Essai No. 441: Bio-essai de Hershberger sur le rat

Essai de dépistage à court terme de propriétés (anti)androgéniques

Le bio-essai de Hershberger est un essai de dépistage in vivo à court terme. Il permet d’évaluer la capacité d’un produit chimique à induire des activités biologiques analogues à celles induites par des agonistes et des antagonistes d’androgène ou des inhibiteurs de 5α-réductase. L’essai actuel est fondé sur les variations de poids de cinq tissus dépendant des androgènes chez le rat mâle péri-pubertaire castré: la prostate ventrale, la vésicule séminale (plus les fluides et les glandes coagulantes), le muscle élévateur de l’anus et bulbo-caverneux, la paire de glandes de Cowper et le gland. Pour tester les androgènes ou les anti-androgènes, deux - respectivement trois - groupes de doses de la substance d’essai, plus un témoin positif et un témoin de véhicule  (négatif) sont normalement suffisants. La substance d’essai est administrée par gavage ou injection sous-cutanée, chaque jour, pendant 10 jours consécutifs. Pour tester les anti-androgènes, la substance d’essai est administrée avec un agoniste d’androgène de référence. Chaque groupe traité ou témoin comprend au moins six animaux. Les animaux sont autopsiés environ 24 heures après la dernière administration de la substance d’essai. Les tissus sont excisés et les poids frais sont déterminés. Une augmentation (pour les androgènes) ou une diminution (pour les anti-androgènes) du poids de deux des cinq tissues, statistiquement significative, indique une réponse positive dans cet essai.

French English