1887

Perspectives d'investissement international 2007

Liberté d'investissement dans un monde en changement

image of Perspectives d'investissement international 2007
Les conditions d’investissement direct étranger (IDE) au niveau mondial se sont améliorées en 2006, les flux d’investissement à destination des pays de l’OCDE ayant atteint 910 milliards USD, chiffre sans précédent depuis le montant record de l’année 2000. Les fusions et acquisitions transfrontalières, élément central de l’IDE, ont continué de progresser en 2007 et leur montant pourrait être finalement le plus élevé jamais enregistré. La présente édition des Perspectives d’investissement international se divise en deux grandes parties analytiques. La première traite de la recrudescence évidente, ces dernières années, des pratiques discriminatoires à l’égard des investissements transfrontaliers, phénomène qui s’explique par les craintes liées à la sécurité nationale et les préoccupations fondamentales connexes. La seconde partie porte essentiellement sur les nouveaux débouchés offerts par l’IDE et la nature évolutive du contexte économique international dans lequel les investissements sont réalisés.

French English

.

Tendances et évolution récente de l'investissement direct étranger

L’environnement mondial de l’investissement direct étranger a continué de s’améliorer en 2006. La croissance macroéconomique s’est poursuivie, les prix des actions ont affiché une bonne tenue et la rentabilité des entreprises a progressé. En outre, de nouveaux acteurs ont fait sentir leur présence de manière plus marquée. Les entreprises multinationales établies dans les économies en développement ou émergentes ont joué un rôle plus actif en termes d’acquisition d’entreprises résidentes de la zone OCDE, tandis que de nouvelles catégories d’investisseurs, comme les sociétés de capital-investissement, ont consacré des sommes importantes à l’achat d’actifs productifs. Ainsi, les flux d’IDE à destination et en provenance des pays de l’OCDE ont nettement augmenté en 2006 : les sorties ont progressé de 29 %, pour atteindre 1 120 milliards USD et les entrées ont crû de 22 %, jusqu’à 910 milliards USD. Il s’agit là du deuxième record de l’histoire de l’OCDE, ces chiffres n’ayant été dépassés qu’en 2000, année de l’envolée de l’investissement. Ils ont été tirés à la hausse par un petit nombre d’opérations transfrontières de fusion et acquisition de grande envergure, les cinq opérations les plus importantes ayant représenté près de 120 milliards USD. Il est permis de s’inquiéter de l’impact que pourraient avoir, sur l’IDE, les inquiétudes de plus en plus vives de la population concernant les conséquences de la mondialisation. Les milieux d’affaires prétendent que l’hostilité rencontrée dans le pays d’accueil joue un rôle dissuasif sur l’investissement transfrontière. Toutefois, globalement, les résistances politiques n’ont jusqu’à présent pas entraîné de ralentissement des flux d’investissement direct.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error