (16.4 points) et les parents isolés gagnant 67 % du SM (16.3 points). Une diminution de plus de 10 points s’est également produite au Canada pour les parents isolés rémunérés à 67 % du SM (16.1 points) et pour les couples ayant deux enfants et disposant d’un seul revenu égal au SM (12.3 points), en Irlande pour les parents isolés gagnant 67 % du SM (13.9 points) et en Estonie pour les couples ayant deux enfants et deux revenus équivalents à 133 % du SM (10.6 points). En Suède, les réductions du taux moyen net d’imposition des personnes physiques ont dépassé 7 points pour sept des huit catégories de foyer. Dans ce pays, ce taux a baissé le plus pour les couples sans enfant disposant de deux revenus représentant 133 % du SM (9.4 points) et pour les célibataires sans enfant rémunérés à 67 % du SM (9.2 points). En Israël, des réductions comprises entre 5 et 8 points ont été observées pour toutes les catégories de foyer sauf une, l’exception étant les parents isolés gagnant 67 % du SM, pour qui la baisse n’a été que de 0.6 point. Au Danemark, la charge fiscale a sensiblement baissé pour trois catégories de foyer, de 5.8 points (pour les célibataires sans enfant gagnant le SM) à 7.8 points (pour les célibataires gagnant 167 % du SM). En Belgique, le taux moyen net d’imposition des personnes physiques a reculé de plus de 6 points pour les couples avec et sans enfants ayant deux revenus équivalents à 133 % du SM (de respectivement 6.7 et 7.5 points).

À l’inverse, le taux moyen net d’imposition des personnes physiques a augmenté pour toutes les catégories de foyer dans quatre pays membres de l’OCDE : Autriche, Corée, Mexique et République slovaque. Dans tous ces pays, la hausse a dépassé 5 points. La plus forte variation s’est produite en République slovaque avec une augmentation de 10.6 points pour les parents isolés rémunérés à 67 % du SM. Au Mexique, les taux ont progressé de 7 à environ 9 points pour les 8 catégories de foyer, à l’exception des célibataires rémunérés à 167 % du SM (4.8 points). En Corée, il s’est accru de 6.0 points pour les célibataires percevant le SM et de 5.3 points pour les célibataires rémunérés à 167 % du SM. En Autriche, les parents isolés ont vu leur taux moyen net d’imposition augmenter de 5.7 points.

Vingt autres pays membres de l’OCDE ont à la fois enregistré des réductions ou des augmentations du taux moyen net d’imposition des personnes physiques parmi les huit catégories de foyer : Allemagne, Australie, Chili, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Japon, Lettonie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovénie et Turquie. Des baisses sensibles se sont produites aux Pays-Bas où le taux moyen net d’imposition a reculé de 18.3 points pour les parents isolés rémunérés à 67 % du SM et de 10.3 points pour les célibataires sans enfant gagnant 67 % du SM. En France, ce taux a reculé de 12.1 points pour les parents isolés rémunérés à 67 % du SM. En Hongrie, le taux moyen net d’imposition des personnes physiques a diminué de 9.3 points pour les célibataires sans enfant percevant 167 % du SM. Des réductions de plus de 5 points ont également été observées pour les parents isolés gagnant 67 % du SM au Royaume-Uni (5.6 points) et au Portugal (5.5 points), pour les célibataires sans enfant rémunérés à 67 % du SM en Finlande (5.5 points) et pour les couples sans enfant ayant deux revenus équivalents à 133 % du SM dans ce même pays (5.4 points). En revanche, le taux moyen net d’imposition des personnes physiques a beaucoup augmenté en Islande où il s’est accru de 12.6 points pour les parents isolés rémunérés à 67 % du SM et de 5 à environ 7 points pour cinq autres catégories de foyer. En République tchèque, il a progressé de 12.6 points pour les parents isolés rémunérés à 67 % du SM et de 5.6 points pour les couples avec enfants et ayant un seul revenu égal au SM. En Norvège, le taux a augmenté de 6.6 points pour les parents isolés rémunérés à 67 % du SM. En Turquie, il s’est accru de 5.5 points pour les célibataires percevant 167 % du SM.

