1887

Le financement des PME et des entrepreneurs 2012

Tableau de bord de l'OCDE

image of Le financement des PME et des entrepreneurs 2012



L'accès au financement représente l’un des défis les plus importants pour les entrepreneurs et pour la création, survie et croissance des petites entreprises. Pour relever ce défi, les gouvernements se heurtent depuis longtemps à un obstacle majeur freinant l'élaboration d'une politique efficace : l’insuffisance de preuves et de données. Des données de meilleure qualité sont nécessaires pour comprendre les besoins de financement des PME et des entrepreneurs et pour prendre des décisions politiques institutionnelles et publiques en connaissance de cause.

Cette première édition du « Financement des PME et des entrepreneurs 2012. Tableau de bord de l'OCDE » constitue une étape importante pour venir à bout de cet obstacle.  Pour ce faire, elle établit un cadre international et complet pour assurer le suivi de l’accès au financement des PME et des entrepreneurs au fil du temps. Comprenant 18 pays (Canada, Chili, Danemark, Finlande, France, Hongrie, Italie, Corée, Pays-Bas, Nouvelle Zélande, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Thaïlande, Royaume-Uni et les États-Unis), le Tableau de bord de l'OCDE présente des données pour  plusieurs indices de condition de financement par emprunts ou par capitaux propres. Pris ensemble, ces indices constituent un outil pour les gouvernements et autres parties prenantes pour comprendre les besoins de financement des PME, soutenir l’élaboration et l’évaluation de mesures politiques et assurer un suivi des conséquences liées aux réformes financières sur l’accès au financement des PME.

French English

.

Royaume-Uni

Si la définition statistique nationale d’une PME suit celle de l’UE pour ce qui est du nombre de salariés, les prêts aux PME sont, eux, définis en fonction du chiffre d’affaires – jusqu’à 1 million GBP ou 25 millions GBP, selon la source des données. Sur l’ensemble des entreprises, 94.9 % emploient entre 1 et 9 salariés. Après une phase de croissance, le stock de prêts aux PME a culminé en 2009 avant de refluer les années suivantes. Les prêts aux grandes entreprises ont eux aussi atteint un pic, en 2008, mais reculé en 2009 plus fortement que les prêts aux PME. La baisse du stock de prêts a résulté de facteurs afférents à l’offre mais aussi à la demande, certains signes indiquant que les PME réduisaient leur endettement et remboursaient leurs dettes bancaires existantes. La part des PME (moins de 1 million GBP de chiffre d’affaires) dans le total des prêts aux entreprises est restée stable, mais elle est très faible (11.6 %) par rapport à d’autres pays figurant dans le Tableau de bord de l’OCDE sur le financement des PME et de l’entrepreneuriat, car elle n’inclut pas tous les prêts aux plus grandes des PME. D’autres donnéesBanque d’Angleterre (2011), Trends in Lending, avril 2011 : www.bankofengland.co.uk/publications/other/monetary/TrendsApril11.pdf. semblent indiquer que le total des prêts aux PME (jusqu’ à 25 millions GBP de chiffre d’affaires) représente environ un quart du stock de prêts à l’ensemble des entreprises britanniques, ce qui correspond davantage à la situation observée dans les autres pays.

French English

Tables

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error