1887

Mondialisation, transport et environnement

image of Mondialisation, transport et environnement

Quel est l’impact de la mondialisation sur le secteur des transports ? Et sur l’environnement ? C’est à ces questions, et à d’autres encore, que ce livre entend répondre. Il examine en détail la manière dont les niveaux d’activité du transport maritime, de l’aviation et du fret routier et ferroviaire ont été affectés par la mondialisation, et évalue l’impact que ces évolutions ont eu sur l’environnement.

L’ouvrage passe également en revue, dans une optique économique aussi bien que du point de vue du droit international, les instruments dont les pouvoirs publics peuvent faire usage, pour atténuer les répercussions néfastes pour l’environnement.

French English

.

Impact de la mondialisation sur le niveau d'activité du transport maritime international

Le présent chapitre examine comment le secteur maritime a modifié ces dernières années ses technologies, ses registres nationaux et ses ressources en main-d’oeuvre pour répondre aux défis de la mondialisation. Il décrit le rôle économique du transport maritime et présente le système de transport par mer sous la forme d’un réseau de navires spécialisés, de ports et d’infrastructures assurant la liaison entre les usines, les terminaux, les centres de distribution et les marchés. Il montre que le transport maritime est un complément nécessaire, et un substitut occasionnel, des autres modes de transport de marchandises. Pour de nombreuses marchandises et voies d’écoulement des échanges, le transport par eau n’a pas de substitut direct. Dans d’autres cas, ceux par exemple de certaines liaisons côtières ou maritimes à courte distance ou encore fluviales, le transport maritime peut se substituer à la route ou au rail là où les questions de coût et de temps ainsi que les capacités des infrastructures s’y prêtent. Le chapitre brosse un tableau des transformations du secteur induites par la mondialisation depuis le passage de la rame à la voile et de la voile au moteur à combustion. Les deux principaux facteurs de cette évolution vers des technologies énergétiques nouvelles sont l’aspiration à l’amélioration des performances et la volonté de réduction des coûts. Le chapitre analyse les transports maritimes d’aujourd’hui pour expliquer pourquoi les navires de haute mer ont un niveau d’activité qui leur fait consommer quelques 2 à 3 %, si ce n’est 4 %, de tous les combustibles fossiles du monde. Il s’essaie à prévoir de quoi demain sera fait en extrapolant les taux de croissance observés jusqu’ici et en s’appuyant sur des estimations tirées de certains scénarios.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error