1887

Science, technologie et industrie : Perspectives de l'OCDE 2002

image of Science, technologie et industrie : Perspectives de l'OCDE 2002

La science et la technologie contribuent de plus en plus à la croissance économique, à la compétitivité industrielle et, de manière plus générale, à la réalisation d’objectifs de nature sociétale. Alors que les pays poursuivent leur transition vers l’économie du savoir, les décideurs s’efforcent de mettre en place des politiques efficaces visant à améliorer la capacité de créer, d’absorber, de diffuser et d’appliquer le savoir de façon productive, en stimulant les investissements des entreprises dans la recherche et le développement, en réformant les systèmes scientifiques et les liens qu’ils entretiennent avec l’industrie, et en favorisant le développement des ressources humaines, la concurrence et la restructuration industrielle.

L'édition 2002 des Perspectives nourrit le débat sur ces questions de politiques sur la base d’analyses et d’évaluations développées dans une large perspective. Ce rapport fait le point sur les évolutions récentes et met en relief les changements importants apportés aux politiques relatives à la science, la technologie et l’industrie dans les pays de l’OCDE. Cette édition des Perspectives comprend des chapitres consacrés aux nouvelles questions qui se font jour en ce qui concerne l’évolution des stratégies des entreprises en matière de R-D, la concurrence et la coopération dans le processus d’innovation, la réforme des systèmes scientifiques nationaux, l’utilisation stratégique des droits de propriété intellectuelle dans les établissements publics de recherche, l’internationalisation de l’industrie, et la mobilité internationale des scientifiques et ingénieurs. Suite à la décision d’accorder à la Chine un statut d’observateur au Comité de Politique Scientifique et Technologique de l’OCDE, un chapitre spécial est consacré aux défis auxquels ce pays est confronté dans le domaine de la politique scientifique et technologique. Ce rapport contient une annexe statistique qui présente des indicateurs actualisés de la science, de la technologie et de l’industrie.

French English

.

Concurrence et coopération dans le domaine de l'innovation

Le présent chapitre porte sur les cadres harmonisés de la politique de l’innovation qui prennent en considération les risques et les avantages existants. Il étudie en outre la relation entre l’innovation, la concurrence et le pouvoir de marché et passe en revue les éléments témoignant du renforcement de la coopération interentreprises dans le domaine de l’innovation, en particulier dans les secteurs de haute technologie. Il retrace par ailleurs les évolutions récentes qui ont favorisé le développement de la coopération dans un environnement fortement concurrentiel et innovant, avant d’exposer les principales questions que soulèvent, sur le plan de la concurrence, différentes formes de coopération, qu’elles soient relativement souples comme les licences de brevets, ou plus étroites, comme les coentreprises et les fusions. Dans ce chapitre, on s’attache également à montrer que le rôle de régulateur joué par la concurrence réelle ou potentielle en tant que déterminant de l’innovation ne se trouve pas nécessairement diminué par la tendance croissante à la coopération interentreprises. Coopération et concurrence ne sont pas forcément contradictoires. Autrement dit, il n’y a pas lieu de renoncer à l’une au profit de l’autre lorsque l’on se préoccupe de la capacité et de l’incitation des entreprises à innover dans le futur et non pas seulement des conséquences sur les prix et les niveaux de production au sein les marchés existants.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error