Essai n° 504 : Résidus dans les cultures en rotation (Etudes en conditions limitées sur le terrain)

Cette Ligne directrice décrit une méthode pour déterminer la quantité de résidus de pesticide qui peuvent être accumulés dans des cultures alternées, à la suite de leur absorption dans le sol, dans le contexte de pratiques agricoles réalistes. Ces données peuvent être employées pour établir des restrictions de rotation de récolte, pour l'évaluation des risques alimentaires et pour déterminer si des limites maximum de résidus seront nécessaires dans les récoltes en rotation.

Trois plantes représentatives sont examinées pour déterminer les niveaux d’absorption des résidus : ce sont des légumes-racines et tubercules, légumes à feuilles, et petits grains. L'essai emploie trois intervalles de rotation. Les cultures alternées devraient être plantées après un délai de rotation minimal prévisible dans le cadre de la pratique agricole : 7-30 jours, et 270 à 365 jours pour une rotation des cultures l’année suivante. Les études en conditions limitées sur le terrain sont conduites dans deux régions géographiques différentes. Le pesticide est appliqué sur la culture primaire ou le sol nu par le procédé spécifié sur l’étiquette du pesticide, ou l’étiquette proposée, à la dose maximale et au nombre maximal d’applications indiqués. Des résidus doivent être analysés dans les 30 jours suivant la récolte et doivent être stockés congelés avant l'analyse.

French English