Examens de l'OCDE sur l'investissement direct étranger : Brésil 1998

Le Brésil est sur le point de devenir l'un des plus importants pays d'accueil de l'investissement direct étranger (IDE) d'Amérique latine et du monde. L'attrait exercé par le Brésil s'est sensiblement accru grâce aux réformes économiques importantes et aux privatisations de grande envergure qui en ont fait le plus grand marché latino-américain ainsi qu'un acteur-clé du Mercosur. La propagation de la libéralisation, la restructuration de l'économie brésilienne et la poursuite de l'intégration économique devraient amplifier cette tendance dans les années à venir. Il y a tout lieu de se féliciter des politiques mises en place par le gouvernement du Brésil pour enrayer la discrimination à l'égard des investisseurs étrangers et de leurs investissements, protéger leurs actifs (tangibles ou intangibles) et créer des mécanismes de règlement des différends. Cette étude souligne cependant qu'un certain nombre d'inquiétudes subsistent en matière d'accès au secteur bancaire, de discrétion réglementaire ou administative et de barrières structurelles. Mais l'adhésion aux principes de libéralisation de l'OCDE sont de nature à consolider et conforter le gouvernment brésilien dans la voie des réformes, tout en offrant un cadre favorable à l'expansion des relations entre le Brésil et les pays de l'OCDE dans le domaine de l'IDE.

French English