Essai n° 420: Toxicité orale aiguë - Méthode de la dose prédéterminée

Le principe de la méthode est que, dans l'étude principale, seules des doses modérément toxiques sont employées, et l'administration des doses supposées mortelles devrait être évitée.

Cette Ligne directrice utilise principalement le rat. Des groupes d’animaux d’un seul sexe (normalement des femelles) reçoivent des doses fixées de 5, 50, 300 et 2000 mg/kg (exceptionnellement 5000 mg/kg). Le niveau de la dose initiale, sélectionné sur la base d’une étude d'orientation, est susceptible de provoquer des effets toxiques, toutefois sans causer des effets toxiques sévères ou la mort. De nouveaux groupes d'animaux peuvent être dosés à des doses fixes plus élevées ou inférieures, selon la présence ou l'absence des signes de toxicité ou de mortalité. Ce procédé continue jusqu'à la dose causant une toxicité évidente ou la mort, ou quand aucun effet n'est vu à la dose la plus élevée, ou quand les décès se produisent à la plus faible dose. La substance d’essai est administrée en une dose unique par sonde gastrique ou toute autre canule pour intubation appropriée. Les animaux devraient être à jeun avant l’administration. Un total de cinq animaux d'un seul sexe est normalement employé pour chaque niveau de dose étudié. Les résultats de cette étude incluent une pesée au moins une fois par semaine et des observations quotidiennes détaillées, de même qu’une autopsie générale et de l'histopathologie. La méthode fournit des informations sur les propriétés dangereuses et permet à la substance d'être classée pour la toxicité aiguë selon le Système Général Harmonisé de Classification et d'Étiquetage des Produits Chimiques.

French English