Progressivité

Le degré de progressivité de l’impôt sur le revenu des personnes physiques peut être évalué en comparant la charge supportée par des célibataires gagnant 67 % du SM à celle des célibataires gagnant 167 % du SM. Le tableau 6.9 est donc comparé au tableau 6.11. Pour tous les pays de l’OCDE (à l’exception de la Hongrie) et toutes les années comprises entre 2000 et 2018, les salariés les mieux payés reversent toujours un pourcentage plus élevé de leurs revenus au titre de l’impôt sur le revenu des personnes physiques que ceux les moins bien rémunérés. Concernant la Hongrie, les niveaux sont les mêmes pour les deux catégories de salariés à partir de 2013. Au Mexique, de 2000 à 2010, le taux de l’impôt sur le revenu des personnes physiques était négatif pour les célibataires rémunérés à 67 % du SM en raison des crédits d’impôts récupérables.

La progressivité des impôts sur le revenu des personnes physiques augmenté, en moyenne, dans les pays de l’OCDE. En moyenne (à l’exclusion du Mexique), la charge fiscale pesant sur un salarié célibataire gagnant 67 % du SM représentait 55 % de celle grevant un salarié gagnant 167 % du SM en 2000 et 53 % en 2018.

Si l’on compare la situation dans chaque pays de l’OCDE, on constate que les impôts sur le revenu des personnes physiques sont devenus plus progressifs dans 19 pays. Les variations les plus importantes sont observées en Estonie où la charge pesant sur les bas salaires a baissé de 85 % à 43 % ; en Lituanie, où elle est passée d’environ 77 % à 57 % ; et en Suède, où elle a baissé de 68 % à 48 %.

Entre 2000 et 2018, les impôts sur le revenu des personnes physiques sont devenus légèrement moins progressifs (sur la base de cet indicateur) dans 14 pays de l’OCDE : Australie, Autriche, Corée, Danemark, Espagne, États-Unis, Grèce, Hongrie, Islande, Mexique, Pays-Bas, Pologne, Portugal et République slovaque. Les variations les plus importantes sont intervenues en Hongrie, où le ratio est passé, à partir de 2013, de 58 % à 100 % de celui du salarié le mieux payé, et en Islande où il est passé de 55% en 2000 à 74% en 2018. La charge fiscale est restée au même niveau au Chili, au Japon et en République tchèque en 2000 et 2018.

Familles

Les résultats présentés dans les tableaux 6.21 et 6.18 peuvent être utilisés pour comparer les charges fiscales nettes (impôt sur le revenu des personnes physiques plus cotisations salariales de sécurité sociale moins prestations en espèces) auxquelles doit faire face un couple marié ayant deux enfants et disposant d’un seul revenu égal au SM et un célibataire sans enfant disposant du même niveau de revenu. On constate que, dans les pays de l’OCDE, l’économie moyenne d’impôt pour le couple marié comparé au salarié célibataire représentait 10.7 % du salaire brut en 2000 et 11.2 % en 2018.

Entre 2000 et 2018, l’économie d’impôt dont bénéficie le couple marié disposant d’un seul revenu a augmenté dans 16 pays et diminué dans 19 autres. Elle a augmenté de plus de 5 points dans six pays : en Pologne, où elle a progressé de 11.6 points, passant de 5.7 % à 17.3 % du revenu brut, en Nouvelle-Zélande, où elle a augmenté de 10.7 points, passant de 5.8 % à 16.5 % du revenu brut, au Canada, où elle s’est accrue de 10.3 points, passant de 10.9 % à 21.2 % du revenu brut, en Lituanie, où elle s’est accrue de 9.8 points (de 0 % à 9.8 %) et au Portugal où elle a gagné 5.7 points (de 8.8 % à 14.5 %). On observe des réductions correspondantes de plus de 5 points en Norvège, où l’économie d’impôt a diminué de 7.5 points, passant de 11.4 % à 3.9 % du revenu brut, et aux Pays-Bas avec une réduction de l’économie d’impôt de 5.6 points, de 11.2 % à 5.6 % du revenu brut.

