1887

Panorama des administrations publiques 2009

image of Panorama des administrations publiques 2009

Les actions menées par les administrations publiques revêtent une importance cruciale au quotidien. Quantifier et mesurer leurs interventions peut aider les responsables publics à prendre de meilleures décisions et conduire à une plus grande responsabilisation des administrations vis-à-vis des citoyens.

 

Panorama des administrations publiques est une nouvelle publication biennale de l’OCDE. Elle propose plus de 30 indicateurs décrivant les principaux éléments qui concourent à la performance des administrations. Cette publication compare les cadres politiques et institutionnels des administrations publiques de l’ensemble des pays de l’OCDE, tout autant que leurs revenus, leurs dépenses et leur situation vis-à-vis de l’emploi public. Elle présente également des indicateurs décrivant les politiques et pratiques publiques en matière d’intégrité, d’administration ouverte (« open government ») et d’administration électronique. Enfin, elle introduit plusieurs indices composites synthétisant les aspects clés des pratiques publiques en matière de gestion des ressources humaines, de pratiques et procédures budgétaires et de gestion réglementaire. Pour chaque graphique, l’ouvrage fournit un lien dynamique (StatLink) qui renvoie le lecteur à une page internet où figurent les données correspondantes au format Excel®.

French German, Italian, English, Spanish

.

Révélations d'intérêt public : le déclenchement d'alertes (« whistle-blowing »)

Le risque de corruption est significativement plus élevé dans un environnement favorisant le secret. Encourager la dénonciation des fautes pourrait substantiellement aider à contrôler le respect des bonnes pratiques et à détecter les fautes. Les pays membres de l’OCDE ont entrepris de plus en plus d’actions afin de fournir aux fonctionnaires des procédures accessibles pour « déclencher l’alerte » sur des pratiques illégales. Le « whistle-blowing » est considéré comme le signe d’une culture ouverte dans laquelle les fonctionnaires sont sensibilisés et accordent leur confiance aux procédures permettant de faire partager leurs inquiétudes. Cette pratique représente aussi une protection pour sauvegarder l’intérêt public et la confiance accordée aux organisations publiques. Bien que le « whistle-blowing » reste une action bénévole de défense de l’intérêt public, certains pays comme par exemple la Corée ont mis en place des incitations financières pour la favoriser.

French English

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error