1887

Le financement des PME et des entrepreneurs 2012

Tableau de bord de l'OCDE

image of Le financement des PME et des entrepreneurs 2012



L'accès au financement représente l’un des défis les plus importants pour les entrepreneurs et pour la création, survie et croissance des petites entreprises. Pour relever ce défi, les gouvernements se heurtent depuis longtemps à un obstacle majeur freinant l'élaboration d'une politique efficace : l’insuffisance de preuves et de données. Des données de meilleure qualité sont nécessaires pour comprendre les besoins de financement des PME et des entrepreneurs et pour prendre des décisions politiques institutionnelles et publiques en connaissance de cause.

Cette première édition du « Financement des PME et des entrepreneurs 2012. Tableau de bord de l'OCDE » constitue une étape importante pour venir à bout de cet obstacle.  Pour ce faire, elle établit un cadre international et complet pour assurer le suivi de l’accès au financement des PME et des entrepreneurs au fil du temps. Comprenant 18 pays (Canada, Chili, Danemark, Finlande, France, Hongrie, Italie, Corée, Pays-Bas, Nouvelle Zélande, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Thaïlande, Royaume-Uni et les États-Unis), le Tableau de bord de l'OCDE présente des données pour  plusieurs indices de condition de financement par emprunts ou par capitaux propres. Pris ensemble, ces indices constituent un outil pour les gouvernements et autres parties prenantes pour comprendre les besoins de financement des PME, soutenir l’élaboration et l’évaluation de mesures politiques et assurer un suivi des conséquences liées aux réformes financières sur l’accès au financement des PME.

French English

.

Suède

En Suède, les PME représentent 99.9 % des entreprises et emploient 63.5 % de la main‑d’œuvre. La majorité des PME ont recours au secteur bancaire commercial pour trouver des financements extérieurs. Les enquêtes ne fournissant pas d’informations sur l’offre, les données sur les prêts ont été déduites des données sur le passif des entreprises, tirées des dossiers fiscaux. Le recours aux données fiscales crée un décalage de 18 mois sur le plan de la disponibilité. L’ensemble des prêts aux entreprises, comme les prêts aux PME, ont augmenté entre 2007 et 2009. La part des PME dans l’ensemble des prêts aux entreprises est restée pratiquement constante, à 88 %, entre 2007 et 2008, et est passée à 92 % en 2009. Le niveau élevé de cette part pourrait s’expliquer par l’exclusion des prêts interentreprises, qui sont une composante importante de la dette des grandes entreprises. Lorsqu’une entreprise lève des capitaux sur le marché et fait fonction de  banque  au sein de son groupe, il se peut que ces prêts ne soient pas inclus dans le total si la  banque  est classée comme entreprise financière ou si elle est située à l’étranger.

French English

Tables

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error