Tableaux indiquant les impôts sur le revenu, les cotisations de sécurité sociale et les prestations en espèces

L’évolution des impôts sur le revenu, cotisations de sécurité sociale et prestations en espèces pour les huit catégories de foyer dans les pays de l’OCDE étudiées au cours de la période 2000 à 2018 ressort des tableaux 6.1 à 6.24.

  • Tableaux 6.1 à 6.8 indiquant le coin fiscal (moyen), qui est constitué des impôts sur le revenu majorés des cotisations salariales et patronales de sécurité sociale (y compris les taxes sur les salaires éventuellement applicables) et diminués des prestations en espèces,

  • Tableaux 6.9 à 6.16 contenant des données liées à la charge (moyenne) des impôts sur le revenu des personnes physiques,

  • Tableaux 6.17 à 6.24 indiquant la charge (moyenne) des impôts sur le revenu majorée des cotisations salariales de sécurité sociale et diminuée des prestations en espèces (taux moyens nets d’imposition des personnes physiques).

Les tableaux 6.25 et 6.26 indiquent le salaire brut et le salaire net moyen d’un célibataire entre 2000 et 2018, exprimés en dollars US à parité de pouvoir d’achat des monnaies nationales et en monnaies nationales.

Tableau 6.1. Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés et employeurs diminués des prestations versées, célibataire, salaire égal à 67 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés et employeurs diminués des prestations versées, célibataire, salaire égal à 67 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935551

Tableau 6.2. Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés et employeurs diminués des prestations versées, célibataire, salaire égal à 100 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés et employeurs diminués des prestations versées, célibataire, salaire égal à 100 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935570

Tableau 6.3. Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés et employeurs diminués des prestations versées, célibataire, salaire égal à 167 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés et employeurs diminués des prestations versées, célibataire, salaire égal à 167 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935589

Tableau 6.4. Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés et employeurs diminués desprestations versées, parent isolé, salaire égal à 67 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés et employeurs diminués desprestations versées, parent isolé, salaire égal à 67 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935608

Tableau 6.5. Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés et employeurs diminués des prestations versées, couple marié, salaire égal à 100 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés et employeurs diminués des prestations versées, couple marié, salaire égal à 100 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935627

Tableau 6.6. Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés et employeurs diminués des prestations versées, couple marié, deux enfants, deux salaires égaux à 100 % et 33 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés et employeurs diminués des prestations versées, couple marié, deux enfants, deux salaires égaux à 100 % et 33 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935646

Tableau 6.7. Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés et employeurs diminués des prestations versées, couple marié, deux salaires égaux à 100 % et 67 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés et employeurs diminués des prestations versées, couple marié, deux salaires égaux à 100 % et 67 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935665

Tableau 6.8. Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés et employeurs diminués des prestations versées, couple marié, deux salaires égaux à 100 % et 33 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés et employeurs diminués des prestations versées, couple marié, deux salaires égaux à 100 % et 33 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935684

Tableau 6.9. Impôt sur le revenu, célibataire, salaire égal à 67 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu, célibataire, salaire égal à 67 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935703

Tableau 6.10. Impôt sur le revenu, célibataire, salaire égal à 100 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu, célibataire, salaire égal à 100 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935722

Tableau 6.11. Impôt sur le revenu, célibataire, salaire égal à 167 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu, célibataire, salaire égal à 167 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935741

Tableau 6.12. Impôt sur le revenu, parent isolé, salaire égal à 67 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu, parent isolé, salaire égal à 67 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935760

Tableau 6.13. Impôt sur le revenu, couple marié, salaire égal à 100 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu, couple marié, salaire égal à 100 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935779

