1887

Hausse du niveau des mers

Les approches des pays de l'OCDE face aux risques côtiers

image of Hausse du niveau des mers

L’adaptation des zones côtières aux impacts du changement climatique est désormais une urgence. La hausse du niveau des mers et des pressions immobilières va certainement y accroître les risques, selon les prévisions. En quoi les processus nationaux de planification de l’adaptation des pays de l’OCDE peuvent-ils nous aider à répondre à ce défi ? C’est la question à laquelle répond cet ouvrage. Il expose clairement les diverses conceptions du partage des coûts et des responsabilités en matière de gestion des risques côtiers. Il examine ensuite si celles-ci encouragent ou dissuadent les ménages, les entreprises et les différents niveaux de gouvernement d’adopter des comportements qui réduisent les risques.

Cet ouvrage décrit les instruments d’action que les autorités nationales peuvent employer pour favoriser une réaction efficiente, efficace et équitable face aux changements qui affectent le littoral. Il s’appuie sur de nouvelles analyses des coûts futurs de la hausse du niveau des mers et sur les principaux résultats de quatre études de cas (Allemagne, Canada, Nouvelle-Zélande et Royaume Uni).

French English

.

Résumé

Les populations sont depuis longtemps attirées vers les zones côtières par la présence de liaisons de transport, les aménités offertes et la possibilité d’accéder aux ressources de la mer. Le littoral présente de nombreux avantages, mais expose aussi les personnes qui y vivent et les actifs qui y sont implantés à une série d’aléas, parmi lesquels les ondes de tempête. La hausse du niveau des mers imputable au changement climatique ne fera qu’amplifier les risques d’inondation et d’érosion dans les zones littorales de la planète, et pourrait même faire disparaître entièrement sous les flots certaines terres aujourd’hui émergées. L’augmentation des risques ira de pair avec celle des coûts humains et économiques provoqués par les événements extrêmes et les changements qui se manifestent lentement. Selon de nouvelles modélisations, dans le cadre d’un scénario haut d’élévation du niveau des mers, les coûts des dommages résiduels pourraient atteindre entre 1 700 et 5 500 milliards USD au cours du XXIe siècle.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error