Essai n° 508 : Étude quantitative des résidus de pesticides dans les produits transformés

Cette Ligne directrice décrit comment planifier et effectuer des études de transformation. Elle permet de déterminer le niveau résiduel dans des produits transformés suite à l’application de pesticides sur des matières premières agricoles brutes dans des conditions maximisant la quantité de résidus. Elle permet d’obtenir la distribution des résidus (ingrédients actifs et/ou métabolites ou produits de dégradation) et le mode d’accumulation préférentiel dans divers produits transformés dérivant de matières premières.

Les matières premières agricoles brutes utilisées (d’origine végétale ou animale) devraient contenir des résidus provenant de champs traités, en quantité suffisante pour que les facteurs de concentration/dilution des produits consommés et des intermédiaires non consommés puissent être déterminés. La définition des résidus de pesticides à mesurer est déterminée dans des études sur la nature du résidu dans les produits traités et/ou dans les plantes et le bétail. Pour chaque site testé (au moins deux indépendants) le facteur de transformation (Pf) est calculé comme le rapport entre le niveau résiduel dans les produits transformés et celui dans les matières premières agricoles (ou autres) brutes. Si un produit a plusieurs modes de commercialisation sensiblement différents, deux essais par mode sont nécessaires. Pour garantir la validité du test, des échantillons témoins doivent être analysés simultanément.

French English