1887

Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014

Évaluation sur la base du Small Business Act pour l'Europe

image of Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014

Ce rapport fournit une évaluation des politiques publiques en faveur des PME, dans huit économies du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord. L’évaluation est structurée selon les dix principes (dimensions) du Small Business Act pour l’Europe. Le rapport conclut que la région dans son ensemble a au cours des cinq dernières années progressé dans les domaines clés de la politique en faveur des PME en dépit de la crise politique et économique. Cependant, les progrès furent modestes, progressifs et inégaux entre les économies et les dimensions. Les progrès ont été plus marqués dans les économies ayant mis en place un cadre institutionnel solide et bien structuré pour leur politique en faveur des PME.

French English

.

Accès des PME aux financements

Principe du SBA : Faciliter l’accès des PME au financement et mettre en place un environnement juridique et commercial favorisant la ponctualité des paiements lors des transactions commerciales

Ce chapitre met l’accent sur les politiques et les instruments gouvernementaux destinés à faciliter le développement des sources de financement pour les PME et leur accès à ces sources. Il analyse les sources de financement externe et le cadre juridique et réglementaire qui favorise leur développement. Les politiques de soutien à l’amélioration du niveau général d’éducation financière, qui affectent à la fois la demande de crédit par les PME et l’offre de financement par les institutions financières, sont également étudiées. Les prêts bancaires sont la principale source de financement externe des PME, mais l’accès au crédit bancaire reste limité dans la région MED. En outre, les sources alternatives de financement (créditbail, affacturage, financement par fonds propres) sont encore marginales et l’instabilité politique et économique de ces dernières années a réduit la disponibilité des financements externes pour le secteur privé, en particulier dans les pays en transition. Les mesures les plus importantes qui restent à entreprendre dans le domaine de l’accès au financement sont notamment le renforcement de la législation sur les opérations garanties et les droits des créanciers ; l’amélioration de la fiabilité des cadastres et des registres de biens mobiliers et de l’accès à ces données ; le renforcement de la concurrence bancaire ; l’aide au développement des moyens de financement alternatifs ; ainsi que l’amélioration de l’éducation financière.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error