1887

Les conséquences économiques de la pollution de l'air extérieur

image of Les conséquences économiques de la pollution de l'air extérieur

Ce rapport fournit une évaluation approfondie des conséquences économiques de la pollution de l'air extérieur pour les décennies à venir. Il met l’accent sur l'impact en termes de mortalité et de morbidité ainsi que sur les changements dans les rendements des cultures qui ont été causés par des concentrations trop élevées de polluants. L'analyse s’appuie sur des simulations d’un modèle d’équilibre général multisectoriel, multirégional, et dynamique, pour évaluer les coûts marchands de la pollution atmosphérique. L'analyse aborde également les impacts sanitaires non marchands en utilisant des techniques d’évaluation de types « disposition à payer ».

Le rapport constate que l'augmentation de l'activité économique entraînera une augmentation significative des émissions et des concentrations de polluants atmosphériques au niveau mondial, à moins que des politiques plus strictes ne soient adoptées. En conséquence, de graves répercussions sur la santé humaine et l'environnement sont à prévoir. Le rapport montre des projections de décès prématurés causés par la pollution de l'air extérieur au niveau mondial et régional pour 2015-2060, ainsi que les conséquences sur l'augmentation des maladies et la diminution des rendements agricoles. Les impacts marchands de la pollution de l'air extérieur devraient conduire à d'importants coûts économiques illustrés au niveau régional et sectoriel. Enfin, le rapport prévoit d'énormes coûts sociaux par an au niveau mondial si les gouvernements ne mettent pas en œuvre des politiques plus strictes.

French English

.

Préface et remerciements

La pollution de l’air est à l’origine d’un nombre alarmant de décès prématurés et a de graves répercussions sur la santé humaine et sur l’environnement. Ce rapport a un éclairage nouveau sur les conséquences économiques de l’aggravation sensible des problèmes de pollution de l’air extérieur qui se produira si des politiques plus vigoureuses ne sont pas mises en oeuvre. D’ici le milieu du siècle, si nous n’assainissons pas l’air, une personne mourra prématurément de causes liées à la pollution de l’air extérieur toutes les 5 secondes. Les coûts pour la collectivité associés à ce problème augmentent rapidement. Faute d’action urgente, les projections présentées dans ce rapport pourraient bien devenir une triste réalité.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error