Essai n° 419: Neurotoxicité différée de substances organophosphorées: Étude à dose répétée sur 28 jours

Cette Ligne directrice est employée dans l'estimation et l'évaluation des effets toxiques de composés organophosphorés.

Des doses quotidiennes de la substance d’essai sont administrées oralement (de préférence par gavage ou via des gélules de gélatine) à des poules pondeuses domestiques (âgées de 8 à 12 mois) pendant 28 jours. Les animaux sont observés au moins quotidiennement jusqu’à 14 jours après la dernière dose. Des mesures biochimiques sont entreprises sur des poules choisies de façon aléatoire parmi chaque groupe après la dernière dose. Deux semaines après la dernière dose, le reste des poules est tué et l'examen histopathologique est entrepris. Le groupe de traitement devrait contenir au moins douze poules. Généralement, au moins trois groupes de traitement devraient être employés. Le niveau de la dose la plus élevée devrait être choisi dans le but d'induire des effets toxiques ; ensuite un ordre décroissant des niveaux de dose devrait être choisi. Un essai limite peut être réalisé si aucun effet n’est prévu à une dose de 1000 mg/kg pc/j. Les résultats de cette étude incluent une pesée au moins une fois par semaine, de la biochimie (estérase neurotoxique, acétylcholinestérase) et des observations détaillées, de même qu’une autopsie générale et de l'histopathologie. Les résultats de cette étude devraient être évalués en termes d'incidence, sévérité, et corrélation des effets comportementaux, biochimiques et histopathologiques et de tous les autres effets observés dans chacun des groupes traités et de contrôle.

French English