Essai n° 505 : Résidus dans les animaux d'élevage

Les études sur les résidus dans le bétail sont conduites afin de mesurer les concentrations de résidus dans la viande, le lait, des œufs et des sous-produits carnées comestibles après utilisation d'un produit pesticide. Les situations auxquelles de telles études s'appliquent comprennent l'application d'un pesticide à des produits agricoles bruts (PAB) et leur ingestion par le bétail, les pesticides directement appliqués sur le bétail, et les pesticides employés dans les locaux d’élevage.

Les principaux objectifs de l’étude sur les résidus dans les animaux d’élevage sont : d’établir une base pour la fixation des limites maximales de résidus (LMR) et de réaliser des évaluations des risques par ingestion alimentaire pour la sécurité du consommateur. Des études alimentaires séparées sont entreprises pour un ruminant (vaches laitières en lactation) et une volaille (poules pondeuse). Les substances d'essai sont appliquées quotidiennement (pendant au moins 28 jours) de préférence sous forme de capsule. L’étude sur les résidus dans les animaux d’élevage comporte normalement 3 concentrations différentes, 1X, 3X et 10X. Trois animaux par groupe de dose (et un pour le contrôle) sont employés pour des ruminants. Pour des poules, 9-10 animaux par groupe de dose (et 3 à 4 animaux pour le contrôle par étude) sont employés. Le rapport d’étude inclut la consommation quotidienne de nourriture, le poids, la production de lait ou d'oeufs et l’analyse (après et avant le dosage), des observations détaillées (les problèmes de santé…) et les analyses de tissus.

French English