Tableau 6.14. Impôt sur le revenu, couple marié, deux enfants, deux salaires égaux à 100 % et 33 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu, couple marié, deux enfants, deux salaires égaux à 100 % et 33 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935798

Tableau 6.15. Impôt sur le revenu, couple marié, deux salaires égaux à 100 % et 67 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu, couple marié, deux salaires égaux à 100 % et 67 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935817

Tableau 6.16. Impôt sur le revenu, couple marié, deux salaires égaux à 100 % et 33 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu, couple marié, deux salaires égaux à 100 % et 33 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935836

Tableau 6.17. Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés diminués des prestations versées, célibataire, salaire égal à 67 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés diminués des prestations versées, célibataire, salaire égal à 67 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935855

Tableau 6.18. Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés diminués des prestations versées, célibataire, salaire égal à 100 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés diminués des prestations versées, célibataire, salaire égal à 100 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935874

Tableau 6.19. Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés diminués des prestations versées, célibataire, salaire égal à 167 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés diminués des prestations versées, célibataire, salaire égal à 167 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935893

Tableau 6.20. Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés diminués des prestations versées, parent isolé, salaire égal à 67 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés diminués des prestations versées, parent isolé, salaire égal à 67 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935912

Tableau 6.21. Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés diminués des prestations versées, couple marié, salaire égal à 100 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés diminués des prestations versées, couple marié, salaire égal à 100 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935931

Tableau 6.22. Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés diminués des prestations versées, couple marié, deux enfants, deux salaires égaux à 100 % et 33 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés diminués des prestations versées, couple marié, deux enfants, deux salaires égaux à 100 % et 33 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935950

Tableau 6.23. Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés diminués des prestations versées, couple marié, deux salaires égaux à 100 % et 67 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés diminués des prestations versées, couple marié, deux salaires égaux à 100 % et 67 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935969

Tableau 6.24. Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés diminués des prestations versées, couple marié, deux salaires égaux à 100 % et 33 % du salaire moyen
Impôt sur le revenu et cotisations sociales des salariés diminués des prestations versées, couple marié, deux salaires égaux à 100 % et 33 % du salaire moyen

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933935988

Tableau 6.25. Salaire brut et net annuel moyen, célibataire sans enfant, 2000-2018
Dollars US convertis à l’aide du PPA

 

2000

2008

2011

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

 

