1887

Traiter les problèmes environnementaux avec l'aide des sciences comportementales

image of Traiter les problèmes environnementaux avec l'aide des sciences comportementales

Les enseignements des sciences comportementales peuvent aider les décideurs à mieux comprendre les mécanismes comportementaux qui concourent aux problèmes d’environnement et leur permettre d’élaborer et de mettre en œuvre des réponses plus efficaces. Ce rapport passe en revue les applications récentes des enseignements des sciences comportementales qui visent à orienter les individus et les entreprises vers des décisions de consommation, d’investissement et de mise en conformité plus durables.

En s’appuyant sur les interventions mises en place par les ministères et organismes chargés des questions d’environnement et d’énergie et sur le travail des équipes intergouvernementales d’étude des enseignements des sciences comportementales, le rapport décrit comment les sciences comportementales ont été intégrées dans les processus d’élaboration des politiques. Différents domaines d’action sont abordés : consommation d’énergie, d’eau et de produits alimentaires, choix du mode de transport et du véhicule, gestion des déchets et efficacité d’utilisation des ressources, respect de la réglementation environnementale et participation à des programmes volontaires. Le rapport met en lumière ce qui a marché – ou pas – dans les pratiques mises en œuvre dans les pays de l’OCDE et ailleurs.

French English

.

Comment les enseignements des sciences comportementales peuvent-ils contribuer à traiter les problèmes environnementaux ?

Les biais comportementaux peuvent avoir une incidence sur les résultats des politiques visant à régler des problèmes environnementaux. Ce chapitre donne des exemples de biais comportementaux et explique comment les enseignements des sciences comportementales peuvent éclairer l’élaboration de politiques dans ce domaine. Il présente une typologie des leviers comportementaux qui peuvent compléter les instruments traditionnels en matière de politique environnementale. Il fait ensuite la synthèse des enseignements tirés des interventions comportementales menées par les pouvoirs publics dans une série de domaines : consommation d’énergie, d’eau et d’aliments, choix d’un mode de transport et d’un modèle de véhicule, gestion des déchets et efficacité d’utilisation des ressources, respect de la réglementation environnementale et participation à des programmes volontaires. En conclusion, il passe en revue les enjeux transversaux que soulève la mise en pratique des enseignements des sciences comportementales dans les politiques environnementales et propose des pistes pour de futures applications.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error