La consommation de l'eau et la gestion durable des ressources en eau

L'eau est vitale pour la santé humaine, le développement économique et la qualité de l'environnement. Au cours des trois dernières décennies, les pays Membres de l'OCDE ont beaucoup progressé dans la gestion de leurs ressources en eau. Pourtant, l'eau revient au premier plan des préoccupations gouvernementales de plus en plus fréquemment. Des problèmes persistants liés à la qualité de l'eau et la nécessité d'investissements massifs dans l'infrastructure de distribution et de traitement de l'eau, conjugués à une concurrence toujours plus vive pour des ressources limitées contraignent à s'intéresser de plus près à la combinaison de mesures optimales pour parvenir à une gestion intégrée, rationnelle et efficace, des ressources en eau.

La gestion intégrée des ressources en eau n'est pas un concept nouveau. Toutefois, le contenu du terme "intégration" évolue. On est beaucoup plus conscient aujourd'hui de la nécessité de prendre pleinement en compte les besoins en eau de l'environnement dans les politiques de tarification, les décisions en matière de répartition des ressources en eau et la réforme des institutions. Les exemples d'intégration d'un éventail plus large de parties intéressées, notamment le secteur privé et les collectivités locales, se multiplient également dans la planification et la gestion des ressources en eau.

Ce rapport récapitule les discussions et les conclusions du séminaire sur la consommation durable de l'eau organisé par l'OCDE à Sydney, en Australie (10-12 février 1997). S'inspirant d'exemples tirés de pays Membres de l'OCDE et de quelques pays de la région Asie-Pacifique, il fait le bilan des progrès accomplis dans plusieurs aspects fondamentaux des politiques visant les ressources en eau et passe en revue certains des efforts les plus novateurs pour ancrer dans la réalité une vision plus large de l'intégration.

French English