1887

Panorama des administrations publiques 2013

image of Panorama des administrations publiques 2013

Le Panorama des administrations publiques 2013 propose un tableau de bord des indicateurs clés dans le but de contribuer à l’analyse et à la comparaison au niveau international des performances du secteur public. Des indicateurs axés sur les recettes et dépenses du gouvernement et l'emploi sont présentés ainsi que des données portant sur des aspects clés des performances des administrations liées aux produits et aux réalisations dans les secteurs de la santé et de l’éducation

Le Panorama des administrations publiques 2013 comprend également des indicateurs qui couvrent des aspects essentiels de la gestion et de la gouvernance publique tels que l’intégrité, l’administration ouverte, la gestion de la réglementation, les nouvelles pratiques d’accessibilité aux services publics ainsi que la gestion des ressources humaines et la rémunération dans le secteur public. Bien que la mesure de la performance des gouvernements soit reconnue depuis longtemps comme ayant un rôle important à jouer pour accroître l’efficacité et l’efficience du secteur public, la récente crise économique et les contraintes fiscales grandissantes dans plusieurs pays membres augmentent la nécessité de développer des indicateurs robustes pour accompagner les prises de décisions des gouvernements.

French German, Korean, Spanish, English

.

La rémunération du personnel de secrétariat

Par rapport aux autres emplois de l’administration centrale, la rémunération des emplois de secrétaire est celle qui, au sein de la zone OCDE, semble varier le moins selon les pays. En moyenne, le niveau de rémunération des secrétaires s’élève à environ 50 000 USD à PPA, dont environ 8 600 USD à PPA de cotisations sociales de l’employeur et 8 500 USD à PPA d’ajustement lié au temps de travail. Par conséquent, le salaire brut représente 66 % de leur rémunération globale. Pour rendre compte du montant total des cotisations aux systèmes de sécurité sociale, il convient d’ajouter les cotisations sociales de l’employé qui sont comprises dans le salaire brut. Comme pour les autres professions, la structure de la rémunération globale (c’est-à-dire les parts respectives des salaires et des cotisations sociales de l’employeur) diffère d’un pays à l’autre. Ces différences sont liées au consensus historique, culturel et politique sur la manière de financer le système de sécurité sociale. Les cadres supérieurs de niveau D1 gagnent en moyenne 4.6 fois plus que les secrétaires. C’est en Italie, en Australie et au Royaume-Uni que ces différences sont les plus marquées, et en Islande, en République slovaque et en Espagne qu’elles le sont le moins.

French German, English

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error