Test n° 313: Estimation des émissions issues de bois traité par un produit de préservation dans l'environnement

Méthode de laboratoire applicable aux articles en bois sans revêtement qui sont en contact avec de l'eau douce ou de l'eau de mer

Cette Ligne directrice a pour objectif d’examiner les émissions issues du bois et des produits en bois sans revêtement qui sont en contact avec de l'eau douce ou de l'eau de mer.

Des spécimens d'essai de bois traités par un produit de préservation sont immergés dans l'eau. Les espèces de bois recommandées sont Pinus sylvestris L. (pin sylvestre), Pinus resinosa Ait. (pin rouge d’Amérique), ou Pinus spp (pin du sud). Il est recommandé d’utiliser des échantillons de bois d'essai par groupe de cinq, de taille conforme à la norme EN 113. Le contrôle avec les échantillons de bois non traités permet la détermination des concentrations de fond des produits émis par le bois, autres que le produit de préservation utilisé. Les groupes d’échantillon expérimentaux de bois utilisés pour l’essai sont au nombre d’au moins cinq : trois groupes de spécimens sont traités avec le produit de préservation, un groupe de spécimens est non traité et un groupe sert à l'estimation de la teneur en eau après séchage à l’étuve des spécimens d'essai avant traitement. L'eau (milieu d’émission) est recueillie et analysée chimiquement à différents moments au cours de la période d'exposition suffisante pour effectuer des calculs statistiques (6 heures, 1 jour, 2 jours, 4 jours, 8 jours, 15 jours, 22 jours, 29 jours). Les essais avec les échantillons non traités peuvent être interrompus s'il n'y a aucune concentration de fond détectée sur les trois premiers résultats.

French English