brut

net

brut

net

brut

net

brut

net

brut

net

brut

net

brut

net

brut

net

brut

net

brut

net

Allemagne

36 476

20 718

49 976

29 061

54 898

33 076

56 399

33 953

57 952

35 069

59 784

36 143

60 547

36 522

62 840

37 836

65 105

39 199

67 254

40 547

Australie

31 517

23 134

40 783

31 587

46 261

35 957

48 085

37 048

53 606

41 221

54 671

41 903

54 760

41 580

56 532

42 790

57 694

43 641

59 806

45 066

Autriche

32 763

22 618

43 606

28 665

47 743

31 725

50 032

33 052

52 617

34 527

53 598

35 009

54 985

35 718

57 100

38 767

58 949

39 831

60 737

40 813

Belgique

35 160

20 039

46 944

26 998

53 655

30 676

55 813

31 975

57 305

33 007

58 048

33 461

58 114

33 701

58 625

34 744

60 826

36 141

62 378

37 535

Canada

29 358

21 988

34 701

26 596

36 581

28 348

37 586

29 106

39 212

30 316

40 502

31 044

40 359

30 974

40 816

31 411

41 234

31 818

42 730

32 895

Chili

12 878

11 977

16 510

15 354

18 717

17 407

20 100

18 693

21 197

19 713

21 453

19 951

21 672

20 155

22 060

20 516

23 234

21 608

23 941

22 264

Corée

26 564

24 187

42 837

37 635

43 081

37 703

45 400

39 487

46 433

40 175

47 516

41 031

50 047

43 057

51 754

44 371

52 948

45 284

56 488

48 045

Danemark

32 491

19 022

45 228

27 777

51 759

33 083

51 817

33 082

53 497

34 348

54 253

34 921

55 262

35 427

56 217

36 050

59 282

38 055

61 827

39 780

Espagne

23 411

18 765

32 033

25 853

35 729

27 854

37 259

28 742

38 569

29 730

39 542

30 451

39 839

31 366

40 349

31 773

41 404

32 669

42 535

33 492

Estonie

8 383

6 544

18 429

15 136

20 266

16 271

21 118

16 913

22 457

18 081

23 417

18 818

24 272

19 795

26 312

21 477

27 973

22 826

29 636

25 190

Etats-Unis

33 129

24 877

43 196

32 857

46 895

35 811

47 746

36 460

48 774

36 359

50 099

37 274

50 963

37 900

51 945

38 531

53 376

39 445

54 951

41 889

Finlande

26 791

17 714

40 972

28 534

44 811

31 648

45 584

32 193

46 884

32 754

47 072

32 673

47 678

32 968

48 694

33 706

49 305

34 553

50 542

35 399

France

28 715

20 342

38 078

27 498

42 180

30 399

42 808

30 770

45 113

32 365

46 108

32 912

46 551

33 109

47 749

33 875

49 769

35 238

51 504

36 712

Grèce

23 084

18 065

33 688

25 234

33 553

24 590

34 044

24 979

33 426

25 008

34 888

26 198

34 214

25 935

34 434

25 583

35 545

26 323

36 806

27 189

Hongrie

9 869

6 343

17 832

11 010

21 290

13 817

22 608

14 665

23 482

15 381

23 594

15 454

23 942

15 682

24 836

16 516

27 417

18 232

29 768

19 796

Irlande

30 646

22 203

45 295

36 033

50 252

37 510

51 705

38 345

53 034

38 855

52 943

38 684

54 043

39 966

55 201

41 167

57 123

42 654

59 930

44 709

Islande

32 011

23 868

47 570

34 607

41 642

29 825

44 682

31 875

48 605

34 484

51 794

36 819

54 024

38 166

58 438

41 466

63 605

45 454

66 505

47 410

Israël1

27 797

20 541

30 832

24 889

31 790

26 371

32 500

27 093

33 510

28 023

34 197

28 381

35 607

29 372

37 533

30 798

39 393

32 416

41 825

34 264

Italie

26 762

18 989

34 254

24 139

38 055

26 340

39 372

27 186

40 666

28 017

41 029

28 298

41 368

28 506

42 893

29 548

44 170

30 410

45 291

31 062

Japon

32 234

25 870

42 654

34 021

44 869

35 433

46 928

36 912

47 734

37 460

48 252

37 712

49 144

38 280

50 063

38 936

50 213

