Investissement direct étranger et développement économique

L'expérience de six économies émergentes

Cette étude analyse les interactions entre l'Investissement direct étranger (IDE) et le développement dans six Economies dynamiques non membres : Argentine, Brésil, Chili, Indonésie, Malaisie et Philippines, qui après avoir suivi des politiques différentes à l'égard de l'IDE, convergent aujourd'hui vers une approche plus ouverte. Cette ouverture et les réformes économiques d'ensemble, dont la libéralisation de l'IDE n'est qu'un élément, créent un environnement qui permettra de tirer pleinement parti de l'IDE. L'IDE peut en effet jouer un rôle clé en améliorant la capacité du pays d'accueil à exploiter les possibilités offertes par l'intégration économique mondiale, un objectif fondamental pour toute stratégie de développement. Dans cet environnement plus concurrentiel, fruit d'une décennie de réformes économiques, la plupart des restrictions à l'investissement étranger subsistant dans les pays d'acceuil sont désormais, dans le meilleur des cas, inefficaces et, au pire, contre-productives.

French English