1887

La prochaine révolution de la production

Conséquences pour les pouvoirs publics et les entreprises

image of La prochaine révolution de la production

Cette publication examine les possibilités et les défis que présentent pour les entreprises et les pouvoirs publics les technologies qui préparent l’avènement de la « prochaine révolution de la production », à savoir diverses technologies numériques (p. ex., l’internet des objets et la robotique avancée), les biotechnologies industrielles, l’impression 3D, les nouveaux matériaux et les nanotechnologies. Certaines de ces technologies sont déjà présentes dans les processus de production, d’autres seront accessibles sous peu. Mais toutes se développent rapidement. À mesure qu’elles transformeront les activités de production et de distribution des biens et services, elles auront une influence considérable sur la productivité, les compétences, la distribution des revenus, le bien-être et l’environnement. Mieux les pouvoirs publics et les entreprises sauront appréhender cette transformation prochaine de la production, mieux ils seront à même d’en maîtriser les risques et d’en concrétiser les avantages.

French English

.

La Chine et la prochaine révolution de la production

La République populaire de Chine (ci-après « la Chine ») est le premier contributeur à la valeur ajoutée manufacturière mondiale. Ces dernières années, de nombreuses entreprises chinoises ont considérablement progressé dans la création et l’utilisation de nouvelles technologies de production. Ainsi, la Chine est aujourd’hui le premier utilisateur mondial de robots industriels. Ces progrès sont allés de pair avec un ensemble d’initiatives majeures et d’investissements publics, dont l’un des objectifs primordiaux est d’accroître l’utilisation des technologies numériques dans le secteur de la fabrication. Le but que s’est fixé la Chine – accroître l’intensité de connaissance de sa production – va élargir l’éventail des marchés sur lesquels elle peut affronter la concurrence. Il n’en reste pas moins que la modernisation du secteur manufacturier chinois constitue un défi complexe. Les capacités technologiques demeurent très inégales entre les entreprises. L’enjeu n’est pas seulement d’accroître les investissements publics dans la science et l’innovation, mais aussi de commercialiser la recherche, d’améliorer les infrastructures, de favoriser un fonctionnement plus efficient des marchés et d’encourager l’innovation dans le secteur privé. Les pouvoirs publics doivent en outre faire face à toute une série de bouleversements connexes tels que les perturbations du marché du travail, l’importancecroissante de la cybersécurité et la nécessité de mieux coordonner les actions publiques.

French English

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error