39 033

51 849

40 266

Létonie

6 419

4 629

12 990

9 459

15 310

10 605

15 599

10 791

16 560

11 571

17 871

12 590

19 275

13 699

20 506

14 551

22 374

15 792

23 949

17 149

Lituanie

7 056

5 027

15 011

11 500

15 377

11 952

16 061

12 450

17 385

13 432

18 337

14 198

19 346

14 923

20 960

16 145

22 773

17 606

24 711

19 247

Luxembourg

37 537

26 777

52 267

37 950

55 988

40 082

57 313

41 194

59 905

42 214

62 117

43 481

63 401

43 848

64 768

44 674

67 601

47 987

68 735

48 456

Mexique

7 964

7 767

10 943

10 376

11 910

10 808

12 117

10 959

12 547

11 312

12 833

11 532

12 918

11 569

12 868

11 485

12 861

11 437

13 081

11 743

Norvège

32 843

22 761

50 073

35 253

54 067

38 175

55 829

39 524

58 131

41 151

57 971

41 332

56 169

40 124

55 248

39 796

57 470

41 596

57 161

41 459

Nouvelle-Zélande

24 195

19 509

29 866

23 740

33 242

27 967

34 285

28 667

36 815

30 598

37 990

31 438

38 029

31 351

39 224

32 206

39 994

32 742

41 502

33 851

Pays-Bas

35 827

23 782

50 893

34 180

55 363

37 811

56 610

38 492

60 075

39 142

59 792

40 400

61 179

42 669

61 864

43 171

64 170

44 730

65 227

45 364

Pologne

12 582

9 083

18 299

13 717

21 500

16 208

22 384

16 857

23 638

17 786

25 189

18 922

26 145

19 623

26 995

20 246

28 896

21 644

31 476

23 544

Portugal

16 522

12 813

24 493

19 111

26 013

19 958

28 147

21 735

30 247

21 944

29 959

21 818

29 780

21 319

30 451

22 013

31 010

22 487

31 866

23 381

République slovaque

9 776

7 844

16 411

12 668

18 940

14 621

19 444

15 011

20 363

15 729

21 471

16 550

21 694

16 688

22 670

17 395

23 696

18 121

25 147

19 148

République tchèque

11 229

8 704

19 592

14 960

22 126

17 016

22 748

17 542

23 611

18 211

24 452

18 803

24 788

19 000

25 954

19 822

28 381

21 537

30 712

23 151

Royaume-Uni

35 358

26 232

47 574

35 402

48 273

36 171

49 690

37 400

50 468

38 373

50 283

38 423

51 964

39 794

53 107

40 646

55 818

42 702

57 095

43 733

Slovénie

16 893

10 886

24 880

16 657

27 842

18 539

28 903

19 294

29 934

20 027

30 357

20 264

30 400

20 268

31 138

20 720

32 731

21 695

34 231

22 553

Suède

28 766

19 064

40 149

29 342

42 549

31 977

44 826

33 664

46 317

34 689

46 772

35 367

46 781

35 281

47 198

35 453

49 210

36 906

51 219

38 326

Suisse

40 763

33 499

55 650

46 117

61 303

50 608

65 996

54 617

68 846

56 902

67 735

56 230

70 061

58 171

72 595

60 099

75 096

62 145

77 370

63 909

Turquie2

19 692

14 034

16 947

12 488

20 398

14 964

21 545

15 781

23 053

16 824

24 886

18 104

26 839

19 494

29 893

21 693

30 454

21 832

30 073

21 603

Moyenne non pondérée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OCDE

24 541

17 784

34 207

25 178

37 062

27 258

38 419

28 236

40 055

29 300

40 855

29 905

41 560

30 444

42 773

31 388

44 475

32 661

46 107

33 915

Notes  1. Informations sur les données concernant Israël : http://dx.doi.org/10.1787/888932315602.

1. Les données sur les salaries de 2000 à 2006 sont basées sur l’ancienne définition de l’ouvrier moyen (CITI D, rév3.).

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933936007

Tableau 6.26. Salaire brut et net annuel moyen, célibataire sans enfant, 2000-2018 (en monnaie nationale)

 

2000

2008

2011

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

 

