Examens de l'OCDE sur l'investissement direct étranger : Hongrie 2000

Membre de l’OCDE depuis 1996, la Hongrie mène à bien depuis dix ans un processus de transition économique caractérisé par de vastes réformes, et notamment par la mise en œuvre d’une politique dynamique et libérale en matière d’investissement direct étranger (IDE). Considérée aujourd’hui par les investisseurs comme l’un des pays les plus attrayants d’Europe orientale, elle est devenue l'une des principales destinations de l’IDE dans la région, avec un des montants les plus élevés par habitant.

La privatisation a été un élément déterminant de la transformation de l’économie hongroise et a fortement stimulé l’afflux de capitaux étrangers. Maintenant que ce processus est pratiquement terminé, la Hongrie se donne pour objectif de maintenir un niveau d’IDE de 20 à 25 pour cent du total de l’investissement, en favorisant les projets entièrement nouveaux, les réinvestissements et les petites et moyennes entreprises. Cette étude retrace l’évolution de l’IDE en Hongrie et évalue son rôle dans le processus de transition, ainsi que le degré d’ouverture de l’économie à ce type d’investissement.

French English