1887

Perspectives de l'OCDE sur les PME et l'entrepreneuriat 2021

image of Perspectives de l'OCDE sur les PME et l'entrepreneuriat 2021

Les petites et moyennes entreprises (PME) et les entrepreneurs ont été durement touchés pendant la crise du COVID-19. Les réponses politiques ont été rapides et sans précédent, aidant à amortir le choc et à maintenir la plupart des PME et des entrepreneurs à flot. Malgré l’ampleur du choc, les données disponibles jusqu’à présent indiquent une création soutenue de start-ups, aucune vague de faillites et une impulsion à l’innovation dans la plupart des pays de l’OCDE. Cependant, le soutien des gouvernements a été moins efficace pour les travailleurs autonomes, les petites et jeunes entreprises, les femmes et les entrepreneurs issus de minorités. Les pays n’ont pas non plus tous été en mesure de soutenir les PME. Alors que les campagnes de vaccination se déploient et que les perspectives économiques s’éclaircissent, les gouvernements doivent prendre le virage d’une sortie de crise et créer les conditions nécessaires pour reconstruire en mieux. Les Perspectives 2021 de l’OCDE pour les PME et l’entrepreneuriat apportent de nouvelles données probantes sur l’impact de la crise sur les PME et les entrepreneurs et les réponses politiques apportées. Elles réfléchissent à des questions à plus long terme, telles que l’endettement des PME ou le rôle des PME dans des chaînes d’approvisionnement plus résilientes, ou la diffusion de l’innovation. Le rapport contient des profils de pays qui comparent l’impact, les facteurs de vulnérabilité et les sources de résilience dans les pays de l’OCDE, et mettent l’accent sur le soutien à la liquidité et les plans de redressement pour les PME.

French Also available in: English

Résumé

Les restrictions à la mobilité, aux échanges et les activités mises en œuvre pour contenir la pandémie de COVID-19 ont déclenché la plus grave récession mondiale de l’après-guerre. L’ensemble des entreprises et des secteurs ont été directement ou indirectement touchés, mais les petites et moyennes entreprises (PME) l’ont été plus particulièrement. Surreprésentées dans les secteurs les plus exposés (par ex. les services de restauration et d’hébergement), elles ont souvent dû fermer leurs portes. Parmi celles qui ont pu poursuivre leurs activités, beaucoup ont vu leurs revenus chuter considérablement, et ont dû faire face à de graves problèmes de liquidités. D’après une enquête Facebook/OCDE/Banque mondiale sur l’avenir des entreprises, parmi les PME qui sont restées ouvertes de mai à décembre 2020, entre 55 et 70 % ont enregistré une baisse de leur chiffre d’affaires, dont deux tiers de plus de 40 %.

French Also available in: English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error