Essai n° 312: Lixiviation sur des colonnes de sol

La méthode décrite dans cette Ligne directrice est basée sur la chromatographie sur colonne de sol avec un sol mélangé. Deux types d'essais sont exécutés pour déterminer (i) le potentiel de lixiviation de la substance d'essai, et (ii) le potentiel de lixiviation des produits de transformation dans les sols dans des conditions contrôlées en laboratoire.

Au moins deux colonnes de lixiviation sont remplies de sol non traité, séché à l'air et tamisé (< 2 mm) jusqu'à une hauteur d’environ 30 cm. Elles sont saturées et équilibrées avec une solution de «pluie artificielle » et on les laisse s’égoutter. Ensuite, la surface de chaque colonne de sol est traitée avec la substance d'essai (non-volatile dans l'eau et le sol) et/ou avec les résidus « âgés » de la substance d'essai. La pluie artificielle est appliquée aux colonnes de sol et le lixiviat est recueilli. Après que la lixiviation, le sol est enlevé des colonnes et est fractionné en un nombre de segments dépendant des informations à tirer de l’étude. Une substance de référence (atrazine ou monuron) doit être employée dans les essais de lixiviation. Pour chaque fraction de sol et de lixiviat, les quantités de substance d'essai, de produits de transformation, de fractions non extractibles et, le cas échéant, de la substance de référence doivent être indiquées en pourcentage de dose initiale appliquée.

French English