1887

Examens environnementaux de l'OCDE : Suède 2014

image of Examens environnementaux de l'OCDE : Suède 2014

Les examens environnementaux de l’OCDE sont des évaluations indépendantes des progrès accomplis par les pays pour tenir leurs engagements environnementaux nationaux et internationaux.

Ces examens ont pour objectif de favoriser les échanges de bonnes pratiques et l’apprentissage entre pairs, d’aider les gouvernements à rendre compte de leurs politiques auprès des autres pays et de l’opinion publique et d’améliorer la performance environnementale, individuelle et collective, des pays. Les analyses s’appuient sur un large éventail de données économiques et environnementales et contiennent également des recommandations de politique publique.

Ce rapport est le troisième examen environnemental de la Suède. Il évalue les progrès accomplis par la Suède en termes de développement durable et de croissance verte, avec un accent particulier sur le rôle phare de la Suède dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre et sa gestion de l'eau et des services écosystémiques marins.

French Swedish, English

.

Résumé

La Suède possède une économie prospère, axée sur l’innovation, qui peut compter sur d’abondantes réserves en bois, minerai de fer et hydroélectricité, ainsi que sur un appareil industriel puissant et une main-d’œuvre très qualifiée. Étant donné le revenu élevé par habitant, les faibles inégalités et la qualité de l’environnement, les citoyens suédois jouissent d’un très bon niveau de vie. Les services d’approvisionnement en eau, de traitement des eaux usées et de gestion des déchets sont très performants. Moins de 1 % des déchets municipaux sont mis en décharge, et les taux de recyclage et de valorisation sont élevés. Cela étant, la production de ces déchets a augmenté de 16 % entre 2000 et 2012. Par ailleurs, la Suède se classe deuxième parmi les pays membres de l’OCDE qui affichent les plus faibles intensités carbone de l’économie car les énergies renouvelables et le nucléaire couvrent plus des deux tiers de ses besoins en énergie. Les émissions de gaz à effet de serre (GES) ont diminué et ont été découplées de la croissance économique. En outre, les émissions de la plupart des polluants atmosphériques ont baissé et la qualité de l’air est bonne, en général, à quelques rares exceptions près dans certaines villes. L’étendue des aires naturelles protégées a été accrue, pour atteindre environ 14 % desterres et des eaux intérieures ainsi que 6 % des eaux marines, encore que l’état de conservation de certains habitats et de certaines espèces soit relativement défavorable. Plusieurs masses d’eau douce, la majeure partie des écosystèmes marins et la mer Baltique son touchés par l’eutrophisation.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error