Essai n° 239 : Essai de Toxicité sur Myriophyllum Spicatum dans un Système Eau-Sédiment

Cette ligne directrice vise à évaluer la toxicité des produits chimiques sur le développement des plantes aquatiques à racines (Myriophyllum spicatum) cultivées dans un système eau-sédiment.

L’apex d’individus sains et sans fleur sont mis en pot dans un sédiment synthétique normalisé complété par des nutriments et soumis à au moins 5 concentrations différentes du produit chimique d’essai pendant une période de 14 jours. On utilise au minimum 6 réplicats pour les témoins et 4 réplicats pour chaque concentration d’essai. Les variables quantitatives mesurées sont la longueur de la tige et l’évolution du poids frais et sec, et les variables mesurées qualitatives sont la présence ou non de chlorose, et la nécrose ou les anomalies de croissance. On détermine le taux de croissance spécifique (r) et le rendement (y), qui sont ensuite utilisés pour obtenir la CxEr et la CxEy (x pouvant être par exemple 10, 20, 50).

De plus, la concentration minimale avec effet observé (CMEO) et la concentration sans effet observé (CSEO) peuvent être déterminées par calcul statistique.

French English