1887

Panorama des administrations publiques 2015

image of Panorama des administrations publiques 2015

Le Panorama des administrations publiques fournit aux lecteurs une série d’indicateurs ayant pour but de contribuer à l’analyse et aux comparaisons internationales de la performance dans le secteur public. Des indicateurs sur les recettes, les dépenses et l’emploi dans les gouvernements sont fournis aux côtés de données sur les produits et résultats dans des secteurs clés tels que l’éducation, la santé et la justice. Le Panorama des administrations publiques inclus également des indicateurs sur la gouvernance et la gestion publique incluant les pratiques en matière de transparence de la gouvernance, de gestion des régulations, du fonctionnement des marchés publics et de la mise en œuvre des réformes de l’emploi et de la rémunération dans les gouvernements depuis 2009. Bien que la mesure de la performance soit reconnue depuis longtemps comme ayant un rôle important à jouer pour accroître l’efficacité et l’efficience des administrations publiques, les conséquences de la crise économique et du resserrement de la pression fiscale dans de nombreux pays membres, rendent ces indicateurs plus nécessaires que jamais pour aider les gouvernements à prendre des décisions informées sur des arbitrages souvent difficiles et pour aider à restaurer la confiance dans les institutions publiques.

French Spanish, Korean, English

.

Redistribution des revenus

Garantir aux citoyens l’égalité des chances et l’égalité d’accès aux services publics de base relève des missions principales des administrations publiques. Les administrations publiques doivent, en outre, aider les personnes en situation de pauvreté en leur assurant un niveau de vie minimum. En fonction du consensus sociétal, les administrations publiques ont la possibilité de jouer un rôle plus ou moins important dans la redistribution des revenus par le truchement des impôts et des transferts. Pour bon nombre de pays membres de l’OCDE, l’écart entre les plus riches et les plus pauvres est à son niveau le plus élevé des 30 dernières années (OCDE, 2014c). De plus, les données récentes semblent montrer que les inégalités entravent la croissance économique (OCDE, 2014a). Disposant de moins de ressources, les personnes issues de milieux sociaux défavorisés sous-investissent dans l’éducation, ce qui limite la mobilité sociale et le développement de compétences cruciales pour la croissance économique (OCDE, 2014c).

French English

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error