brut

net

brut

net

brut

net

brut

net

brut

net

brut

net

brut

net

brut

net

brut

net

brut

net

Allemagne

34 400

19 539

41 000

23 842

43 300

26 088

44 400

26 730

44 900

27 171

45 970

27 791

47 100

28 411

48 300

29 082

49 100

29 563

50 546

30 474

Australie

41 322

30 332

60 321

46 720

69 903

54 334

74 057

57 059

77 574

59 652

79 409

60 863

80 720

61 292

82 039

62 097

83 336

63 038

85 778

64 638

Autriche

29 732

20 526

37 258

24 492

39 693

26 376

40 708

26 893

41 940

27 521

42 814

27 965

43 911

28 524

45 073

30 602

46 002

31 083

47 120

31 663

Belgique

31 644

18 035

40 698

23 405

44 636

25 520

45 886

26 288

46 197

26 609

46 451

26 776

46 479

26 954

46 528

27 574

47 527

28 239

48 455

29 157

Canada

36 038

26 992

42 834

32 830

45 357

35 148

46 780

36 226

47 996

37 106

49 832

38 195

50 368

38 655

50 822

39 111

51 626

39 837

53 350

41 071

Chili

3 690 623

3 432 280

5 619 936

5 226 540

6 513 881

6 057 909

6 979 141

6 490 601

7 412 107

6 893 260

7 877 707

7 326 268

8 481 551

7 887 842

8 975 815

8 347 507

9 348 496

8 694 101

9 669 058

8 991 462

Corée

19 849 729

18 073 190

33 658 172

29 570 496

36 816 740

32 220 027

38 811 570

33 756 834

40 353 852

34 915 409

41 428 224

35 774 131

42 908 652

36 915 462

44 640 408

38 272 378

45 853 704

39 216 217

48 166 599

40 968 007

Danemark

281 700

164 922

359 300

220 667

386 457

247 013

391 951

250 237

393 463

252 625

397 600

255 926

403 600

258 738

406 600

260 743

412 045

264 509

421 547

271 227

Espagne

17 319

13 882

23 252

18 765

25 515

19 892

25 894

19 975

26 027

20 062

26 191

20 169

26 475

20 845

26 449

20 828

26 550

20 949

26 923

21 199

Estonie

3 931

3 068

10 045

8 250

10 368

8 324

11 004

8 813

11 732

9 446

12 338

9 915

13 045

10 638

14 033

11 455

14 992

12 233

16 103

13 687

Etats-Unis

33 129

24 877

43 196

32 857

46 895

35 811

47 746

36 460

48 774

36 359

50 099

37 274

50 963

37 900

51 945

38 531

53 376

39 445

54 951

41 889

Finlande

26 362

17 431

37 372

26 026

40 243

28 422

41 413

29 247

42 447

29 654

42 704

29 641

43 268

29 918

43 783

30 306

43 245

30 306

43 984

30 806

France

26 712

18 923

33 580

24 250

35 489

25 576

36 143

25 979

36 616

26 269

37 235

26 578

37 635

26 768

37 946

26 920

38 600

27 329

39 436

28 110

Grèce

15 459

12 098

23 849

17 864

23 929

17 537

23 309

17 103

21 101

15 787

21 322

16 011

20 833

15 792

20 678

15 363

20 841

15 434

21 214

15 671

Hongrie

1 086 240

698 166

2 336 124

1 442 307

2 645 712

1 717 097

2 840 112

1 842 297

2 934 744

1 922 257

3 053 364

1 999 953

3 172 680

2 078 105

3 343 284

2 223 284

3 730 608

2 480 854

4 138 492

2 752 097

Irlande

28 924

20 956

42 779

34 031

41 785

31 190

42 557

31 561

43 022

31 520

43 363

31 683

43 746

32 351

44 720

33 350

45 500

33 974

46 774

34 895

Islande

2 712 000

2 022 102

5 448 000

3 963 490

5 628 000

4 030 857

6 120 000

4 365 845

6 660 000

4 725 047

7 176 000

5 101 256

7 668 000

5 417 104

8 292 000

5 883 699

8 760 000

6 260 099

9 152 462

6 524 564

Israël1

95 664

70 691

119 233

96 250

125 405

104 026

128 550

107 163

128 664

107 597

134 748

111 832

139 728

115 260

143 604

117 837

147 912

121 713

153 221

125 524

Italie

21 550

15 291

26 845

18 918

28 872

19 984

29 440

20 328

29 983

20 657

30 347

20 931

30 550

21 052

30 619

21 093

30 755

21 174

31 292

21 462

Japon

4 987 116

4 002 481

4 983 948

