1887

Perspectives de l'environnement de l'OCDE à l'horizon 2050

Les conséquences de l'inaction

image of Perspectives de l'environnement de l'OCDE à l'horizon 2050

Ces dernières décennies, l’humanité a bénéficié d’une croissance et d’une prospérité sans précédent ; la taille de l’économie mondiale a plus que triplé depuis 1970, tandis que la population de la planète augmentait de plus de 3 milliards de personnes pour atteindre 7 milliards aujourd’hui. Or cette croissance s’est accompagnée d’une pollution de l'environnement et d’un épuisement des ressources naturelles qui pourraient bien, à terme, compromettre le développement humain. Si la protection de l'environnement et la conservation des ressources naturelles continuent de figurer parmi les grandes priorités de l’action publique, de nombreux pays doivent aussi faire face à une croissance économique en berne, des finances publiques sous haute tension et des taux de chômage élevés. Pour s’attaquer à ces défis pressants tout en répondant aux besoins des plus de 9 milliards d’habitants que devrait compter le monde en 2050, il est indispensable de trouver de nouvelles sources de croissance, plus « vertes ».

« Que réservent les quatre décennies à venir ? » : telle est la question posée par les Perspectives de l’environnement de l’OCDE à l’horizon 2050. Cette étude, qui s’appuie sur les travaux de modélisation menés conjointement par l'OCDE et l’Agence d’évaluation environnementale des Pays-Bas (PBL), se projette dans l'année 2050 pour imaginer quelles répercussions les tendances économiques et démographiques pourraient avoir sur l'environnement si le monde n’adopte pas de politiques vertes plus ambitieuses. Elle cherche aussi à déterminer quelles politiques seraient susceptibles d’améliorer ces perspectives. Les principaux domaines abordés sont le changement climatique, la biodiversité, l’eau et les effets de la pollution sur la santé, quatre défis environnementaux majeurs identifiés dans les Perspectives de l'environnement à l’horizon 2030 (OCDE, 2008) comme des « feux rouges » nécessitant une attention urgente.

French English, German

.

Santé et environnement

Ce chapitre examine les répercussions actuelles et prévues sur la santé de quatre facteurs environnementaux essentiels, à savoir la pollution de l’air (l’accent est mis sur les décès prématurés résultant de l’exposition à des particules en suspension dans l’air extérieur et à l’ozone troposphérique, ainsi qu’à la pollution de l’air intérieur), l’insalubrité de l’eau et le défaut d’assainissement (y compris dans le contexte des Objectifs du Millénaire pour le développement pertinents), les produits chimiques (risques chimiques, exposition) et le changement climatique (en mettant l’accent sur l’incidence du paludisme). Pour chacun de ces thèmes, le chapitre commence par décrire les tendances actuelles, puis brosse le tableau possible à l’horizon 2050 en l’absence de politique nouvelle (c’est le scénario de référence des Perspectives de l’environnement), et se clôt sur les interventions publiques nécessaires. La pollution de l’air, l’insalubrité de l’eau, le défaut d’assainissement et les produits chimiques dangereux exercent des contraintes non négligeables sur la santé humaine, et notamment sur celle des personnes âgées et des jeunes. Si certaines évolutions mondiales (l’accès à des sources d’eau améliorées, par exemple) sont positives, d’autres – comme la pollution de l’air en milieu urbain et le défaut d’accès à l’assainissement de base – restent synonymes de risque grave pour la santé humaine. En outre, les effets cumulés du changement climatique aggravent la charge de morbidité mondiale. Ces risques nécessitent des mesures d’atténuation ambitieuses et flexibles (normes, taxation des carburants, essais et évaluations de produits chimiques, achats publics verts, échange et plafonnement de droits et de permis d’émissions, politique des transports, etc.), ainsi que de nouveaux investissements dans les services concernant l’eau et l’assainissement. Il faut évaluer et traiter les risques identifiés, mais aussi faire preuve de vigilance et de réactivité face aux nouveaux risques émergents qui menacent la santé humaine et sont mal appréhendés (comme par exemple les perturbateurs endocriniens et les nanomatériaux manufacturés).

French English, German

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error