Essai n° 502 : Métabolisme dans les cultures en rotation

Les études sur le métabolisme dans les cultures en rotation sont conduites pour déterminer la nature et la quantité des résidus de pesticide absorbé dans les cultures alternées, destinées à servir dans l’alimentation humaine ou animale.

Les études fournissent une évaluation des résidus radioactifs totaux dans les divers produits agricoles bruts (PAB) ; identifient les composants principaux du résidu terminal dans les divers PAB et élucident la voie de dégradation de la substance active dans les récoltes alternées. De plus elles fournissent les données pour déterminer des intervalles de rotation appropriés et/ou des restrictions qu'il faut imposer aux cultures alternées en se fondant sur les niveaux d’absorption des résidus et fournissent les informations permettant de déterminer s'il faut procéder à des essais en conditions limitées sur le terrain pour les cultures en rotation. La substance active doit être marquée, pour permettre la quantification ; le radio-isotope préféré est 14C ; 32P, 35S peuvent être utilisés. L'étude doit être réalisée en utilisant un sol de limon sableux traité avec la substance d'essai radiomarquée. L'étude peut être réalisée dans une serre ou dans une parcelle ou une chambre de culture. Trois intervalles de rotation appropriés doivent être employés (7-30 jours pour les récoltes alternées, 60-270 jours pour refléter une rotation typique après la moisson de la récolte primaire et 270-365 jours pour des récoltes en rotation de l'année suivante). Trois plantes de culture en rotation doivent être employées et être représentatives de chacun des groupements suivants de culture : légumes-racines et tubercules ; petits grains ; et légume à feuilles.

French English