1887

L'égalité des sexes au Canada

Intégration, gouvernance et budgétisation

image of L'égalité des sexes au Canada

L’engagement du Canada en faveur de l’égalité des sexes existe de longue date et la création d’une société véritablement inclusive fait l’objet d’un programme de plus en plus ambitieux. Notamment, ces dernières années, le gouvernement du Canada a renforcé le cadre de gouvernance fédéral en matière d’égalité des sexes, mettant en place des institutions, des politiques, des outils et des structures de responsabilité. L’examen des politiques d’égalité des sexes au Canada réalisé par l’OCDE formule des recommandations relatives à la poursuite du développement de ce cadre de gouvernance. Il recense également les progrès réalisés par le Canada en matière de budgétisation liée au genre et formule d’autres recommandations pour la mise en œuvre d’une approche plus globale, systématique et durable.

French English

.

Approche institutionnelle de l'égalité des sexes au Canada

L’objet du présent chapitre est de décrire l’architecture institutionnelle dont le Canada s’est doté pour intégrer la dimension femmes-hommes dans l’administration canadienne. Sont décrits à cet effet les rôles et responsabilités assumés par Condition féminine Canada (CFC), le centre de gouvernement, les ministères fédéraux et Statistique Canada dans la réalisation de l’analyse comparative entre les sexes « plus » (ACS+) et dans l’exécution des engagements budgétaires en faveur de l’égalité des sexes. À cela s’ajoutent les structures de coordination horizontale, comme le Comité du Cabinet chargé de la diversité et de l’inclusion, ainsi que les modalités de la collaboration existant entre le gouvernement fédéral, les provinces et les territoires. Largement conforme aux dispositions de la Recommandation de 2015, l’architecture institutionnelle canadienne constitue un exemple de meilleure pratique internationale. Pour asseoir davantage CFC au rang de champion institutionnel, il pourrait être envisagé de moderniser son mandat en y incluant la problématique femmes-hommes dans sa globalité ainsi que les dimensions connexes de l’égalité et de l’inclusion. Le renforcement de la fonction d’examen critique remplie par le centre de gouvernement rendrait plus efficaces le contrôle qualité et l’évaluation de l’impact de l’ACS+ et de l’analyse budgétaire par sexe.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error