2000 Volume 2000, Issue 1

Stimuler l'essaimage des entreprises de haute technologie : un atout pour l'innovation

Dans toute la zone OCDE, les universités, les établissements publics de recherche et les pouvoirs publics s’intéressent beaucoup à la promotion de l’essaimage d’entreprises issues de la recherche. Quel motif les pousse à manifester un tel intérêt pour cette forme de transfert de technologie ? Comment les institutions et les pouvoirs publics peuvent-ils augmenter le nombre de créations d’entreprises ? A quel rythme peut-on raisonnablement espérer que se créent de nouvelles entreprises ? Qu’apporteront ces entreprises à l’institution, à la région et au pays qui les voient naître ?

Les contributions présentées dans cet ouvrage s’efforcent de mettre en lumière les faits concernant l’essaimage d’entreprises issues de la recherche publique. Jamais les universités et les institutions de recherche n’ont fait preuve d'un tel esprit d'entreprise : l’essaimage concrétise la réussite de la nouvelle orientation commerciale qu’elles se sont donnée. Il convient toutefois de voir si les attentes suscitées par l’ampleur du phénomène de création d’entreprises issues de la recherche de pointe sont justifiées ; il faut pour cela améliorer la qualité des données sur le nombre et l’impact économique de ces spin-offs. Les contributions figurant dans cet ouvrage examinent la progression régulière du nombre de spin-offs dans l’ensemble de l’OCDE, elles s’appuient sur des données récentes pour déterminer les causes de ce succès et préconiser de meilleures pratiques institutionnelles ainsi que des politiques nationales mieux adaptées.

POUR EN SAVOIR PLUS Les relations entre l’université et la science : une évaluation comparative (à paraître fin 2001).

French English