3 975 163

4 821 385

3 807 417

4 893 341

3 848 998

4 835 595

3 794 828

4 972 455

3 886 313

5 083 906

3 960 010

5 138 692

3 996 545

5 145 307

3 999 772

5 188 742

4 029 561

Létonie

2 316

1 670

7 476

5 444

7 632

5 286

7 896

5 463

8 268

5 777

8 892

6 264

9 588

6 815

10 140

7 195

10 980

7 750

11 881

8 508

Lituanie

3 187

2 270

7 398

5 667

6 949

5 401

7 270

5 636

7 707

5 955

8 116

6 284

8 623

6 652

9 370

7 217

10 216

7 898

11 121

8 662

Luxembourg

35 875

25 591

47 043

34 156

50 674

36 278

51 971

37 354

53 630

37 792

54 920

38 443

55 858

38 631

56 448

38 936

58 238

41 340

59 497

41 944

Mexique

48 607

47 400

81 740

77 504

91 386

82 933

95 224

86 121

98 922

89 190

103 246

92 777

107 551

96 320

111 754

99 737

116 276

103 401

122 208

109 711

Norvège

298 385

206 788

443 613

312 312

491 072

346 730

504 535

357 183

524 887

371 568

537 881

383 500

557 749

398 425

566 279

407 905

578 745

418 882

596 477

432 621

Nouvelle-Zélande

34 923

28 159

44 521

35 389

49 395

41 557

51 278

42 875

53 234

44 244

54 733

45 293

56 110

46 257

57 649

47 334

58 824

48 157

60 360

49 232

Pays-Bas

31 901

21 176

43 146

28 977

46 287

31 612

46 670

31 733

47 950

31 242

48 360

32 676

49 540

34 552

50 120

34 976

50 730

35 362

51 567

35 863

Pologne

23 061

16 649

33 711

25 270

38 731

29 198

40 205

30 278

41 652

31 339

44 513

33 437

46 136

34 628

47 708

35 780

50 573

37 881

54 191

40 534

Portugal

10 922

8 470

15 581

12 158

16 208

12 435

17 040

13 158

17 653

12 807

17 343

12 630

17 415

12 467

17 716

12 807

17 998

13 051

18 343

13 458

République slovaque

5 048

4 050

8 820

6 808

9 592

7 404

9 810

7 574

10 001

7 725

10 422

8 034

10 661

8 201

10 975

8 421

11 419

8 733

12 131

9 237

République tchèque

160 922

124 729

272 651

208 198

295 273

227 083

302 500

233 263

301 868

232 827

310 620

238 857

320 624

245 750

332 424

253 880

355 633

269 871

383 304

288 936

Royaume-Uni

24 910

18 481

33 382

24 841

34 083

25 538

34 864

26 241

35 088

26 678

35 120

26 836

35 978

27 552

37 102

28 397

38 575

29 511

39 328

30 124

Slovénie

8 894

5 732

15 769

10 557

17 373

11 568

17 538

11 707

17 673

11 824

17 948

11 981

18 092

12 062

18 338

12 202

18 839

12 487

19 671

12 961

Suède

263 581

174 686

352 470

257 589

376 309

282 810

387 960

291 356

398 220

298 247

408 188

308 651

414 105

312 312

424 963

319 215

435 821

326 852

453 539

339 369

Suisse

72 910

59 918

83 088

68 856

85 671

70 724

89 364

73 955

90 359

74 683

86 820

72 073

86 558

71 868

89 160

73 812

89 599

74 146

90 908

75 092

Turquie2

5 545

3 952

14 913

10 989

19 708

14 458

21 973

16 094

24 674

18 007

27 487

19 996

31 191

22 654

37 357

27 109

41 843

29 996

46 921

33 705

Notes : Moyennes annuelles des salaires bruts dans les pays de la zone euro sont exprimés en euros pour toutes les années.

1. Informations sur les données concernant Israël : http://dx.doi.org/10.1787/888932315602.

2. Les données sur les salaires de 2000 à 2006 sont basées sur l’ancienne définition de l’ouvrier moyen (CITI D, rév3.).

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933936026

Note

← 1. Les tableaux 6.1 et 6.24 contiennent des chiffres arrondis à la première décimale. Du fait des opérations d'arrondi les variations en points de pourcentage présentées dans le texte peuvent différer d'un dixième de point de pourcentage.

End of the section – Back to iLibrary publication page