1887

Vers des comportements plus environnementaux

Vue d'ensemble de l'enquête 2011

image of Vers des comportements plus environnementaux

Il est indispensable de bien comprendre les facteurs qui influencent les décisions des individus à l’égard de l'environnement si l’on veut élaborer des stratégies de croissance qui favorisent des modes de vie plus « verts ». Les récents travaux menés par l'OCDE à partir d’enquêtes périodiques auprès de plus de 10 000 ménages dans un certain nombre de pays et de domaines représentent un progrès décisif pour autant qu'ils apportent de nouveaux éclairages sur les mesures réellement efficaces.

Cette publication présente une synthèse des données issues de la dernière enquête en date, axée sur cinq domaines (énergie, alimentation, transport, déchets et eau) et réalisée dans onze pays : Australie, Canada, Chili, Corée, Espagne, France, Israël, Japon, Pays-Bas, Suède et Suisse.

La nouvelle enquête confirme l’importance de fournir les bonnes motivations pour influer sur nos décisions. Les résultats indiquent que les mesures telles que l’étiquetage et les campagnes d’information publique ont aussi un rôle significatif et complémentaire à jouer. Inciter un changement favorable de comportement demande un mélange de ces instruments.

French English

.

Attitudes générales des ménages envers l'environnement

Ce chapitre est axé sur l’attitude des ménages à l’égard de l’environnement, et sur la relation entre, d’une part, des facteurs sociodémographiques tels que l’âge, le niveau d’études et le revenu relatif et, d’autre part, les attitudes et valeurs environnementales. La participation à des organisations bénévoles et la confiance accordée à différentes sources d’information influent aussi sur les attitudes vis-à-vis de l’environnement. En outre, l’importance des problèmes environnementaux dans le monde est abordée, de même que l’importance accordée à différentes questions comme le changement climatique ou l’épuisement des ressources naturelles. Le chapitre met également en évidence la façon dont varie le degré de satisfaction des répondants à l’égard de différents aspects de la qualité de leur environnement local (air, eau, déchets, notamment). Le traitement des données de l’enquête à l’aide de techniques d’analyse par grappes a fait ressortir trois grands groupes : les éco-motivés, les éco-sceptiques et les techno-optimistes.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error